La manutention: materiel et enjeux

La manutention: materiel et enjeux

MASTER MANAGEMENT LOGISTIQUE Annee universitaire : 2010-2011 1 • Generalites • Classification des elements de manutention • Criteres de choix d’un materiel de manutention • Le phenomene de congestion • Les standards de manutention de base • Conclusion 2 1- Definitions 2- Positionnement dans la logistique globale 3- Les metiers de la manutention 3 1- Definitions ? ? – Operation de transfert physique de matieres ou d’accessoires. – Le mot manutention vient de main et signifie qu’une personne deplace des colis ou des charges de facon manuelle. Selon le code du travail francais, « on entend par manutention manuelle toute operation de transport ou de soutien d’une charge, dont le levage, la pose, la poussee, la traction, le port ou le deplacement, qui exige l’effort physique d’un ou plusieurs travailleurs ». Par extension le mot manutention designe maintenant la manipulation de charges a l’aide d’engins mecaniques, tel que les chariots elevateurs, les portiques et autres engins dedies au chargement et dechargement des vehicules de transport. – Manutention (Handling) : Deplacement physique des marchandises dans l’entrepot (mise en stock, preparation de commandes, reapprovisionnement du picking, etc. ) 4 2- Positionnement dans la chaine logistique ?Dans la chaine de production Certaines filieres de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
production a fort taux de main d’? uvre tel que l’industrie du bois emploient des travailleurs manuels peu qualifies. Ces salaries appeles manutentionnaires ou man? uvres executent des taches manuelles ne requerant pas de connaissances techniques particulieres. Cependant ils ont indispensables, le plus souvent parce qu’ils ne peuvent pas etre remplaces par des machines soit en raison de l’extraordinaire plasticite du corps humain, soit que leur travail necessite une qualite d’attention importante. Un autre aspect de la manutention dans la chaine de production concerne l’approvisionnement des postes de travail, la reception des marchandises venant des fournisseurs et le rangement du stock de produits finis en attendant leur enlevement pour expedition. ?Dans la chaine logistique La manutention des marchandises joue un role essentiel dans la gestion de la chaine logistique.

Dans le transport routier de marchandises en particulier, la manutention est omnipresente : chargement des camions, stockage transitoire en entrepot, dechargement des camions a la livraison des produit. 5 3- Les metiers de la manutention Il s’agit principalement des travaux de chargement et dechargement de marchandises, le nettoyage des remorques, entrepots, et cours… Mais aussi le travail de dimensionnement, choix et programmation du materiel de manutention. ?Cariste Un cariste est une personne conduisant un engin motorise servant au deplacement de marchandises au sein d’une exploitation Docker ou le debardeur est un ouvrier portuaire, employe au chargement et dechargement des navires arrivant au port ?Technicien de maintenance Pour notamment l’entretien du materiel de manutention et de levage ?Ingenieur de manutention Son role consiste a planifier et optimiser la manutention le long de la chaine de production/logistique 6 1- Les chariots de manutention 2- Les appareils de levage 3- La manutention continue 7 1- Les chariots de manutention Les chariots de manutention : ce sont des vehicules sur roues et composes d’un plateau sur lequel on pose les marchandise a deplacer.

L’un des criteres de classification tend a distinguer les chariot avec conducteur a pied des chariots a conducteur porte, un autre criteres selon si ils sont manuels ou automoteurs. Le principaux types de chariots de manutention sont: A- LES DIABLES : ce sont des chariots a deux roues, servant a deplacer des charges lourdes sur de courtes distances 8 1- Les chariots de manutention (suite) B- LES BROUETTES : elles sont constituees generalement d’une benne a pans inclines qui se decharge par basculement, d’une ou de deux roue et de deux brancards

C- LES CHARIOTS : ce sont des vehicules sur quatre roues et composes d’un plateau sur lequel on pose les marchandise a deplacer. 9 1- Les chariots de manutention (suite) D- LES DESSERTES A PLATEAUX. Ce sont des chariots a plusieurs etages generalement utilises pour la preparation des commandes ou les livraisons vers les zones d’expedition. E- LES PLATEAUX ROULANTS : Ils remplissent les memes fonctions que les chariots manuels. Certains sont construits sur mesure et adapte a une categorie specifique de colis (futs, caisses normalisees …) 10 1- Les chariots de manutention

F- LES REMORQUES : ce sont des chariots sur deux ou quatre roues et munis d’un dispositif qui permet leur attelage a un vehicule tracteur (suite) G- LES CHARIOTS A MATS RETRACTABLES : ce sont des vehicules automoteurs de taille moyenne, munis de fourches (placees sur un axe mobile) ou de pinces faciales ou laterales. Ils sont le plus utilises pour les operations de chargement / dechargement des vehicules ou de rangement / preparation des commande dans les entrepots 11 1- Les chariots de manutention (suite) H- LES TRANSPALETTES : ce sont des appareils specialement concus pour la manutention horizontale des palettes ou des charges palettisees 2 1- Les chariots de manutention (suite) ? Les avantages des chariots de manutention: Ce sont les moyens les plus utilises pour le deplacement des produits, car ils representent : ? Une mise en ? uvre rapide ? Une grande adaptabilite aux modifications du systeme industriel (processus de fabrication, caracteristiques produit, etc. ) ? Une possibilite de location en cas de pic de production ou defaillance de materiel 13 2- Les appareils de levage Les appareils de levage permettent le changement de niveau de la charge sans limitation en hauteur de levage. Les hauteurs de levage peuvent varier de quelques metres a plusieurs dizaine de metres.

Les appareils de levage sont classifies suivant le mode de levage de la charge . ? Levage suspendu ? Levage soutenu 14 2- Les appareils de levage ? Levage suspendu (suite) La charge levee est maintenue au moyen d’un crochet lequel est accroche a des cables ou a des equipements. Ce type de levage soumet la charge a des mouvements parasites de balancement ou de rotation par rapport a son point ou son axe de suspension. Les differents appareils de levage a charges suspendues A- LES TREUILS : ces appareils sont constitues d’un tambour ou d’un touret entraine par un moteur ou une manivelle et sur lequel s’enroule le cable de levage ou de traction 5 2- Les appareils de levage ? Levage suspendu (suite) (suite) B- LES PINCES : il en existe diverses variantes en fonction de la forme du colis a lever (cylindre, plateau, fagot.. ). ces instruments de levage sont generalement composes de deux branchent qui saisissent et serrent le colis C- LES PORTIQUES : ce sont des supports verticaux relies a leur sommet par des elements horizontaux sur lesquels on agrippe des palans ou des treuils. Sur les quais on retrouve des portiques coulissants sur des rails, des portiques sur roues et des portiques fixes. Ils servent aux operations de chargement dechargement 16 – Les appareils de levage ? Levage suspendu (suite) (suite) D- LES ELINGUES A UN OU PLUSIEURS BRINS : Ce sont des cordages qui servent a lier et a lever des charges. Suivant la matiere, on distingue des elingues metalliques (ex fig. 91), des elingues en polyester (ex fig. 84,85) et des elingues en chanvre, polypropylene, nylon … Les formes aussi different. Il existe des elingues plate avec boucles, des elingues rondes sans fin La couleur differe en fonction de la capacite en port ou force Certaines elingues portent a leurs extremites des anneaux, des crochets… 17 2- Les appareils de levage ? Levage suspendu (suite) suite) E- LES GRUES : ce sont des engins de levage de grande dimension, munis d’un bati et d’une fleche telescopique. Ils sont utilises pour les operations de chargement / dechargement F- LES LEVE-PALETTES : ce sont des appareils specialement concus pour la manutention verticale des palettes ou des charges palettisees 18 2- Les appareils de levage ? Levage suspendu (suite) (suite) G- LES POTENCES : equipements en forme d’equerre auxquels on associe un dispositif de levage manuel ou motorise H- LES PALANS : ce sont des appareils de levage constitue par deux systemes de poulies et d’une chaine.

Les poulies reduisent la force a exercer pour soulever des charges lourdes 19 2- Les appareils de levage ? Levage soutenu (suite) La charge levee repose sur un ou des supports standards ou speciaux. La charge est maintenue de facon rigide et suivant une orientation fixe par rapport a l’equipement de l’appareil de levage. La charge est prise par-dessous et reposee a l’endroit souhaite de la meme maniere. 20 2- Les appareils de levage ? Levage soutenu (suite) (suite) A- LES TABLES ELEVATRICES : dispositifs a commande manuelle ou motorisee permettant le levage des marchandises a une hauteur definie.

B- LES CRICS : servent a soulever des corps lourds sur de faibles hauteurs. Ils peuvent etre hydrauliques ou a manivelle 21 2- Les appareils de levage ? Levage soutenu (suite) (suite) C- LES GERBEURS / TRANSPALETTES ELEVATEURS : ces differents equipements servent a lever et ranger des colis en hauteur ou simplement a les poser les uns sur les autres D- Hayons elevateurs (pour vehicules) 22 2- Les appareils de levage ? Levage soutenu (suite) (suite) E- PALETISEURS ET PLATEFORMES ELEVATRICES DE CHARGEMENT : permettent de mettre a hauteur une palette ou caisse, pour un chargement ou dechargement en position rgonomique F- LEVAGE DE PERSONNES: Concerne les personnels de chantier et d’atelier. Ce mode de levage est soumis a des regles de securite specifiques (echafaudages mobiles, nacelles telescopiques…) 23 3- La manutention continue Definition La manutention continue assure le transport des charges sur des parcours fixes avec un mouvement continu et permet de traiter des flux sur un trajet predetermine. Ce trajet peut etre plus ou moins complexe pour resoudre les differentes fonctions au sein d’un entrepot ou d’une usine: ? Reception ? Stockage production ? Preparation de commandes ? Expedition 24 – La manutention continue Cette forme de manutention assure un impact important : ? Amelioration de la productivite. ? Rationalisation des operations. ? Gain de surface. ? Amelioration de la qualite. ? Disponibilite et reduction des stocks. Le principal outil de la manutention continue sont les convoyeurs. Ils existent sous differentes formes. Nous traiterons des 3 principales formes ci-dessous a- Convoyeur a rouleaux b- Convoyeur a bandes c – Les convoyeurs a chaine a palette 25 3- La manutention continue a- Convoyeur a rouleaux Convoyeur a rouleaux libres : des rouleaux non motorises sont places sur n convoyeur horizontal : l’operateur doit pousser l’objet pour qu’il avance Convoyeur a rouleaux gravitaires : des rouleaux non motorises sont places sur un convoyeur avec une pente descendante : l’objet avance tout seul si la pente est suffisante. Convoyeur a rouleaux motorises Transport simple ou accumulation ? Selon la fonction souhaitee, un convoyeur accumulateur pourra etre prefere a un convoyeur a rouleaux classique. Les rouleaux se debrayeront automatiquement en cas d’accumulation (stockage). 26 3- La manutention continue a- Convoyeur a rouleaux L’entr’axe des rouleaux (le pas):

L’objet a transporter doit toujours etre supporte par trois rouleaux au minimum. L’entr’axe des rouleaux (le pas) depend donc de la longueur minimale de l’objet dans son sens de transport La largeur utile des rouleaux: Choisir des rouleaux d’environ 50 a 100 mm plus large que l’objet a transporter La resistance des rouleaux: Selon la charge appliquee sur chaque rouleau, on choisira le materiau approprie (PVC, acier…) 27 3- La manutention continue b- Convoyeur a bande La determination d’un convoyeur a bande requiert la caracterisation de plusieurs parametres. ) La largeur utile de la bande: Pour le transport de charges unitaires (cartons, bacs, sacs, bouteilles,…), il convient d’utiliser une bande de largeur superieure d’environ 100 mm a la largeur de la charge a transporter. 2) Le type de bande: i) Materiaux Les bandes en PVC, economiques, presentent des proprietes de resistance mecanique et thermiques limitees (maxi 60°C). Les bandes en polyurethane (PU) ont de meilleures caracteristiques mecaniques et thermiques (maxi 80°C). Il existe des bandes speciales resistant a des temperatures jusqu’a 270°C. i) Textures Il existe differents types de textures : >> lisse : pour les applications standards >> rugueuse : pour les pentes maxi de 20° Convoyeur a tasseaux >> a tasseaux : pour le convoyage en elevation >> glissantes : pour l’accumulation de charges tres legeres (cartons vides,…) 28 3- La manutention continue b- Convoyeur a bande 4) La position du groupe de motorisation: La bande sera generalement tiree (le moteur sera place en sortie de convoyeur). Le montage en bande poussee est possible pour les faibles charges et les faibles longueur : on preferera l’emploi d’une bande plus epaisse et rigide dans ce cas.

Pour les convoyeurs de grande longueur (>10m), le moteur sera placee en position centrale de sorte a beneficier d’une plus grande course de tension de bande. C’est aussi obligatoire lorsque l’appareil est place entre 2 machines immuables et que sa longueur doit rester fixe dans le temps, independante de la tension de la bande. 5) Transport simple ou accumulation ? L’accumulation avec contact entre produits est en regle generale peu conseillee sur un convoyeur a bande : le frottement des objets sur la bande genere une usure. Ce cas d’emploi est reserve aux charges tres legeres sur bandes glissantes.

L’accumulation sans contact est -par contre- une application typique des convoyeurs a bande grace a l’emploi de modules de convoyage independants et integrant chacun sa propre motorisation 29 3- La manutention continue c- Convoyeur chaines Les convoyeurs a chaines sont utilises dans plusieurs cas d’utilisation : – Lorsque les charge a convoyer ne se transportent pas sur des convoyeurs a rouleaux – Lorsqu’il est necessaire d’intercaler convoyeurs a rouleaux et convoyeurs a chaines pour proceder a des transferts perpendiculaires Selon la rigidite et la masse des palettes, trois modeles sont disponibles : bi chaine tri haine ou avec palettage central * Rails palettes pour les palettes tres lourdes 1 500kg 30 Les differents types de convoyeurs dans un atelier 31 1. Criteres de choix des moyens de manutention 2. Les phenomenes de congestion 3 . Les standards de manutention de base SMB 32 La manutention revet une importance capitale dans la chaine de production ainsi que dans la chaine logistique globale, aussi tout dysfonctionnement dans ce systeme peut conduire a des ruptures de stock aux consequences trop lourdes. Le responsable manutention doit trouver reponse a plusieurs questions.

Nous traiteront dans ce travail celles qui nous semblent les plus opportunes: >> Quel moyens choisir? >> Comment optimiser les durees et organiser les trajets des engins de manutention? >> Comment limiter l’encombrement au niveau des allees dans les ateliers ou les entrepots? 33 1. Criteres de choix des moyens de manutention En fonction des choix d’organisation de la fabrication retenus lors de l’implantation generale et compatibles avec les objectifs de l’entreprise , on precise les choix possibles pour les implantations des machines et equipements a l’interieur de chaque secteur.

Les scenarios possibles sont completes par le choix des moyens de manutention. Les choix s’effectuent selon : >> Des criteres techniques (poids, volume a transporter) >> Des criteres de couts (quantites) >> Des criteres lies a la prevention des risques. 34 1. Criteres de choix des moyens de manutention ? Les types de risques lies a la manutention Il est envisage les risques lies >> A la circulation des operateurs et des engins >> Aux manipulations des contenants >> Aux encombrements des en-cours en attente de ransport, a la visibilite… 35 ? En amont: Calcul des moyens de manutention 1. Criteres de choix des besoins en surface pour les machines, les postes de travail, les allees de circulation Les largeurs des allees de circulation sont calculees selon les modes de manutention et de transport retenus. (Convoyeurs, chariots automoteurs, transpalettes, etc. ) 36 1. Criteres de choix des moyens de manutention ? Exemples • La largeur d’un passage habituel entre machines ou pour l’acces au poste de travail est de 800 mm minimum La largeur d’un acces pour une intervention occasionnelle (depannage, maintenance… ) peut etre reduite a 600 mm • L’acces entre deux palettes, conteneurs deposes a cote du poste de travail est de 500 mm minimum avec des moyens de localisation (butees, signalisation par peinture au sol, etc. ) • Le debattement sur le devant d’un poste de travail est de 1000 mm minimum d’avant en arriere. S’il existe une allee de circulation, le debattement est de 1500 mm minimum. 37 ? En aval: Choix des differents moyens de manutention en fonction des besoins de l’entreprise . Criteres de choix des moyens de manutention A- En general Fonctions : Lieux et environnement Caracteristiques techniques 38 ? En aval: Choix des differents moyens de manutention en fonction des besoins de l’entreprise 1. Criteres de choix des moyens de manutention A- En general A-1 Fonctions : • Nature des charges > Palettisees ou autres contenants > En vrac ou specifiques …. • Nature des operations > Chargement / dechargement des camions > Transporter au sol > Stocker / gerber > Preparer des commandes > Remorquer Distances a parcourir >> Courtes : jusqu’a 30m >> Moyennes : [30-100m] >> Longues : au-dela de 100m • Frequence des operations >> Occasionnelles >> Intermittentes >> Regulieres >> Intenses 39 ? En aval: Choix des differents moyens de manutention en fonction des besoins de l’entreprise 1. Criteres de choix des moyens de manutention A- En general A-2 Lieux et environnement : • Gabarit de passage > En largeur > En hauteur • Sols > Amenages > Stabilises / non stabilises • Hauteur de gerbage > Simple > Duplexe > Triplex • Pente gt; Capacite du chariot a franchir les pentes > Que les freins de service et de parking sont capables de retenir le chariot en pente… • Lieu de recharge des batteries • Chargement et dechargement des vehicules > Compatibilite avec les vehicules en termes d’acces et en termes de resistance • Aeration des locaux > Gaz d’echappement 40 ? En aval: Choix des differents moyens de manutention en fonction des besoins de l’entreprise 1. Criteres de choix des moyens de manutention A- En general A-2 Lieux et environnement (suite): • Bruit > Vehicules thermiques • Eclairage du lieu de travail gt; Selon le lieu de travail, il s’agit d’equiper le materiel d’un dispositif d’eclairage et de signalisation • Travail en atmosphere particuliere > Materiel special pour ambiance deflagrante, explosive, inflammable > Materiaux speciaux pour ambiances poussiereuses, corrosives, froides… • Phenomenes climatiques > Proteger le cariste 41 ? En aval: Choix des differents moyens de manutention en fonction des besoins de l’entreprise 1. Criteres de choix des moyens de manutention A- En general A-3 Caracteristiques techniques • Energie • Capacite 42 1. Criteres de choix des moyens de manutention En aval: Choix des differents moyens de manutention en fonction des besoins de l’entreprise B- le cas des chariots de manutention ? Tableau 1 : Classement selon les operations a effectuer Operation Lieu Hauteur Transpalette gerbeurs Tracteurs ? ? 0 a 5m Sur bon 5 a 6m sol 6 a 10m Stocker 10 a 14m 0 a 5m Sur sol 5 a 6m difficile 6 a 10m 10 a 14m Preparation de commande Au sol En hauteur ? ? ? ? ? TriTriChariots a directionnels Retracts directionn mat a nacelle els telescopique elevable ? Chargement / dechargement Transport A quai Au sol ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? ? 43 1. Criteres de choix des moyens de manutention ? En aval: Choix des differents moyens de manutention en fonction des besoins de l’entreprise B- le cas des chariots de manutention (suite) ? Tableau 2 : Classement selon la frequence des operations et les distances a parcourir 44 1. Criteres de choix des moyens de manutention ? En aval: Choix des differents moyens de manutention en fonction des besoins de l’entreprise B- le cas des chariots de manutention (suite) ? Tableau 2 : Classement selon la frequence des operations et les distances a parcourir (suite) 45 1.

Criteres de choix des moyens de manutention ? En aval: Choix des differents moyens de manutention en fonction des besoins de l’entreprise C- le cas des convoyeurs Objets a fond plat et rigide types de charges, unitaires ou en vrac. Pour ce dernier cas, l’utilisation d’une bande « a bords de contenance » est recommandee pour eviter toute propagation du materiaux en vrac sous la bande (colmatage du tambour de commande) Pour les grandes longueurs, cette technologie etant plus economique que les convoyeurs a rouleaux – Plusieurs materiaux de chaines standards: plastique Acetal, acier ou inox

Palettes, charges lourdes Differents choix possibles de materiaux en fonction de l’environnement de travail : PVC ou acier pour ambiance classique PVC ou inox pour lavage frequent, pour les ambiances particulierement poussiereuses, choisir des roulements a billes avec joints d’etancheite. – Pour les grandes longueurs, cette technologie etant plus economique que les convoyeurs a rouleaux – Plusieurs materiaux de chaines standards: plastique Acetal, acier ou inox 46 2. Les phenomenes de congestion

La mesure de la congestion, qui est un temps de blocage, se traduit par un temps de transport supplementaire ajoute au temps minimum de traversee de de l’element dans le systeme. a- Les sources de la congestion ? L’arret d’un vehicule de manutention dans une allee pour effectuer des man? uvres de chargement/dechargement bloque le passage des vehicules ? La saturation du systeme due a une frequentation trop importante ? Les arrets aux intersections pour laisser passer les vehicules ? Des pannes de vehicules survenant dans les allees 47 2. Les phenomenes de congestion – Methode de resolution des phenomenes de congestion Recours aux outils de la recherche operationnelle : ? La theorie des files d’attente ? Algorithmes d’optimisation des flux (exemple : Algorithme classique de Dijkstra) ? Probleme d’affectation generalise 48 3 . Les standards de manutention de base SMB Ils sont utilises pour evaluer le temps de realisation d’une tache par un operateur ou un engin de manutention a- Les etapes de la methode 1. Determiner le type de manutention utilise (operateur seul, operateur avec transpalette a main ou transpalette electrique…) 2.

Recenser tous les gestes (mouvements du corps, lecture de documents.. ), les deplacements de l’operateur et/ou l’engin. >> Grille d’analyse 49 3 . Les standards de manutention de base SMB a- Les etapes de la methode (suite) 3. Rechercher dans les documents preetablis les temps standards (temps moyen d’execution) >> Temps Operatoire de base (T. O. b) 4. Determiner le Temps Operatoire reel (T. O. r) en appliquant un indice de parcours (roulage) qui tient en compte les ralentissement rencontres 5. Majoration du T. O. d’un coefficient de repos pour prendre en consideration la fatigue occasionnee par la repetition de la tache 50 3 . Les standards de manutention de base SMB b. Application Vous etes employe au service Reception d’une entreprise de production. Votre responsable souhaite tester vos connaissances et vous demande de calculer le Temps Alloue pour le dechargement par un operateur d’un camion qui vient livrer 33 palettes de matieres premieres. Vous vous aiderez des informations fournies dans les annexes suivantes : · Annexe 1 : Plan de la zone Reception/Expedition de l’entreprise · Annexe 2 : Informations complementaires

Calculez le Temps Alloue pour le dechargement du camion attendu en utilisant la methode du S. M. B. (la prise de l’appareil en salle de charge sera la premiere operation a recenser). Vous exprimerez votre reponse en heures, minutes et secondes. 51 Annexe 1 52 Annexe 2 Informations complementaires • Moyen de manutention utilise : un transpalette electrique a conduite accompagnee. ? Operations realisees par l’operateur : • prise de l’appareil en salle de charge : – debrancher le chargeur, – demarrer l’appareil, – apres un changement de direction, arret au passage, • • • eplacement jusqu’au camion au quai N° 2, dechargement et depot des palettes dans le couloir N° 2, fin des operations par un deplacement jusqu’au bureau en longeant les quais et un arret de l’appareil. ? Taux d’engagement moyen dans le service : 88 %. ? Etat du sol : correct. ? Longueur de la remorque du camion contenant les palettes : 12 metres. Remarque : toutes les manipulations sont effectuees sans difficulte majeure (aucune gene sur le parcours de l’operateur). L’application de la franchise de 3 metres a ete prise en compte pour les operations de prise et de depose. 53 Resolution 54 CONCLUSION 55

L’automatisation, une solution d’avenir? Les resultats peuvent etre considerables en terme de gains sur le controle des operations, la diminution des erreurs, l’augmentation de la productivite, la rapidite d’execution et les gains en surface de stockage. Mais pour que l’automatisation s’impose, elle doit faire preuve de modularite, de flexibilite et de reactivite face aux changements. C’est pourquoi, dans tout projet d’automatisation, il faut faire plusieurs fois des simulations des differents modeles possibles, faire jouer tous les parametres de conception et recommencer jusqu’a ce que le resultat btenu paraisse credible et realiste. Ce n’est qu’a partir de ce moment que le mot « investir » doit etre prononce. 56 ANNEXES 57 TYPES DE CHAINES Convoyeurs tri chaines Convoyeurs bi-chaines Convoyeur a chaines avec platellage central 58 RAILS PALETTES 59 60 Modele d’une grille d’analyse 61 BIBLIOGRAPHIE 62 Bibliographie / Webographie *« Les standards de manutention de base ». http://www. lomagman. org/basesstandards_demanutention/docu_standarsmanut/standbasemanutsmb. pdf * « OPTIMISATION DES COUTS DE MANUTENTION DANS UN ATELIER DE MONTAGE. www. laas. fr/mosim03/ACTES/D32. df * « les chariots automoteurs de manutention ». http://www. inrs. fr/inrs-pub/inrs01. nsf/intranetobjectaccesparreference/ED%20812/$file/ed812. pdf •« Implantation des lieux de travail » http://www. inrs. fr/inrspub/inrs01. nsf/02A217E645A2AACCC1256C910051D0ED/$File/nd2095. pdf •http://www. lomag-man. org/manutention/manutention_generalites. php • http://www. inrs. fr/INRSPUB/inrs01. nsf/inrs01_search_view_view/5909AD86C2F9C6F2C1256CD90051849E/$FILE/visu. html? OpenElement# •http://www. techniques-ingenieur. fr/search. html? level=1&query=choix+d%27un+chariot+de+manutention 63