la littérature de l’absurde

la littérature de l’absurde

La littérature de l’absurde 1. L’étymologie vient du latin absurdus qui signifie dissonant, discord A l’origine « surdus » (latin – sourd) Définition : contraire au sens commun, à la logique, à la raison/ illogique 2. A) 1938-1968 les deux guerres mondiales mais surtout la seconde. DDésastre humains. Pertes de repères, profond pessimiste. ûNietzsche, le Gai sa On est athée, on a DFin de la transcenda montrent que l’hom technique et l’idéolo du pire !

Swipe p de confiance et un 82 nscendance divine) guerres mondiales t utiliser le progrès ructrices = capable DPerte de confiance dans les mots et le langage qui n’est plus le reflet d’une vérité (Hitler, « orateur ») B) Définition : courant philosophique et littéraire du XXème siècle, l’absurde désigne un mode de pensée dans lequel l’homme se confronte à l’absurdité du monde et de son existence.

C’est-à-dire à l’absence de logique de la condition humaine et par conséquent toute raisons de vivres. Il témoigne de l’homme moderne conçu comme être dérisoire, ridicule et privé d’espoir dans un monde devenu étrange et incompréhensible. C) – rexistentialisme : (analyse des sentiments interroge sa place, ses rapports au monde et aux autres rexistentialisme Sartrien = « l’Homme est

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
responsable de ce qu’il est » = AGIR, SENGAGER bizarrerie du monde et de la pensée (rêves… 3. A et B) A. CAMUS : Le mythe de Sisyphe (1942), la peste J. P. SARTRE : la Nausée (1 938), L’Etre oU le Néant (1943) E. IONESCO : la cantatrice chauve S. BECKEIT : En attendant Godot, Oh les beaux jours C) L’absurde est un seul et même courant qui s’exprime dans différents genres littéraires : essai, roman et théâtre. D) Dans le roman de l’absurde c’est l’anti-héros qui domine. 4 La Nausée : roman de J. P.

SARTRE (1938) û dimension autobiographique sous forme de journal intime d’Antoine Roquentin (jeune homme de 35 ans, historien) û Ecriture d’un livre, il arrête d’écrire à cause de son sentiment de solitude, d’incompréhension, de nausée = dépression = plongé dans la vie psychologique du personnage Nausée = conscience soudaine du personnage que la vie n’a aucun sens/ de la vacuité de l’existence Roman philosophique et métaphysique (condition humaine, xistence) Absurdité.

Résolution selon la pensée Sartrienne : û Musique (fin de la nausée) LI création artistique DResponsabilité de l’homme Cl AGIR, S’ENGAGER, CREER DRoquentin entreprend d’écrire un livre (solution contre le vide de l’existence) CITATIONS : L’absurde c’est la raison lucide qui constate les limites » A. CAMUS û « Le monde en lui-même n’est pas raisonnable, c’est tout ce qu’on peut en dire » A. CAMUS « L’absurdité naît de cette confrontation entre l’appel humain et le silence déraisonnable A. CAMUS 2