La concurrence est elle partout et toujours un stimulant de

La concurrence est elle partout et toujours un stimulant de

La concurrence est elle toujours et partout un stimulant de la croissance ? Pp g Le marché français subi la concurrence depuis quelques années des pays asiatiques dans les productions à faible valeur ajoutée notamment dans l’industrie du textile. Ces pour cela que l’une des alternatives de la France a été de se spécialiser dans les produits de luxe. En effet, la France a fait du luxe sa marque de fabrique l’international. La concurrence correspond à une situation de compétition, de confrontation entre plusieurs vendeurs ( ou acheteurs ) d’un même produit.

Par extension économique, la concurrence est ont théorisé la notion de Concurrence Pure et Parfaite. Cette forme de concurrence permet un fonctionnement idéal du marché et repose sur 5 principes. Eu premier est l’atomiste c’est à dire qu’un acheteur ni offreur n’ la capacité d’influencer seul sur les prix compte tenu de leur nombre important. Le second est l’homogénéité, tout les produits échangés sont similaires, ni-différencierais et permettent de répondre à un même besoin simple.

Le troisième est la libre entrée et circulation des facteurs c’est à dire qu’il n’existe aucune arrière à l’entrée de nouvelles entreprises. La quatrième est la transparence c’est à dire que les agents

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
économiques sont totalement renseignés ( notamment sur la qualité d’un produit). Le dernier principe est la mobilité des facteurs de production. Les prix, dans ce contexte, y sont bas ce qui est à l’avantage du consommateur contrairement à dans une situation de monopole.

Le situation de monopole correspond à une situation où l’offre est assurée par un unique agent et où il y a plusieurs demandeurs. Dans un contexte de concurrence, l’entreprise se situe en dotation de priée tacher( preneurs de prix ) et non de priée macéré ( faiseuse de prix ) c’est pourquoi les prix sont plus bas. Ils sont fixés par l’équilibre de l’offre et de la demande. La différence de prix entre ces deux typologies de marché peut être illustré à l’aide d’un schéma : 2 FO s en monopole cap Quantité produite en concurrence pure et parfaite.

Cm(Y) Courbe de prix marginal CM(Y) ? Courbe de prix moyen Le surplus du consommateur est mis en évidence par ce schéma et est représenté par la partie hachurée en jaune . Il représente la différence entre le prix réellement payé en situation de encouragée et celui qu’il aurait accepté de payer en situation de monopole. Le consommateur est donc gagnant est pourra allouer cet argent à d’autres occupations. Et le trait jaune correspond au prix supplémentaire que le monopole se permet d’encaisser par rapport aux entreprises en concurrence pure et parfaite.

Le consommateur a donc plus à gagner dans une situation de concurrence. AI va voir son pouvoir d’achat s’améliorer ce qui va lui permettre d’allouer les ressources non utilisées dans une autre consommation ce qui va favoriser la croissance et la création d’emploi. Cependant, la situation de concurrence pure et parfaite n’est qu’un modèle car dans la réalité toutes les conditions ne sont pas remplies, on parle alors de concurrence imparfaite. Les agents en situation de concurrence imparfaite adoptent des comportements stratégiques face aux autres entreprises.

La distinction se fait donc sur les produits en passant par l’innovation ce qui est impossible en situation de concurrence pure et parfaite compte tenu du critère de l’homogénéité. La concurrence va donc pousser les agents à innover afin de différencier leur produit sur le marché. Cageot peut également, grâce à une innovation (qu’elle soit une innovation de procédé ou de produit) se placer en situation de monopole temporaire c’est à dire protégé par un brevet.

L’entreprise a donc intérêt 3 FO s brevet. L’entreprise a donc intérêt à innover davantage afin de garder cette avance. L’innovation dynamise par les achats qu’elle provoque, et serait dépares escampette une source de la croissance. En effet, escampette a montré que chaque période de dynamisme économique était le résultat d’une grappe d’innovation. La croissance serait un processus permanent de création, de extinction et de restructuration des activités économiques. Ar l’innovation de procédé, l’entreprise devient plus compétitive vis à vis des autres ou par l’innovation de bien, gagnent des parts de marché ce qui lui permet de créer des emplois. Grâce à cela le pouvoir d’achat des personnes est amélioré et peuvent ainsi consommer davantage ce qui relance la croissance. Ce schéma est d’autant plus réalisable dans un contexte de monopole car l’entreprise dégage un profit qu’elle a cherché maximiser. L’innovation est donc une source importante de croissance La concurrence a des effets négatifs voire pervers sur l’économie.

cène d’entre elle est de créer du chômage. En effet, les entreprises se trouvant en situation de concurrence doivent réduire au maximum leurs coûts de productions c’est à dire l’ensemble des dépenses effectuées afin de produire un bien ou un sens,’ici (par exemple le salaire ou le coût d’achat des matières premières pour cela elle peut réaliser des économies d’échelle c’est à dire diminuer le coût unitaire d’un produit lorsque l’on augmente les quantités produites ou diminuer les salaires voire licencier.

Ce phénomène peut se produire contre son gré: une entreprise peut être amenée à fermer car elle n’ pas pu fia 4 FO S peut se produire contre son gré: une entreprise peut être amenée à fermer car elle n’ pas pu faire face a la concurrence. Ces phénomènes créent une baisse du pouvoir d’achat et du chômage ce qui est néfaste à la croissance. La croissance résultant de la concurrence internationale peut ne pas être ressentie de la même façon partout.

En effet, certains pays pas assez compétitifs peuvent subir cette concurrence plutôt que d’en apprécier les aspects positifs. La concurrence internationale fait que la chiné connaît une croissance importante alors que d’autres pays comme notamment la France n’étant pas assez compétitifs doivent fermer certains de leurs centres de production ou délaisser ce qui nuit à la croissance locale.

De plus, afin de gagner le plus de part de marché, certaines entreprises peuvent pratiquer de la concurrence déloyale bar le biais de pratiques allant à l’encontre de la croissance. L’une d’elle est la mise en place de cartels. Les cartels consistent en une entente illégale entre certains offreurs afin de fixer un prix pour augmenter leur profit et dissuader l’arrivée de nouvelles entreprises.