La seconde guerre mondiale une guerre d an antissement

La seconde guerre mondiale une guerre d an antissement

La seconde guerre mondiale une guerre d’anéantissement. La seconde guerre mondiale (1939/1945), est une guerre totale aux dimensions planétaires. Les belligérants mettant tout en œuvre pour anéantir leurs adversaires. Cette guerre est d’une violence extrême où des populations entières sont décimées grâce à la mise en place d’une politique d’extermination, orchestrer par une Allemagne nazie et ses alliés, animés par une volonté de victoire totale. En quoi la seconde guerre mondlale s’impose t’elle comme une guerre d’anéantissement ?

Certainement, par un affrontement sans limites, dut à un crime de guerre et des gén bilan. fin un effroyable ors Sni* to View Les affrontements de cette guerre sont sans limites. Les progrès scientifique de l’époque donnent naissance à de nouvelles armes plus performent que jamais au par avant. Toutes plus destructrices les unes que les autres, elles sont l’une des causes amplifiant l’ampleur de cette guerre et sa destruction. Depuis la fin de la première guerre mondiale, l’usage de l’aviation à fait de nombreux progrès.

La nouvelle escadrille allemande est leur force majeure. Elle leur permet une destruction massive ciblant les grandes villes ennemies. Hitler met en place des armées de chars, nommées les Panzer Division, qui forment des bataillons entiers face à des

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
hommes armés de baïonnettes. Enfin la bombe atomique constitue la plus redoutable de l’armement. est une nouvelle menace pour l’humanité, suscitant la peur de tous, elle est l’aboutissement de c’est progrès.

Grâce à ces nouvelles armes, le nombre de mort des forces armées atteigne des limites jamais atteinte au par avant. Les pertes de guerre lors des batailles d’anéantissement sont olossale, entre les morts au combat et les prisonniers de guerre alliées retenues par les forces de l’axes, les chiffres sont astronomiques : 1,75 million pour le Japon, 3,5 millions pour l’Allemagne, 4 millions pour la Chine et 8,6 millions pour l’URSS ! Les pertes matériels sont aussi lourdes, mais ne ce ressente pas. L’économie mondiale tourne autour de la guerre.

Malheureusement, lors de cette guerre les militaires ne sont pas les seul cibles, pour la première fois les civiles sont systématiquement ciblés, c’est la nouveauté majeur, ils eviennent à leur tour victimes de guerre. Sur les deux continent principalement touchés par la guerre, les civiles sont tuer lors d’événement ne les visant pas particulièrement : le massacre des populations chinoise par les japonais (massacre de Nankin, en 1937) ou encore en Angleterre par les bombardements des Luftwaffe (bataille de Coventry, le 14 novembre 1940).

Mais les alliées aussi commettent des crimes et abattent des civile notamment par la stratégie du « tapis rouge » ciblant les villes stratégique allemandes et japonaises, tuant ainsi des milliers de iviles dans ce projet de destruction totale des point ciblées. Le bombardement nucléaire contre le japon, sur Hiroshima I destruction totale des point ciblées. Le bombardement nucléaire contre le japon, sur Hiroshima le 6 et Nagasaki le août 1945. Dans les zones occupées par les forces de l’Axe (France, Pologne… ), les populatlons sont prlvées de leurs libertés, déportées ou assassinées.

A l’est [‘Armée rouge massacre les hommes et violentent les femmes. Toutes les populations ce voient en danger. La frontière entre I’Homme et sa déshumanisation est mince. Mais cette guerre ne procède pas de limites, les crimes de guerres s’accumulent et les premiers génocldes se mettent en place. Les simples exclusions des Tziganes et des Juifs ainsi que les résistants, vers la Pologne, connaissent de plus en plus de massacres. Au début les Juifs d’Europe sont enfermés dans des ghettos (Varsovie), on les y laisse mourir de faim.

Les commandos SS mettent en place une politique d’anéantissement ethnique, ? partir de juin 1941. Les Einsatzgruppen, massacrent les déportés, ils les tuent en masse et les enterre dans des fosses communes : ‘est la Shoah par bale, qui fait ses débuts. Entre 1937 et 1945, d’autres crimes de guerres, bien moins connues, sont commis par l’armée japonaise. Elle massacra des civilisations entière dans sa soif de conquête, tuer hommes et enfants et prostituer les femmes. Le massacre de Nankin en est l’un des plus célèbre exemples, en à peine quelque jours, l’armée impériale massacra plus de 260000 civiles.

Comme dans les camps nazis, les japonais pratlquent la torture, les expériences médicales, chimiques ou bac camps nazis, les japonais pratiquent la torture, les expériences édicales, chimiques ou bactériologiques sur leurs détenus. La « solution finale h, à était mise en œuvre par les nazie et ses alliées en 1942. Cette politlque est l’aboutissement du projet de destruction des juifs d’Europe. Il consiste à acheminer les déportés vers des usines à tuer, des camps d’exterminations. Conduit par train, dans des conditions épouvantables, ils sont ensuite triés.

Les jeunes serons conduit dans des camps de travaille, dans des conditions pitoyables, et au travaille forcés, où il travaille jusqu’à en mourir. Les autres serons gazé dans des hambres masquée en sales de douches. Les corps sont ensuit, brulés dans des fours crématoires et leur affaires serons triée et renvoyer vers l’Allemagne. Entre 5 et 6 millions de personnes ont ainsi été assassinées, dont 250000 juifs (1/3 de la population d’Europe), ont trouvés la mort dans ces camps. Cette guerre, aux cents crimes contre l’humanité ne laisse derrière elle qu’un effroyable bilan. Un degré de violence de masse encore inconnu est atteint.

Plus que les guerres précédente, plus de mort, de destruction et pour la première fois les civile sont visées. Il aurait entre 50 et 60 millions de morts, dont la moitié sont des civiles, victimes des bombardements, des massacres ou des génocides. L’Homme ? ainsi atteint le plus haut niveau de violence connue à nos jours. L’Europe et la Chine, sont les zones les plus touchées, leurs bilan est lourd, mais elles ne sont pas seul PAGF la Chine, sont les zones les plus touchées, leurs bilan est lourd, mais elles ne sont pas seul à être touchées. Les Etats-Unis, eux aussi ont perdus des soldats dans cette guerre.

Et les pays coloniaux on vue leur populations mobilisées. Les chlffres sont mpressionnants : Une nouvelle menace plane sur l’humanité à l’issus de cette guerre. Car tous au long la menace de l’arme nucléaire à été utilisée comme moyen de pression. Mais c’est lors des bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki, que l’Homme c’est réellement rendu compte de la force d’anéantissement dont il est capable, c’est-à-dire d’une arme capable, pour la première fois dans l’histoire, de détruire la race humaine dans sa totalité. La seconde Guerre Mondiale, ne procède pas de limites. Les belligérants détruise tous grâce aux nouvelles armes.

De ouveaux crimes de guerre apparaissent et une réelle industrie de la mort ce met en place. A l’issus final, avec du recule, les Hommes ce rendent compte de leurs crimes et du lourds bilan humain. Enfin il ce rend compte qui peut s’autodétruit, avec l’arme nucléaire. La seconde Guerre Mondiale est donc bien une guerre d’anéantissement, de part, le fait principale que la violence à atteint sont maximum et que la guerre à déplacé les frontière du champ de bataille. Et depuis cette guerre l’humanité à ouvert les yeux sur sa puissance de frappe, laissant, aujourd’hui, planer le doute sur Parme nucléaire.