La famille

La famille

Mise en scene interactive. Repartition des roles : Tom : Educatrice referent : Directeur de l’etablissement scolaire : Professeur de moral : Les eleves : classe de 2e E. S. Scenario : Dans un etablissement scolaire secondaire (6eme) de la communaute francaise, Tom un adolescent de 17 ans est depuis son plus jeune age, avec ses parents adeptes le « l’eglise de scientologie » de Belgique. Lors des differentes reunions de parents, les professeurs ont constate sans appriori les convictions sectaires des parents, sans que celles-ci ne s’opposent au bon deroulement de la scolarite de Tom.

Depuis plus ou moins 1 mois l’on constate l’equipe educative constate un certain changement de comportement de Tom. Ils a pris enormement d’assurance, et sa popularite aupres de certains eleves en devient inquietante. Des bruits courent que Tom recruterait pour « l’eglise de scientologie ». Nous avons retrouves des folders et des fascicules de scientologie. L’educateur referent de retho s’inquiete sur les consequences du comportement de Tom sur les eleves. Avant d’entamer quoique ce soit, il en refere au directeur de l’etablissement, sur l’attitude et les solution a envisager.

L’objectif de l’etablissement etant d’informer et non de denigrer les croyance de Tom. La direction opte pour l’information en toute neutralite, et la methode la plus neutre etant l’information,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
par le professeur de moral. Car n’oublions pas que la majorite des eleves de la classe de Tom sont majeurs ou proche de celle-ci. Les comportements de chaque acteurs : Tom : Il est completement impregne de la scientologie, pour lui c’est un mode de vie. Son comportement et sa vision des choses sont legitimes. Le directeur : Etant le chef de l’etablissement, il a une certaine responsabilite vis-a-vis des ses eleves et de leurs parents.

L’ecole officielle subventionnee eduque les eleves qui lui sont confies au respect des libertes et des droits fondamentaux, mais aucune verite n’est imposee aux eleves. Ecole officielle subventionnee garantit aux eleves le droit d’exercer son esprit critique et d’exprimer librement son opinion sur toute question d’interet scolaire ou relative aux droits de l’homme. Ainsi que la liberte de manifester sa religion ou ses convictions et d’en debattre. Le professeur de moral : L’enseignant adopte une attitude reservee, objective et constamment alertee contre le risque d’induire chez les eleves des prejuges.

Il traite les questions qui touchent la vie interieure, les croyances, les convictions politiques ou philosophiques et les options religieuses de l’homme en des termes qui ne peuvent froisser les opinions et les sentiments d’aucun eleve. L’educateur : Tout membre du personnel est tenu au respect du principe de neutralite organisee par le decret officiel subventionne. Les eleves : Ils recevront un cours de moral, qui sera base sur les differentes informations, des differentes religions, croyances et convictions.