La maison sur la cascade

La maison sur la cascade

PRESENTATION DE L’ŒUVRE Fallingv,’ater (Maison sur la cascade) ou Edgar Kaufmann house Franck Lloyd Wright 1935-1939 Baer Run, Pennsylvanie, Etats-lJnis Architecture, Usuel Histoire de l’architecture à partir de 1 850 A partir de 1850, de nouveaux besoins de construction sont créé par la révolution Baron Haussman ent Le mouvement des A Angleterre. Puis, en Amérique, n OF4 p g an n France, le aux dans Paris.

O) apparait en éricains avec l’Ecole de Chicago, marqué par la construction rationnelle et utilitaire de bureaux, grands magasins, usines, appartements et gares, tilisant des matériaux modernes comme l’ acier ou le ciment. ‘art nouveau apparait à la fin du XIXe siècle, ce mouvement artistique s’inspire de la nature pour créer de nouvelles formes suivi par le mouvement De Stijl, fondé en 1917 par le peintre Mondrian qui est un mouvement artistique associé au néoplasticisme.

Enfin, dans la première moitié du XXe siècle, nait le mouvement moderne. Présentation de l’artiste Frank Lloyd Wright (1867-1959) est un architecte et concepteur américain. Il connut le succès avec ses conceptions des maisons usoniennes et le style prairie dont il est l’un des protagonistes. rojets, il en réalise plus de 400 comprenant des musées, des stations-services, des hôtels, des

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
églises et surtout, des maisons. En 1891, il a été reconnu par l’institut des architectes américains comme le plus grand architecte américain de l’histoire.

II a influencé un grand nombre d’architectes et par la même occasion divers courant artistique comme l’expressionisme. On voit une maison intégrée sur la cascade, faite de béton armé, de rochers, de pierres naturelles avec des lignes verticales : la colonne de pierre, les baies vitrés, et des lignes horizontales : les terrasses. Les volumes sont simples, géométriques, purs, ce qui donne une impression de suspension dans l’espace, entre arbres, pierres et eau. Cette maison évoque une cascade de terrasses.

Elle est en harmonie avec l’environnement et exprime la sérénité et la tranquillité. L’espace Intérieur, grâce au choix du bols, des pierres sur le sol, des couleurs et des textures, est dans la continuité de l’espace extérieur. Cette résidence est une commande d’Edgard Kaufmann. Fondateur d’un grand magasin très important, pour échapper ? la ville, il emmenait souvent sa famille dans un chalet dans ces montagnes. Mais en 1935 il demanda à Wright de proposer un plan pour une nouvelle résidence secondaire.

Wright est sûr que Kaufmann imaginait une maison faisant face ? la cascade et que la plupart des architectes 2 que Kaufmann imaginait une maison faisant face à la cascade et que la plupart des architectes auraient situé la maison de façon qu’elle ait une vue de la cascade au lieu de la situer au-dessus de celle-là mais Wright pensait qu’une maison de campagne devait s’intégrer au paysage autant que possible. Invisible de l’intérieur, la cascade est pourtant totalement incorporée au plan, avec un scalier donnant un accès direct depuis le salon. Le bruit de la cascade donne une impression de grotte.

Il a construit une maison qui s’intégrait au paysage naturel en faisant écho à la forme de la falaise et des rochers. Il a bâti une grande partie de la maison en utilisant des roches extraites du sol sur le site même. Il n’a pas semé de grandes étendues de gazon, nivelé le sol au bulldozer ni coupé beaucoup d’arbres. La Maison sur la cascade dominant la cascade tel un rocher, semble ne faire plus qu’un avec la nature. Chaque élément de l’architecture ide à atténuer la distinction entre l’environnement naturel et le bâtiment, et à donner aux résidents l’impression de vivre en pleine nature.

Cette propriété porte bien son nom : maison sur la cascade, c’est bien une maison sur une cascade. Elle offre une solution imaginative à un problème de VAmérique . comment profiter de la civilisation sans empiéter sur le monde naturel. L’Homme et la technologie gagnent presque toujours au détriment 3 empiéter sur le monde naturel. L’Homme et la technologie gagnent presque toujours au détriment de la nature, tout articulièrement aux États-Unis, où il existait avant des étendues sauvages apparemment illimitées.

Avec Fallingwater, Frank Lloyd Wright est allé encore plus loin, en concevant une maison accrochée à un flanc de montagne, avec des vues qui donnent l’impression que la maison fait partie intégrante de la nature qui l’entoure. La maison sur la cascade est souvent présentée comme un exemple dllNTÉGRATlON de l’architecture dans la nature. Frank Lloyd Wright fut très influencé par l’architecture japonaise. Il en hérite des espaces intérieurs fluides, les murs-paravents, les errasses surplombantes et les longues toitures basses.

Wright retient aussi l’idée de la PROMENADE ARCHITECTURALE. C’est aussi un héritage de l’architecture japonaise traditionnelle. Cette maison donne une impression de suspension et de vivre dans une nature primitive. Très belle, elle n’empiète pas sur la nature et donne même l’impression de compléter la nature. Elle peut être considérée comme une œuvre d’art abstrait contemporain du XXe siècle car elle a été simplifiée, réduite à des formes élémentaires essentielles, sans plus d’ornements. On peut dire que c’est un style moderniste et organique. 4