La mondialisation et l’identite regionale

La mondialisation et l’identite regionale

Dossier de Science Humaine et Sociale La mondialisation et l’identite regionale A quelle echelle les regions sont-elles touchees par la mondialisation et comment reagissent-elle ? SOMMAIRE INTRODUCTION…………………………………………………………………….. p. 02 I / Les aspects de la mondialisation………………………………………………. p. 03 1) Definition et histoire 2) Acteurs de la mondialisation 3) Aspect culturel 4) Aspect politico-economique II/ Le renforcement politique et economique des regions……………………p. 07 1) La position de l’Etat dans l’emergence des regions 2) La volonte d’une autonomie regionale

III/ Le renforcement culturel des regions……………………………………….. p. 09 1) La mise en avant de la culture regionale face a l’uniformisation 2) La complementarite mondialisation/regionalisation 3) Le renforcement culturel regional, elan vers l’independantisme et l’extremisme CONCLUSION…………………………………………………………………………………………………. p. 12 Bibliographie……………………………………………………………………………p. 13 Annexes…………………………………………………………………………………… p. 14 Introduction La mondialisation est un phenomene indissociable a nos societes contemporaines.

Ce terme designe le developpement des liens d’interdependance de natures : economique, financiere et culturelle, entre les hommes a l’echelle du monde. Nous constaterons que la mondialisation repose sur differents aspects : historique, culturel, politique et economique et a donc besoin d’acteurs pour s’exercer. Mais face a ce mouvement mondial, comment les regions peuvent-elles reagir ? Dans quelles mesures les renforcements politiques, economiques et culturels seront-ils a la hauteur pour que les regions puissent se distinguer a travers

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
cette mondialisation avide et omnipresente.

La reaction des regions face a ce phenomene oppressant peut-elle deriver vers un independantisme instinctif dans le but de se soustraire d’une menace d’uniformisation permanente ? I / Les aspects de la mondialisation 1) Definition et histoire La mondialisation est un derive du terme anglo-saxon « globalization » apparu dans les annees 1980. On peut definir la mondialisation en trois points : – La diffusion de modeles economiques, culturels et politiques – Un processus d’independance des economies nationales – La liberalisation des echanges pour les marchandises, les capitaux, les idees et les produits culturels

La mondialisation n’est pas un phenomene recent. Il remonte au 5eme millenaire avant J-C et s’est accelere a partir du 16eme siecle. De grands empires ont participe a la mise en place de la mondialisation tels que : – L’empire greco-romain (800 avant J-C et 500 apres J-C) avec l’expansion de la langue latine, de la pensee occidentale par l’intermediaire des philosophes grecs, et l’invention de la monnaie unique. – L’empire Espagnol et Portugais, a la fin 15eme siecle, grace au developpement du commerce maritime international plus communement appele « commerce triangulaire », la decouverte de nouveaux continents comme les Ameriques. pic] – L’empire Britannique, de 1680 a 1947, par l’essor de la colonisation et la revolution industrielle. [pic] Source : www. wikipedia. fr – Enfin, « l’empire Americain », a partir de 1918, grace a la domination de l’economie , avec l’apparition de nouvelles organisations du travail comme le Taylorisme et le Fordisme, et de la culture americaine, vehiculee notamment par les multinationales americaines comme Nike, Mc Donald ou Microsoft. 2) Acteurs de la mondialisation Il existe differents acteurs qui interviennent a plusieurs niveaux de la mondialisation : Les firmes multinationales (aussi qualifiees de transnationales car leur strategie les conduisent a ne pas tenir compte des interets de leur Etat d’origine) : FMN sont des vecteurs incontournables de la mondialisation en tant qu’elles exercent un pouvoir economique majeur grace a une maitrise des echanges commerciaux, a la creation de richesses dans les secteurs d’implantation de leurs filiales. Elles ont, de ce fait, un impact politique et social car leur flexibilite leur permet d’exploiter les disparites de legislations, ce qui contraint les gouvernements a se soumettre leurs strategies.

Certaines FMN, etant des symboles de la mondialisation, servent d’indice de developpement : a) L’indice Big Mac® L’indice Big Mac® est une mesure de parite de pouvoir d’achat (PPA). Cet indice indique en dollars et en monnaie locale, le prix d’un Big Mac®. Il permet de mesurer le niveau de vie d’un pays en etablissant un classement du temps de travail necessaire d’un individus pour s’acheter un Big Mac® (Annexe 1). b) L’indice Coca-Cola® Lindice Coca-Cola® est surtout utilise au Mexique, grand consommateur de Coca-Cola®, etant donne sont probleme d’acquisition d’eau potable.

Cet indice permet de se rendre compte de l’eloignement des villages. En effet, si la consommation en Coca-Cola® d’un village est faible, cela signifie qu’il est trop eloigne pour etre desservi. – Les organisation internationales, telles l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce), le FMI (Fond Monetaire International) permettent d’encadrer les evolutions financieres mondiales. D’autres, comme l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-est), l’ALENA (Accord de Libre Echange Nord Americain) permettent de favoriser le developpement, la croissance et la stabilite dans les pays membres. Les progres technologiques sont en quelque sorte le support materiel de la mondialisation. L’avenement des ondes radios, a partir de 1930, suivi de la television dans les annees cinquante puis de l’ere de l’informatique (creation d’internet sous le nom de Aparnet en 1969) et de la miniaturisation (premier microprocesseur cree par Intel en 1971) sont autant de revolutions technologiques qui ont facilite le developpement de la mondialisation. Les progres, en matiere de transport, a la fois routier, maritime ou aerien ont aussi ete determinants. [pic]

Source : livre de geographie, programme 2004, terminale S Dans un petit village a Marrakech, comme ailleurs, trois symboles de la mondialisation : le telephone, internet et coca-cola. – Les Etats, depuis l’ouverture des marches a l’etranger vers 1960, ont du changer radicalement leurs roles au sein de la mondialisation. En effet, l’influence de l’Etat se limite a son espace national et est sous la coupe des strategies globales des FMN. L’Etat est donc revenu au premier plan de la mondialisation en devenant actionnaire dans des FMN. Par exemple, l’Etat Francais detient 15% des parts de EADS.

Il fait partie d’organisations internationales regroupant un ensemble de pays telle que l’Union Europeenne dans le but d’exercer un pouvoir plus fort sur l’economie et la politique mondiale. – La mondialisation s’inscrit aussi dans des organisations regionales de libre echange, qui associent plusieurs pays afin de defendre des interets communs. Elle est egalement orientee par les ONG (Organisation Non Gouvernementale) qui intervient dans le champ international. 3) Aspect culturel Le rayonnement des Etats-Unis a l’heure actuelle montre que la mondialisation s’effectue dans une large proportion par le vecteur culturel.

L’anglais est aujourd’hui la langue du business et est enseigne partout dans le monde (Annexe 2). Le cinema et la musique americaine dominent aujourd’hui completement les marches de l’audiovisuel et contribue ainsi a l’expansion du modele culturel americain (Annexe 3). Toutefois l’emergence d’autres cultures apparait de plus en plus clairement. Prenons l’exemple de la Chine qui, apres s’etre imposee economiquement comme l’un des leaders mondiaux, a transmis sa culture par l’intermediaire des communautes internationales.

On fete par exemple, chaque annee en France, le nouvel an chinois et la langue chinoise devient de plus en plus enseignee a l’ecole. 4) Aspect politico-economique La mondialisation passe egalement par des vecteurs economique et politique. La bourse et la monnaie sont des moyens d’influencer le developpement economique et donc d’orienter la mondialisation. Le duel entre la politique de l’euro fort et celle de la devaluation du dollar illustre parfaitement cet aspect de la mondialisation car il montre l’impact de la monnaie dans la domination du marche mondial.

A ce jour, on a remarque une evolution inverse entre le cours du dollar et celui de l’euro. La devaluation du dollar a pour but d’augmenter les exportations des Etats-Unis qui representent actuellement seulement 6% du PIB. Cette chute du dollar a pour consequence de favoriser l’investissement etranger. Toutefois cette devaluation semble echapper au controle des autorites americaines qui accusent les monnaies asiatiques d’etres sous-evaluees. C’est en cela que la politique de « l’euro fort » porte ses fruits notamment aupres des banques.

En effet, la majorite de celles-ci etant equipees en dollar, preferent se tourner vers l’euro, plus fort, plus stable et moins soumis aux fluctuations internationales. Par contre la chute du dollar inquiete, puisque un euro trop fort freine les investissements et les exportations hors de l’Union Europeenne. On constate donc que le dollar reste encore la monnaie de reference bien qu’il peut perdre cette place au profit de l’euro dans les annees a venir. II/ Le renforcement politique et economique des regions 1) La position de l’Etat dans l’emergence des regions

Le phenomene de mondialisation est synonyme de suppression des frontieres a la fois sur le plan national et international. Ainsi la creation et l’elargissement de l’Union Europeenne a contribue a decredibiliser la notion de region au profit des pays membres consideres des lors, comme les nouvelles regions de la zone euro. Les regions sont donc soumises a une double contrainte qui est la conservation de sa culture et son adaptation a la mondialisation. Ce processus de fusion regionale a conduit les regions a se demarquer en adoptant une onduite plus autonome vis-a-vis de leur pays d’origine d’autant plus que dans toute l’Europe il y a une tendance a reconnaitre les identites locales longtemps bafouees par les Etats nations centralises. Ainsi, certaines langues regionales comme le breton, le basque ou le corse pourraient etre enseignees legalement dans les ecoles. Du point de vue de l’Etat, cette decentralisation permet de relancer le dynamisme economique puisque cela engendre necessairement une competition interne. De plus, les regions sont contraintes de s’adapter a l’economie de marche, c’est-a-dire a s’orienter vers des secteurs porteurs d’emplois et de richesses.

La region Lilloise, dont l’economie etait basee sur l’industrie du charbon, a du se reconvertir tant la concurrence etait ecrasante. Elle est depuis un pole tertiaire majeur, d’ampleur Europeenne, dont le c? ur Lille-Roubaix-Tourcoing est au centre des echanges commerciaux de la metropole. |Siege social |Activite |CA (M€) | |Auchan France |Hypermarches |150 309 | ATAC |Supermarches |3 671 | |Leroy Merlin France |Commerce de detail de bricolage |2 326 | |Castorama France |Commerce de detail de bricolage |2 220 | |Eurauchan |Intermediaire du commerce en produits alimentaires |1 998 | Petrovex |Centrales d’achats non alimentaires |1 661 | |La Redoute |Vente par correspondance |1 439 | |Supermarches Match |Supermarches |1 407 | |Dalkia France |Production et distribution de chaleur |1 381 | Ingram Micro |Commerce de gros d’ordinateurs et equipements informatiques |985 | Chambre de commerce et d’industrie de Lille metropole. Bien que cette « balkanisation » a toujours ete rejetee par les gouvernements, l’Etat tend aujourd’hui a devenir un Etat federal a l’image des Etats-Unis, peut-etre parce qu’elle repond moins a des pulsions nationalistes ou a un desir de repli sur soi qu’a, une volonte de relever dans les meilleures conditions possibles le defi de la globalisation. 2) La volonte d’une autonomie regionale

Afin de lutter contre les regions de taille comparable tels que les « lander » qui possedent chacun une constitution, un gouvernement et un parlement, il est fondamentale pour les regions d’acquerir une independance d’ordre financiere et une autonomie en ce qui concerne la formation, l’education ou l’investissement. Ainsi, on constate de plus en plus la mise en place de poles de competitivites d’envergure mondiale associees a des poles de recherches afin de promouvoir l’excellence technologique de la region concernee a travers le monde. La region Rhone-Alpes reflete parfaitement ce phenomene.

En effet, « Minalogic » est un pole scientifique de renommee internationale situe a Grenoble, specialise dans le domaine des microprocesseurs et des nanotechnologies encadre entre autre par la presence du CEA, du CNRS, de l’ESRF avec le synchrotron. Le « Lyonbiopole » est reconnue pour etre un pole mondial dans les industries chimique et pharmaceutique. [pic] Le Lyonbiopole (www. lyonbiopole. com) De plus, certaines FMN sont le fer de lance des regions en tant qu’elles representent a l’etranger leur region d’origine et ont donc implicitement une responsabilite non seulement economique mais aussi culturelle.

On peut citer le cas de l’entreprise Michelin, dont le siege social se situe en Auvergne, qui emploie 123 975 personnes dans 19 pays differents dont 31 000 en France. Son implication dans le sport automobile a contribue aussi a mettre en valeur le savoir-faire de la region auvergnate (Annexe 4). III/ Le renforcement culturel des regions 1) La mise en avant de la culture regionale face a l’uniformisation La mondialisation etant associee a l’idee d’americanisation et donc d’uniformisation culturelle, elle impose une identite de substitution.

C’est pourquoi, les populations montrent parfois beaucoup de mefiance quant a la mondialisation. Il est alors necessaire pour elles de s’accrocher a une identite qui leur correspond vraiment. Dans une logique de proximite, les gens se retrouvent d’abord dans une identite regionale plutot que nationale. En effet, on peut imaginer qu’il est plus facile pour les gens de se retrouver dans une equipe sportive regionale (on connais toujours plus ou moins un joueur pouvant etre apparente a un ami…), dans une equipe nationale.

Mais bien plus que cela, c’est une veritable culture a part entiere a laquelle se refere les populations : rythme de vie, patrimoine musical, artistique… D’ailleurs, meme si la mobilite des personnes a brasse les identites et les cultures, l’activite industrielle, agricole ou maritime marquent intrinsequement une region. Cette tendance a donc contribue au renforcement culturel regional. Les regions mettent en avant leur histoire, leur patrimoine, pour satisfaire les habitants d’une part, et d’autre part, pour dynamiser le tourisme.

Recemment, on a vu apparaitre a l’affiche beaucoup de films mettant en avant une region ou un departement : Etre et avoir : l’Auvergne, Malabar Princesse : Rhone Alpe, Dialogue avec mon jardinier : la Drome et Le grand silence : La chartreuse dans l’Isere. De plus, on observe, un interet croissant pour la musique regionale. Depuis les annees 1980 la musique celte attire toujours plus d’amateurs (festivals, concerts… ). On reconnait aussi ce renforcement a l’echelle departementale. L’Ardeche, par exemple, a mis sur le marche une marque de produits du terroir.

L’Isere a donne cette ete (2007) beaucoup de spectacles historiques valorisant son patrimoine (visite des remparts de Grenoble). Tous ces exemples illustrent la volonte de mettre en avant les differentes cultures regionales. D’autre part, le regain d’interet pour les langues regionales expriment aussi se besoin de retour aux racines. 2) La complementarite mondialisation/regionalisation La mondialisation et la regionalisation, bien qu’ayant des perspectives diametralement opposees, sont en realite etroitement liees. En ffet la volonte des regions a vouloir se demarquer de la mondialisation est indissociable de cette derniere, dans la mesure ou, c’est en s’appuyant sur cette dynamique mondiale qu’elles peuvent promouvoir leur culture regionale. Les produits regionaux se basent sur des produits de dimension mondiale comme le « cola du phare ouest », « corsica cola » ou le  « mecca cola ». Coca cola est une image mondiale : [pic] [pic] Coca en Egypte Coca cola se transforme en image regionale : [pic] Source : livre de geographie, programme 2004, terminale S

A l’inverse, la mondialisation doit prendre en compte le caractere regional afin de s’adapter au mode de vie de la region. Par exemple, la firme Mc Donald a lance une gamme de nouveaux produits a l’identite regionale mise en valeur tel le hamburger savoyard. 3) Le renforcement culturel regional, elan vers l’independantisme et l’extremisme Le renforcement culturel des regions, en reponse a la mondialisation, peut advenir de maniere extreme et conduire a l’independantisme. En effet, les regions vont vouloir augmenter leurs atouts face a la concurrence mondiale par le devoilement des identites locales.

Le Royaume de Belgique rencontre des cultures germanique et latine : le pays est divise culturellement et linguistiquement. Les trois langues officielles sont, le neerlandais, le francais et l’allemand. Elles sont placees sur un pied d’egalite au niveau federal. En Belgique, les revendications de la Flandre constituent un grand sujet de la campagne en vue des elections legislatives du 10 juin 2008. En effet, les Wallons developpent depuis 1912[] une volonte d’autonomie economique, politique et culturelle afin de pouvoir echapper a la domination flamande dans l’Etat belge fondee sur le nombre (les Flamands ont toujours ete les plus nombreux).

De meme, les Flamands pensent pouvoir mieux se developper en se separant des Wallons. Aujourd’hui en France, certains groupes de personnes de Bretagne, de Corse, du Pays-Basque reclament l’independance. Il ne s’agit, evidemment pas de reduire cette demande strictement a la crainte qu’implique la mondialisation. Elle s’integre aussi dans un ensemble de conflits internes (dependant de la situation meme de la region). Cependant, en ecrasant les commerces locaux, en imposant une culture, la mondialisation pose une question d’avenir : quel cadre culturel et identitaire est a preserver et comment ?

C’est le gouvernement qui doit penser a garder ce probleme a l’idee. Mais les regions vivent la concurrence face a la mondialisation de manieres singulierement differentes, et ne se sentent pas toujours prises en compte. Il en decoule des sentiments d’injustice, d’incomprehension et surtout de desolidarisation. L’idee de citoyen Francais devient alors obsolete. On se raccroche sur des institutions dont on connait mieux l’envergure, comme les regions. En consequence, les mouvements independantistes prennent de plus en plus d’ampleur. Conclusion La mondialisation nous evoque bien des visages.

Elle est l’heritiere de plusieurs types de commerce et de rayonnements culturels differents. Mais elle pose le probleme de perte d’identite. C’est en premier lieu dans les regions qu’on emet des reponses identitaires, reponses sur le plan economique, culturel mais aussi parfois politique, quittant meme vers un mouvement independantiste. Certains Etats, comme l’Allemagne, ont pris conscience de la necessite de la reconversion de l’Etat centralise en un Etat federal. D’autres, comme la France, sont en passe de le devenir comme en temoigne certaines lois ou projets de lois tels que les « reformes Raffarin » en 2004.

Les Etats, apres avoir modifie leur position afin de rester des acteurs preponderants de la mondialisation, au depend des regions, c’est au tour de celles-ci d’entamer leur restructuration afin de revenir au premier plan de la scene internationale. Bibliographie • Livre de geographie Nathan, programme 2004 de terminale S • www. wikipedia. fr • www. lyonbiopole. com • The Economist (edition mai 2006) • www. michelin. com Annexes Annexe 1 : |Extraits des classements de l’indice Big Mac et salaires et prix | Pays |Prix en|Prix en monnaie locale* |Temps de travail necessaire a l’achat d’un Big Mac** | | |dollars| | | | |* | | | |Norvege |$ 7,05 |48 Nok |18 minutes a Oslo | |Suisse |$ 5,21 |6,30 F suisses |16 minutes a Geneve | France |$ 3,99 |3,10 € |21 minutes a Paris | |Etats-Unis |$ 3,10 |3,10 $ |12 minutes a Chicago | |Afrique du Sud |$ 2,11 |13,95 Rand |30 minutes a Johannesburg | |Colombie |$ 2,60 |6,50 Pesos |97 minutes a Bogota | |Russie |$ 1,77 |48 Rouble |25 minutes a Moscou | Ukraine |$ 1,68 |8,50 Hryvna |55 minutes a Kiev | |Chine |$ 1,31 |10,5 ? |44 minutes a Pekin | | | |*Source : The Economist / mai 2006 | |**Prix du produit divise par le salaire horaire net pondere de 14 professions | Source : USB, prix et salaires / 2006 | Annexe 2 : [pic] L’anglais, la langue la plus parlee, connue de tous… Annexe 3 : [pic] Source : livre de geographie, programme 2004, terminale S Annexe 4 : [pic] [pic] [pic] [pic] [pic] Emplacement des filiales Michelin dans le monde (www. michelin. com) ———————– Vente des productions coloniales Vente d’esclaves contre des biens coloniaux Vente de biens contre des esclaves Europe Amerique Afrique