La decolonisation et l’emergence du tiers-monde

La decolonisation et l’emergence du tiers-monde

La decolonisation et l’emergence du Tiers-monde I) La decolonisation A) La crise des empires coloniaux L’annee 1945 donne le signal de la decolonisation. Les puissances coloniales europeennes sortent tres affaiblies de la 2nde guerre mondiale. Les Etats-Unis et l’URSS defendent le libre droit des peuples a disposer d’eux-memes et s’opposent au colonialisme dans les doctrines de Truman et de Jdanov. Ce qui confirme la charte de l’Onu de 1946. B) D’abord l’Asie Tous les europeens ne veulent pas renoncer a leurs colonies. Mais les britanniques comprennent que la decolonisation est inevitable.

En Inde, Gandhi reussit, au moyen de la non-violence, reussit a conduire son pays a l’independance en 1947. Cependant divise entre Union Indienne et Pakistan, l’Inde connait de graves troubles religieux. La France mene une politique differente, elle tente de se maintenir en Indochine par une longue guerre finalement perdue en 1954 avec la chute du camp retranche de Dien Bien Phu. C) La decolonisation s’accelere En 1955, une conference afro-asiatique reunit a Bandung, en Indonesie, les dirigeants des pays decolonises et de la Chine communiste. Tous denoncent le colonialisme et exigent la decolonisation de l’Afrique.

Le Tiers-monde, ni capitaliste, ni communistes est ne : les non alignes. D) C’est l’Afrique qui

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
est touchee La France est obligee d’accorder leur independance au Maroc et a la Tunisie en 1956. Toutefois, elle refuse de decoloniser l’Algerie ou elle envoie des centaines de milliers de soldats, et mene de 1954 a 1962, une guerre longue et couteuse. En juillet 1962, l’Algerie devient independante par les accords d’Evian. En Afrique noire francaise, la decolonisation se deroule plus pacifiquement et la plupart des territoires obtiennent leur independance en 1960. Cependant, certaines metropoles n’accordent l’independance que plus tardivement.

II) L’emergence du Tiers-monde A) La naissance d’un troisieme monde En 1952, l’economiste francais Alfred Sauvy parle pour la 1ere fois du « Tiers-monde ». Il designe les pays qui n’appartiennent a aucun des deux blocs de la guerre froide, et qui ont en commun un faible niveau de developpement. A Bandung en 1955, ces pays denoncent le colonialisme, c’est la fin du « complexe d’inferiorite pour les peuples de couleur » d’apres Leopold Sedar Senghor. Les pays du Tiers-monde y expriment aussi leur neutralite a l’egard des deux superpuissances, et certains d’entre eux creent n 1961 le mouvement des « non-alignes ». Devenus majoritaires a l’assemblee generale de l’ONU, les pays du Tiers-monde proposent en 1973 l’etablissement d’un « nouvel ordre economique international » pour reduire les inegalites entre le Nord et le Sud. B) Les faiblesses du Tiers-monde Les Etats du Tiers-monde sont frequemment traverses par des conflits internes provoques par des rivalites ethniques, religieuses ou politiques. Des conflits entre Etats eclatent :- Cambodge contre Vietnam en 1978, – Iran conte Irak en 1980. Ces conflits ont des consequences desastreuses :

Division entre pro-sovietiques (Cuba, Algerie, Irak) et pro-occidentaux (Arabie Saoudite et nombreux pays d’Ameriques latine). C) Des ecarts economiques Les situations economiques varient, opposant les pays qui disposent de ressources minieres et petrolieres a ceux qui en sont demunis. Seuls les pays producteurs de petrole ont reussi a faire entendre leurs revendications. Ils ont cree l’OPEP, et provoque le premier choc petrolier qui destabilise les economies mondiales en 1973. Toutes ces tensions ont empeche une unite veritable du Tiers-monde. Elles favorisent au contraire l’intervention des grandes puissances et anciennes metropoles.