La croyance religieuse…

La croyance religieuse…

L’ELEPHANT D’AFRIQUE Nom de l’espece : Elephant d’Afrique (loxodonta africana) [pic] Caracteristiques physiques : L’elephant d’Afrique est le plus gros animal terrestre vivant : le male peut peser jusqu’a 6,3 t. [pic] Prolongement du nez, la trompe est munie de narines a son extremite. Elle sert a arracher des branches d’arbres, a deraciner l’herbe, a cueillir des fruits et a deposer la nourriture dans la bouche. Elle sert egalement a sentir et a toucher, a saluer, a aspirer de l’eau pour ensuite la porter a la bouche et a asperger l’animal de poussiere quand il veut prendre un bain de ce type.

A son extremite se trouvent deux protuberances, semblables a des doigts, qui sont d’une telle souplesse qu’elles peuvent saisir des objets aussi petits qu’une arachide. Mode de vie : Il habite la savane, la brousse, la foret, les vallees fluviales et les regions semi desertiques du sud du Sahara, mais son aire de distribution est fort reduite. L’elephant est herbivore, ce qui signifie qu’il se nourrit exclusivement de plantes. Il consomme habituellement de 200 a 300 kg de matieres vegetales et boit 160 l d’eau par jour. Quelles sont les causes de leur disparition ? L’elephant d’Afrique est considere comme une espece menacee de

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
disparition.

On recense en 2007 environ 600 000 elephants d’Afrique. Pour certains, les mesures de protection sont inutiles, car la population est stable. Pour d’autres, les elephants sont localement surabondants, mais leur population generale diminue de facon alarmante, puisqu’en 1979 on l’estimait a 1,3 millions. Le braconnage lie au commerce de l’ivoire et la perte de l’habitat sont les causes principales de son declin. Prevision d’une diminution d’au moins 30% du nombre d’individus, projetee ou suspectee pour etre reelle dans les 10 prochaines annees ou dans les 3 generations a venir.

Les causes principales sont le derangement et le braconnage. . L’elephant est chasse pour sa viande mais cela n’a jamais mis en danger les populations. [pic] Le mythe selon lequel « il y a trop d’elephants » prolifere dans le sud de l’Afrique. De nouvelles recherches ouvrent cependant une nouvelle voie a une approche intelligente du point de vue ecologique concernant la comprehension de l’interaction entre les elephants et leur environnement. Entre 1979 et 1989, la population totale des elephants d’Afrique en Afrique sub-saharienne a chute de 1,3 millions a 450. 00 environ, ce qui constitue une perte de plus de 50 pour cent. La perte de l’habitat et l’extension de l’activite humaine ont eu une grande importance au long de l’histoire, mais aujourd’hui c’est le braconnage des elephants pour leur ivoire qui constitue la plus grave menace. Nombre d’animaux encore en vie dans le monde ; Les dernieres estimations font etat de 15. 000 elephants en Republique democratique du Congo (contre 50. 000 il y a 5 ans), quelques dizaines d’individus au Senegal. Globalement, les effectifs de l’elephant d’Afrique ont ete reduits de 2. 5 millions en 1970 a 300. 00 environ aujourd’hui. Les donnees actuelles sont malheureusement incompletes. Que doit faire l’homme pour stopper leur extinction ? Certains pays pratiquent l’abattage des populations d’elephants en surnombre, ce qui est scandaleux, tandis que d’autres pays demandent a augmenter les populations de ces animaux. On peut donc deplacer des populations, cela a d’ailleurs deja ete realise. De plus, l’elephant peut-etre source de revenus grace au tourisme et a la recherche scientifique. La chasse aux elephants etait interdite depuis 1994 [pic] Ngorongoro Crater Rim, Tanzania.