La Dissertation

La Dissertation

Français: Dissertation Un bon nombre de poètes vivant entre le XIXè et le XXè sont solitaires, n’étant pas compris par la plupart du monde à ce siècle. On peut qualifier ces poètes de«maudits» car ils sont différents des autres personnes. Mais souffrent-ils réellement de cette différence ou justement, s’en servent-ils à leurs fins? J’ aborderai dans un premier temps la souffrance de ceux-ci, et dans un second à quel point se servent•ils de leur différence afin de faire passer des messages aux hommes.

Pour commencer, les poètes nous montrent de différentes façon la manière dont ils s noter la comparaison cc PACE 1 ors à l’ « Albatros» car cel ci to View hommes se trouvant déduire qu’il ne peut es, on peut d’abord elaire se compare incessantes des posé, on peut en aisément. Nous avons aussi l’exemple du po me « Le Corbeau» d’Allan Poe où celui-ci exprime sa souffrance à travers une phrase « Jamais plus», nous montrant la fatalité de son malheur.

De plus, Lautréamont exprime sa douleur à travers ses «Chants de Maldoror» où celui-ci st victime de la laideur sans pareille que lui a infligé Dieu. Par ailleurs, les poètes compensent leur souffrance en se «délivrant» grâ page grâce à

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
cette même poésie en l’exprimant librement: en effet, dans ses «odelettes» ,Théodore de Banville affirme que l’on peut exprimer ses sentiments à travers la poésie tel un artiste.

Nous avons donc pu montrer et ainsi prouver que ces «poètes maudits» souffrent de leur différences et se sont volontairement écartés de la société. Mais ceux-ci se servent de leurs disparités fin de revendiquer leurs idées. Comme dit auparavant, ces poètes souffrent de leur solitude,mais ils s’en servent aussi afin de la revendiquer à travers le genre poétique. En effet, dans le poème de Lautréamont «Les Chants de Maldoror» celui met en avant son côté bestial, de sorte à se… ? continuer] Question de corpus: Comment se définit le poète maudit? Nous allons étudier dans ce corpus l’extrait du texte de Baudelaire, Les Fleurs du Mal (1861) intitulé «l_’albatros», «Le crapaud» de Tristan Corbière (extrait de Les Amours Jaunes ?crit en 1 873), un extrait de Poèsies (1845) de Edgar Allan Poe «Le corbeau» et finalement un extrait des Chants de Maldoror (1 869)écrit par Lautréamont.

Les poètes maudits sont des auteurs torturés, malheureux dans leur vie artistique et personnelle, atteints par des maladies « honteuses » ou alcooliques, fréquentant des milieux interlopes, avançant comme des équilibristes au- dessus d’un gouffre, hantés par leur œuvre et parfois par le fait que celle-ci ne rencontre pas son public de leur vivant. Paul Verl