La focalisation

La focalisation

La focalisation {draw:a} Le choix de la personne verbale n’est pas le seul critere qui permette de determiner la position du narrateur par rapport a celle de l’emetteur ni la distance que ce dernier prend avec son texte. Une autre notion intervient : celle de point de vue, c’est a dire du mode de presentation des elements de la narration. Le point de vue narratif est le regard a travers lequel nous sont racontes les faits d’un recit, c’est-a-dire la situation dans laquelle se trouve le narrateur par rapport a ce qu’il raconte.

Cette situation determine le degre de connaissance qu’il a de l’histoire et par voie de consequence celui que pourra en avoir le lecteur. » cf. Viala et Schmitt « Savoir-lire »P. 55. Il existe 3 types de points de vue ou modes de vision ou focalisations. 1- LE MODE DE VISION PAR EN-DESSUS (Focalisation zero). Le mode de vision par en-dessus est le point de vue d’un narrateur qui sait tout sur les faits rapportes, qui connait les pensees et les sentiments des personnages. Ce narrateur, appele « narrateur omniscient », peut parler de aits survenus en divers lieux et temps. Ce mode de vision donne une illusion realiste

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
des faits relates. C’est la vision qu’a des faits, un personnage qui y participe : « le narrateur-personnage». C’est le cas des recits a la premiere personne. Dans les recits a la troisieme personne, le narrateur semble voir les faits a travers un personnage. La realite representee se trouve donc limitee par un point de vue marque par la subjectivite. Il peut y avoir dans un roman, glissement de la focalisation d’un personnage a l’autre.

L’histoire est racontee par un temoin des faits : « le narrateur-relais » qui ne peut connaitre que ce qu’il voit ou entend. On ne sait donc pas tout. On ignore ce que pensent les autres personnages. Tout semble vu par un observateur exterieur. Ce recit cree un effet d’enigme pour le lecteur. Ce mode de vision, depourvu de toute subjectivite, n’est eclaire par aucune interpretation. Remarque : Il arrive souvent que, dans un texte et parfois a l’interieur d’un meme paragraphe, differents points de vue se succedent ou s’entremelent.