La Communication Chez Les Fourmis

La Communication Chez Les Fourmis

LA COMMUNICATION CHEZ LES FORMICIDÉS PLAN: Introduction rapide au monde des fourmis Il les fourmis parasites et l’importance du passeport chimique Ill Les fourmis légionnaires, et la communication en temps de guerre IV Applications chez l’homme V D’autres modes de communications p g VI Conclusion INTRODUCTION AU Ce qu’il faut savoir c sont presques toutes ut d’abord qu’elles 12 000 espèces connues, probalement le double existantes. Ellles ont chacunes des particularités, diversité absolument incroyable autant physiquement que dans le mode de fonctionnement.

Cependant, elles ont toutes 2 principaux points communs : le premier étant ue ce sont des insectes sociaux, qui forment presque un superorganisme (avec des colonies allant de 3 ou 4 individus à 20 000 000 d’individus), et l’autre que comme tous les insectes, les fourmis ont une communication chimique, une commmunication par phéromones. Les phéromones sont des composés chimiques émis par les animaux et certains vegetaux qui leurs permettent de communiquer entre eux.

Elles sont comparables aux hormones, sauf que les hormones sont émises par des glandes endocrines (c’est à dire à l’intérieur de l’organisme), alors que les phéromones sont des composés chimiques secrétés par les ourmis n’ont pas de tympans et des oreilles comme nous, mais ces glandes et

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
leurs antennes qui leurs servent à capter ces phéromones, et à les décoder. Les phéromones sont des composés très volatiles. Les fourmis étant très petite, et vivant en communauté, c’est quelque chose que beaucoup de fourmis vont detecter en même temps, afind e réagir en même temps.

Sachant qu’elles mènent souvent des guerres, et qu’au vu de leur petite taille, elle doivent se mettre ? plusieurs pour tuer, transporter, se defendre, ce genre de communication est impérative. Les myrmecologues pensent que es fourmis disposent de IO à 20 mots, phéromones, qu’ils peuvent recombiner et jouer sur leur intensité. Il L IMPORTANCE DU PASSEPORT CHIMIQUE A TRAVERS EXEMPLE DES FOURMIS PARASITES Tout d’abord, elles se servent des phéromones pour créér des passeports chimiques.

Elles possèdent toutes un passeport chimique propre à chaque colonie. Mais ce passeport peut legerement changer en fonction de la place de l’individu dans la colonie. Ces phéromones qu’on va appeler phéromones de distinction informent les fourmis sur leurs sœurs, pour connaitre la caste dans laquelle elle se trouve par exemple. Une fourmi era donc capable de différencier un soldat d’une ouvrière minor que grâce à ce signal. Certaines espèces possèdent même un passeport individuel en plus du passeport colonial et celui de la caste..

Ainsi les jeunes ouvrières sont dans un premier temps insignifiantes chimiquement ce qui semble être la clef de leur intégration sociale ; elles commenceront à synthétiser leurs propres molécules une fo 2 clef de leur intégration sociale ; elles commenceront à synthétiser leurs propres molécules une fois leur fonction bien définie et reconnue dans la colonie. Ces phéromones de distinction se nomment les hydrocarbures uticulalres.

Une expérience a été menée : des fourmis ont été lavées de leurs composés cuticulaires pour les remplacer par des extraits de fourmis d’une autre colonie : les fourmis aux identités échangées sont alors repoussées par leur colonies d’origine et admises dans les colonies étrangères. Ceci nous montre bien l’importance de ce passeport. Certaines espèces parasites, utilisent ce même système pour s’introduire dans d’autres colonies. par exemple, Teuleutomyrmex Schneideri est une fourmi qui n’est pas capable de vivre seule de fonder une colonie, de trouver de la nourriture.

Mais elle a trouvé un moyen de survivre : elle s’infiltre dans les colonies de Tetramonium (une autre espèce), trouve la reine, subtilise l’hormone de distinction de la reine (comme un parfum)s’accroche sur son dos, dos duquel elle ne va pas descendre avant la mort de la reine Tetramonium. Elle se fera alors nourrir par les fourmis nourrices (la caste qui s’occupe du bien être de la reine), qui pensera nourrir la reine , et beneficiera des mêmes soins de la reine.

Et du fait de leur petite taille, on peut compter jusqu’à 6 fourmis parasites sur le dos d’une même D’autres fourmis, et là je n’ai pas le nom de l’espèce, s’infiltrent ans des colonies, tuent la reine, prennent son parfum, et réduisent toutes les fourmis de la colonie en esclavage. D’autres faits surprenants o 3 et réduisent toutes les fourmis de la colonie en esclavage. D’autres faits surprenants ont étés remarqués dans la vie chimique des fourmis. Par exemple, chez certaines espèces, les ouvrières sont fertiles, mais ne pondent pas d’oeufs à cause d’une phéromone qu’envoie la reine, une sorte de phéromone stérilisatrice.

D’autre part, Du point de vue d’une ouvrière, un cadavre est quelque chose porteur d’acide oléique. Des entomologues ont onc vus des ouvrières prendre une de leur sœurs porteuse d’acide oléique pour aller l’amener au cimetière de la fourmilière car la considérant comme morte. La morte vivante va se laisser faire, se laver une fois au cimetière puis repartir travailler, comme si ne s’était passé. Llopération a même été réalisée plusieurs fois par les fourmis, jusqu’à ce que la fourmi considérée comme morte enlève toute trace d’acide oléique de son corps.

Ill LES FOURMIS LEGIONNAIRES ET L IMPORTANCE DE LA COMMUNICATION EN TEMPS DE GUERRE Je vals à présent parler des fourmis guerrières, magnans (le nom e l’espèce est Dorylus Nigricans), nomades, qui forment des colonies qui comptent jusqu’à 20 millions d’individus, qui ne possèdent pas dyeux et qui sont presques les chasseurs les plus redoutables de toute l’Afrique (je n’exagère pas) Mais il se trouve que leur mode de communication est le « plus évolué » .

Non pas que les autres fourmis communiquent « moins bien », mais parce-que l’importance de communiquer n’est pas la même dans une fourmilière classique et dans un raid en pleine chasse, surtout quand les fourmis concernées ne possèdent pas d’organes destinés 4