La commedia del arte

La commedia del arte

La commedia dell’arte est un genre de theatre populaire italien apparu avec les premieres troupes de comedie avec masque, en 1528. On donne a la comedie all’improvisa une origine anterieure a celle de la comedie reguliere, qui n’a commence, en Italie, qu’au XVe siecle par des reppresentazioni. Au XVe siecle, elle devient un art savant et, des ce moment, elle popularise, en les fortifiant, des types comiques a la diffusion desquels la Renaissance servira puissamment

Litteralement, la commedia dell’arte signifie : « theatre interprete par des gens de l’art » ; autrement dit : des comediens professionnels, le terme est, de nos jours, utilise dans de nombreuses langues, dont le francais. La commedia dell’arte est nee avec la premiere comedie en prose d’Angelo Beolco, dit le Ruzzante, ou chaque personnage s’exprimait dans un dialecte different. A partir de la, chaque localite voulut avoir son propre caractere.

Les representations eurent d’abord lieu sur des treteaux, les acteurs improvisant leur texte a partir d’un canevas (scenario regle d’avance). Le comique etait principalement gestuel (pitreries). Dans la comedie improvisee, le discours est sans cesse renouvele, les acteurs s’inspirant de la situation dramatique, des circonstances de temps et de lieu, faisaient de la piece qu’ils representaient une

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
? uvre changeante, incessamment rajeunie. Quant aux types comiques, ce sont les memes que ceux de la comedie italienne : ses masques et ses bouffons s’y retrouvent.

Il y a d’abord les quatre types principaux : Pantalon, le Docteur, le Capitan, et les zannis ou valets, avec leurs varietes de fourbes ou d’imbeciles, d’intrigants ou de poltrons; puis les amoureux, les Horace, les Isabelle; enfin les suivantes, comme Francisquine, ou Zerbinette. Certains personnages etaient obligatoires. Chaque acteur adoptant et conservant un personnage en rapport avec ses aptitudes, s’incarnait dans son role et, pour enrichir son discours, se faisait un fonds de traits conformes a son caractere.

Les compagnies theatrales, surtout celles qui jouaient en province, n’avaient pas de plateau fixe et voyageaient de pays en pays en transportant leurs treteaux, elles devaient savoir attirer le public et le convaincre d’assister aux representations. Les canevas, par consequent, permettaient a une compagnie theatrale experte de mettre en scene des situations de l’actualite locale en quelques heures. Voici la liste de certains personnages qui plus que d’autres etaient importants : Arlequin, 1671 Brighella, 1570 Colombine, 1683 Docteur, 1653 Pagliaccio, 1600 Pantalone, 1550 Scaramuccia Scapino Le Capitan Isabella Coviello