La megalopole japonaise

La megalopole japonaise

La megalopole japonaise Le Japon est un archipel de plus de 4000 iles, dont 4 majeures (Hokkaido, Shikoku, Kyushu, Honshu). Il comporte 128 millions d’habitants, ce qui represente une densite de presque 340 hab/km? , dont 100 millions vivent dans la megalopole (sur une bande cotiere de 11 000 km). La concentration Humaine s’accompagne des activites qui consacrent le caractere central de cet espace et qui en fait un pole d’impulsion de la Triade et de l’Asie du Sud-est. La megalopole est aussi une interface majeure du Japon, qui le met en relation avec le reste du monde.

I. la concentration des Hommes a. occupation de l’espace C’est une occupation ancienne qui remonte au Moyen-age et qui s’est localisee sur une bande littorale (le Japon de l’endroit) qui s’etend du nord de Tokyo jusqu’a Kita-Kyoshu. Ici la densite depasse 1500 hab/km?. Les hommes sont rassembles dans 2 grandes metropoles. Le taux d’urbanisation y est superieur a 80%. La megalopole s’articule le long d’un rideau urbain hierarchise, lineaire et multipolaire. On distingue 4 regions majeures qui regroupent 210 villes : – Kanton > 30 millions de personnes Kansai > 22 millions de personnes – Chukyo – Kitakyushu A l’heure actuelle, la densification de l’occupation humaine

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
se poursuit avec l’arrivee de population immigrees. b. l’organisation des villes L’organisation de la baie de Tokyo obeit a la logique centre-peripherie. Le centre rassemble le palais imperial (centre historique). Il rassemble aussi l’ancien et le principal CBD de Marunouchi. Mais il y a aussi dans le centre de Tokyo de nouveaux centres. Les tours modernes d’affaire ou de logement verticalisent la ville qui coexistent avec de vastes etendues de maisons basses.

L’habitat fait apparaitre une division sociale. L’ouest du Palais imperial est reserve aux aises et l’est aux classes populaires. La peripherie associe quartier pavillonnaire, ensemble de hautes tours et centres commerciaux. La ville connait une liberalisation des activites industrielles souvent localisees sur des terre-pleins, de nouvelles dynamiques conditionnees par 2 elements : – les logiques economiques internationales (concentration des pouvoirs, delocalisation, developpement des hautes technologies). – les problemes nationaux sont ceux des migrations pendulaires (maison – travail).

Presque 4 millions de personnes qui se deplacent quotidiennement vers le centre-ville. Ces elements expliquent l’emergence de nouveaux centres d’affaires – la verticalisation de la ville – le deploiement de certaines activites industrielles a la peripherie des villes vers l’interieur du Japon : – implantation de technopoles de Tsukuba au nord-est de Tokyo. – transformation des terre-pleins a vocation industrielle en zone d’habitation ou espace de loisir (document 4 page 223). – le redeploiement vers le nord et vers le Japon de l’envers. c. un espace structure par des transports

Les villes de la megalopole sont reliees par un reseau de transport dense et rapide qui efface les distances. A l’echelle nationale le Shinkansen constitue la colonne vertebrale du reseau ferroviaire lineaire qui relie les differents poles urbains. Il est double d’un axe autoroutier et enfin de nombreuses liaisons aeriennes entre les differentes metropoles completent le reseau. A l’echelle locale, de nombreuses voies secondaires permettent les relations entre centre et peripherie. La configuration du relief necessite la construction d’ouvrage specifique. II. a concentration des activites Les activites economistes dans la megalopole lui permettent d’etre considere comme un centre d’impusion de la planete. a. une interface industrielle portuaire La megalopole regroupe 75% du potentiel industriel du Japon. Toute la gamme de production est representee (voir photocopie cours precedents). Comment s’explique la littoralisation des activites ? La littoralisation des grands combinats industriels s’explique par la strategie des firmes japonais qui importe des matieres premieres et exportations de produits manufactures.

Cette structure est imposee par la pauvrete des ressources et l’exiguite du territoire. La baie de Tokyo est le 1er ensemble industriel portuaire avec le trafic de 5 000 tonnes. La facade est touchee par le redeploiement des activites a l’interieur du japon vers l’ouest. Il y a des delocalisations a l’exterieur du territoire vers les pays a bas salaire, conquete des marches du haut niveau de consommation des pays riches. b. un espace tertiaire Les fonctions tertiaires de la megalopole sont importantes. Ici aussi, on retrouve la domination de Tokyo, capitale d’un pays tres centralise.

La bourse de Tokyo est la seconde place financiere internationale, elle accueille 50% des etudiants, des entreprises de pointe et des medias, 2/3 des sieges sociaux des entreprises et 85% des etablissements financiers etrangers. Malgre les difficultes financieres des annees 90, la megalopole reste la 1ere region creanciere du monde, et un tres gros investissement mondial. c. le developpement des technologies de pointe Il a ete organise par le plan Technopolis en 1983 : – on prevoit de developper, non loin des 3 megalopoles, des technopoles a partir d’une ville mere de 200 000 habitants (Tokyo, Nagoya – ‘‘Kansai’’ > Kobe Kyoto – Osaka). esultat : creation de technopoles, dont les plus remarquables sont Tsubaka – Kansai. Ce plan permet de reequilibrer les activites sur le territoire (developpement de l’ile de Kyshu), mais il renforce aussi les pouvoirs de la megalopole. III. fragilite de l’espace resume livre page 228 ———————– I. la concentration des Hommes a. occupation de l’espace b. l’organisation des villes c. un espace structure par les transports II. la concentration des activites a. une interface industrialo portuaire b. un espace tertiaire c. le developpement des activites de pointe III. la fragilite de l’espace page 228