La lune de miel

La lune de miel

Problématique : Quel est le décalage entre la vision du bonheur d’Emme et celle de charges ? 1. La vision idyllique d’Emme sur la lune de Miel spire toi page tu vie.  » page Dans le premier para a lune de miel rêvée. Elle l’imagine tout d’ ridé m p sociaux de la nature, or du paysage et du voyou « citronniers » « golfe Ce sont des termes d Il » « cascade » « chalets suisses ont tendance à faire rêver, dont elle prit connaissance grâce a la lecture romanesque luette toute la culture acquit au couvent.

On peut aussi voir que c’est un passage enthousiaste avec la résidence de phrases exclamatives « pour en goûter la douceur, il eut fallu, s’en doute, se s’en aller vers ces pays à noms sonores où les lendemains de mariage ont de plus suaves paresses ! » 11211 et qui porte des bottes molles, un chapeau pointu et des manchettes ! 1222 L’auteur utilise aussi des comparaisons « Il lui semblait que certains lieux sur la terre devaient produire du bonheur, comme une plante particulière au sol et qui pousse mal tout autre part » 101217 pour appuyer sur a vision

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
idyllique d’Emme a propos de la lune de miel. 2. Le mal être d’Emme Dans ce deuxième paragraphe Emme exprime son malaise vis- à-vis de sa vie commune avec charges Mais à mesure que se serrait davantage l’intimité de leur vie, un détachement intérieur se déliait de lui »11231 mais qu’elle n’arrive pas à décrire.

Elle se dit que si charges s’en était aperçu avant les choses auraient pu s’arrangeaient mais que maintenant c’est trop tard « Si charges l’avait voulu cependant, s’il s’en fut douté, si s’on regard, une seule fois, fût venu à la rencontre de sa pensée, il lui semblait qu’une abondance subite se serait détachée de son c?Ur, comme tombe a récolte d’un espalier quand on y porte la main »11227a Il 230.

On voit qu’elle exprime ses regrets avec l’utilisation de mots interrogatifs comme « Peut être » 1223 ou comment »11224 ou de phrases interrogatives Il 224-1225 ou bien par de petits mots comme « si » ou « mais On pp phrases interrogatives Il 224-1225 ou bien par de petits mots comme « si » ou « mais Y. On peut ainsi que c’est le début du mal être et du désespoir d’Emme. La différence d’éducation entre elle et charges prend le dessus sur leur amour. . La vie d’Emme avec charges et sa vision sur l’homme dont elle ave De la ligne 1233 à 1245, Emme décrit charges de façon assez banale et péjorative. En effet flambeur utilise l’accumulation de la négation de la 11236 à 1239. « il n’avait jamais été…. Il ne savait ni nager, ni faire des armes.. Ici Emme critique donc charges. charges est un homme qui apprécie le « calme » et la sérénité.

Il jouit de bonheurs simples comme regarder sa femme dessiner ou jouer au piano. Ces moments lui procurent tant de fierté qu’il finit par s’estime d’avantage. On voit aussi dans le cinquième paragraphe 11240 à Il 245, qu’il y a une description assez dure Ur lui puis qu’elle dit qu’il est « calme « cette pesanteur », « ne savait rien, ne souhaitait rien Elle utilise aussi un mode interrogatif pour s’interroger sur ce qu’est l’homme idéal et le comparer ainsi à charges. 4. _e bonheur qu’Emme procure à charges Dans la dernière partie de ce passage on peut voir comment Emme par ces faits et gestes émerveille le quotidien de son mari. flambeur décrit toutes les qualités, tous les talents d’Emme. On peut voir quotidien de son mari. flambeur décrit toutes les qualités, tous les talents d’Emme. On peut voir que c’est une réelle artiste elle dessine, elle peint, elle joue de la musique (L11252-1254,1255) « elle frappait les touches avec aplomb » « le clerc de l’huissier… ‘arrêtait à l’écouter Et charges maire cela chez Emme et le rend profondément amoureux. Elle a aussi un réelle talent d’écriture « elle envoyait aux malades le compte des visites…. Ne sentaient pas la facture. » Elle sait aussi très bien recevoir, cuisiner. Panégyrique Tous les talents d’Emme procurent du bonheur à charges mais surtout de la considération et de la valorisation par rapport au monde extérieur.