La photographie (histoire)

La photographie (histoire)

LE PORTRAIT DANS L’HISTOIRE DE LA PHOTOGRAPHIE Des les premieres decennies de son histoire, la photographie explore deja pour ainsi dire la totalite des sous-genres du portrait que nous pratiquons encore actuellement :

Des portraits officiels commandes par les puissants de ce monde, qu’il soit academique, intime, erotique, en passant par les images de celebrites artistiques ou intellectuelles, le portrait social, le portrait documentaire, le portrait « scientifique », le portrait familial et notamment le portrait de mariage et les portraits d’enfants, l’autoportrait, le portrait de groupe, le portrait historisant… L’evolution ulterieure ne fera que reconduire cette place importante du portrait : il sera de tout temps un des usages sociaux majeurs de la photographie.

Le portrait se place a l’articulation de l’individu et de la societe. Tout retentit dans le portrait, les conflits, les doutes… En campant un personnage, l’artiste cherche a representer la vie. Tres vite apres son invention, la photographie se consacre au portrait, allant jusqu’a reprendre certaines fonctions qu’assuraient la peinture et les arts graphiques. L’image du daguerreotype convient parfaitement a ce genre.

L’aspect precieux de l’objet evoque les miniatures, les emaux… Sa surface miroitante participe egalement de l’illusion produite par l’image. D’ailleurs, cette invention n’a-t-elle pas ete designee comme un  »

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
miroir qui se souvient « … Les photographies interrogent le visage et le corps pour tenter de donner une representation qui maintienne les differences entre les etres sans effacer la part humaine, tres humaine, commune. «