La chine

La chine

{draw:frame} 1ere annee EGC SOMMAIRE Presentation de la Chine Impact de la culture dans la vie quotidienne Impact de la culture dans la vie professionnelle {draw:frame} Presentation de la Chine Villes principales : Hong-Kong, Taipei, Shanghai, Shenyang, Lhassa, Lanzhou, Guangzhou. Pays limitrophes : Mongolie, Russie, Kazakhstan, Kyrgystan, Tajikistan, Afghanistan, Pakistan, Inde,Nepal, Boutan, Birmanie, Laos, Vietnam, Coree du Nord. Monnaie : le Yuan renminbi (RMB) Decalage horaire : Plus 6 heures en ete, plus 7 heures en hiver.

GMT + 8. {draw:a} Les premieres traces d’humanite en Chine remontent a 500 000 ans av. J. C. avec l’Homme de Pekin, decouvert de 1921. Du Ve au IIIe siecle av. J. C. , la periode des Royaumes combattants correspond a une intense vie culturelle grace a Confucius. En 221-206 avant J. C. , la dynastie des Qin fonde le premier empire chinois. De 206 avant J. C. a 220 est cree l’empire Han des « Fils du Ciel », les Chinois de souche. Gengis Khan met Pekin a sac en 1215. Commence alors la periode mongole. Le communisme arrive alors en Chine. Les Japonais attaquent le pays en 1937 et y resteront jusqu’en 1945.

En 1949, Mao Zedong proclame la Republique populaire de Chine. Il

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
sera a l’origine de l’annexion du Tibet, de la repression des intellectuels et du Grand Bond en avant qui causeront la mort de milliers de personnes. A la mort de Mao en 1976, Deng Xiaoping supprime l’endoctrinement force. Tout rentre dans l’ordre jusqu’au Printemps de Pekin en 1989 et la revolte etudiante brutalement stoppee. L’Occident s’indigne. Le 5 octobre, le prix Nobel de la paix est attribue au Dalai-Lama, chef spirituel et politique des Tibetains. Deng Xiaoping passe les renes du pouvoir a Jiang Zemin.

La Chine s’ouvre sur l’exterieur. {draw:frame} La Chine est le troisieme plus grand pays du monde apres la Russie et le Canada. Mais les deux tiers du territoire sont presque exclusivement composes de montagnes. A partir du plateau tibetain, culminant en moyenne a 5 000 m, le relief ne cesse de perdre de l’altitude jusqu’a la mer. Le point le plus haut du pays est l’Everest, a 8 848 m d’altitude. La Chine a 32 000 km de frontieres terrestres et 18 000 km de frontieres maritimes. Le pays se divise en six grands ensembles. Les plateaux du Tibet sont surtout composes de steppes glacees.

La cuvette du Sinkiang englobe les deserts de Tarim et de Djoungarie. Les deserts du nord-ouest comprennent ceux de Gobi, de la Mongolie Interieure, du Tsinghai, de Kansou et de Ningsia. Une quatrieme region inclut les plateaux de l’ ss (terre limoneuse) du Chansi et du Chensi. Ensuite, viennent les plateaux calcaires du Kouangsi, du Yunnan et le bassin du Setchouan. Enfin, la grande plaine orientale s’etend de la Mandchourie au nord jusqu’a Guangdong au sud. Le reseau fluvial chinois compte environ 5 000 fleuves et rivieres. Les fleuves les plus importants sont Le

Huang He (ou fleuve Jaune, 5 464 km) et le Chang Jiang (ou fleuve Bleu, 6 300 km). Cette immense etendue implique une grande variete de climats, selon les regions et les saisons. Toutefois, la vallee du fleuve Chang Jiang (Yangtze) qui se jette dans la mer a Shanghai, coupe le pays en son centre et delimite deux types de climat. Au Nord, le climat est continental. Il fait chaud l’ete, froid l’hiver qui est generalement sec et tres beau. A Pekin, de mi-novembre a fevrier, la temperature descend nettement en dessous de zero, mais le ciel bleu et le soleil rechauffent l’atmosphere dans la journee.

Au Sud, moins de differences de temperatures entre hiver et ete, mais le climat est tres humide. L’extreme sud, subtropical, est soumis au regime des moussons, avec des hivers doux et des pluies abondantes l’ete. Dans le centre, les etes sont tres chauds. Le centre est pour cette raison appele le four. D-Population La Chine est composee de 94 % des Han, des Chinois de souche. Fils de Han : c’est ainsi que sont designes les Chinois, par opposition aux autres peuples de Chine tels les Mandchous ou les Mongols. Il existe 54 « minorites nationales ». Ces minorites se repartissent sur quatre grandes aires.

Dans la Mandchourie et la Mongolie interieure, l’assimilation est desormais massivement accomplie (la Mongolie exterieure est une republique independante depuis 1945). Selon les chiffres publies le 22 janvier par le Bureau d’Etat des Statistiques, la Chine a connu une croissance du PIB de 9% en 2008, inferieure a celle de l’annee precedente. Malgre cela, l’economie chinoise presente toujours une tendance de developpement rapide. Face aux multiples difficultes auxquelles est confrontee la Chine, les officiels et les specialistes interroges se declarent toujours optimistes quant a l’evolution de l’economie chinoise.

Points forts du pays selon Coface : L’ouverture economique se poursuit, notamment dans le secteur bancaire. Les comptes exterieurs sont excedentaires, grace au dynamisme de la specialisation a l’exportation. L’afflux des investissements directs etrangers reste important. L’endettement exterieur est faible et les reserves de change ne cessent d’augmenter. Les taux d’epargne et d’investissement sont eleves. La main-d’’ uvre est relativement bien formee et encore peu couteuse.

Points faibles du pays selon Coface : Les tensions sociales, liees notamment a la degradation des conditions de vie du monde rural, sont de plus en plus importantes. Plusieurs secteurs (siderurgie, immobilier) sont menaces par des surcapacites. Or, le gouvernement dispose de peu d’instruments pour controler la croissance. Le systeme bancaire reste fragilise car l’offre de credit ne prend pas suffisamment en compte le risque de contrepartie. Les problemes environnementaux menacent le developpement durable. Les relations avec Taiwan restent problematiques.

G-Politique interieure Malgre la population de la RPC, l’immensite de son territoire et sa diversite sociale le controle de Pekin est reel, car les habitudes historiques de la Chine imperiale ont preserve la structure de centralisation du pouvoir, chaque ville, village, ecole, hopital et tout organe administratif ayant son correspondant du Parti relaye au niveau local par les conseils de quartier. Par ailleurs, un controle est souvent maintenu sur la population grace au controle de l’information, la propagande, la censure et la peur que provoquent sur la population les menaces des repressions.

Le PCC, fort de plus de soixante-six millions de membres, continue de dominer le gouvernement. Theoriquement, le congres du Parti est l’organe le plus important et siege une fois par an. Elu par le congres, les trois cents membres du comite central detiennent formellement les principaux centres de pouvoir. L’Etat et le Parti communiste chinois mettent de plus en plus en avant le fait que la Chine est un Etat de droit, ou les institutions et leur fonctionnement seraient regis par des textes, sans qu’aucune transformation des institutions n’ait pourtant vue le jour.

Un effort important de diffusion de l’information en ce sens est dirige vers l’etranger, notamment par l’edition et la mise en ligne de traductions de qualite. {draw:frame} Ambassade_ chinoise_ Religion Le fait religieux dans le monde chinois se caracterise par le pluralisme, favorise par l’attitude de l’Etat : celui-ci exerce depuis le debut de l’empire (IIIe siecle av. J. -C. ) un controle attentif sur les groupes susceptibles de constituer une menace pour le pouvoir et met au pas les sectes trop actives, n’accordant qu’exceptionnellement l’exclusivite a un culte.

Le syncretisme et le melange sont courants, rendant les contours des ensembles religieux flous ; on a souvent l’impression de se trouver face a une constellation de philosophies et de pratiques plutot qu’a des confessions. {draw:frame} Les principales religions pratiquees sont le taoisme et le bouddhisme (representes par divers courants) ainsi que la religion traditionnelle qui emprunte aux deux precedentes et aux traditions locales tout en integrant le culte des ancetres. Les deux premieres constituent avec l’ideologie confucianiste les « trois ecoles » dont les representants se disputaient l’influence a la cour.

Elles comprennent dans leurs pratiques des asceses individuelles et le monachisme, alors que tous les aspects de la religion traditionnelle sont intimement lies a la vie sociale, economique et familiale. Contrairement aux religions abrahamiques, l’adhesion exclusive a un culte donne n’est pas exigee dans les religions predominant chez les Chinois : bouddhisme, taoisme et religion traditionnelle chinoise. Un pratiquant frequente sans probleme differents lieux de culte et emprunte typiquement des pratiques aux divers courants. Il est ainsi susceptible de se presenter comme appartenant indifferemment a l’une u l’autre de des religions, a moins qu’il ne se declare confucianiste. En Chine populaire certains courants font l’objet de repressions ou persecutions qui poussent les pratiquants a taire leur appartenance religieuse. En Chine populaire, la religion se redeveloppe depuis 1978 sous controle de l’Etat et seulement cinq religions « officielles » sont reconnues actuellement: taoisme, bouddhisme, islam, catholicisme, protestantisme. Les formes de la religion traditionnelle qui ne sont pas adoptees par les institutions bouddhistes et taoistes reconnues risquent donc de disparaitre definitivement du paysage religieux de la Chine continentale.

Il n’existe aucun terme pour designer l’ensemble des croyances et pratiques traditionnelles, ce qui contribue a entretenir la confusion quant a ce que l’on entend par « religion chinoise ». Education {draw:frame} Pendant les cinq decennies qui ont suivi l’annee 1949, la Chine a accompli des prodiges que l’on a rarement vus dans le monde pour le developpement de l’education. Avec une depense de l’education publique representant moins de 2% de la depense totale du monde, elle a regle le probleme de generalisation de l’education obligatoire en 9 ans pour une population representant un cinquieme de la population mondiale.

Le taux de generalisation de l’education obligatoire en 9 ans pour la population de la Chine a atteint plus de 90%. Et le taux d’analphabetisme chez les jeunes et les adultes dans tout le pays est passe de 80% a moins de 5%. Les etablissements scolaires ont forme, pour l’Etat, plus de 60 millions d’hommes specialises du niveau superieur et moyen et 400 millions de travailleurs ayant un niveau d’instruction secondaire de premier et deuxieme cycles. Le taux net de scolarisation pour les enfants en age scolaire dans les ecoles primaires est de 98,9%, et le taux brut de scolarisation dans les ecoles secondaires du premier cycle est de 94,1%.

L’enseignement elementaire A l’heure actuelle en Chine, plus de 200 millions d’eleves des ecoles primaires et secondaires representent, avec les enfants en age prescolaire, un sixieme de la population du pays. A cet effet, le gouvernement chinois a choisi de developper en priorite l’enseignement elementaire qu’il considere comme un domaine cle pour la realisation des infrastructures et le developpement de l’education. A l’heure actuelle, le taux brut de scolarisation pour l’ecole secondaire du deuxieme cycle n’est que de 43,8% ; il existe encore un grand ecart avec le niveau des pays developpes.

Conformement aux exigences du gouvernement, le but de la reforme et du developpement de l’enseignement elementaire chinois est le suivant: le niveau global de l’enseignement elementaire approchera ou atteindra avant 2010 le niveau des pays moyennement developpes du monde. L’enseignement superieur La capacite effective des recherches scientifiques des etablissements d’enseignement superieur a ete considerablement renforcee. {draw:frame} Sa contribution a l’edification economique du pays et au developpement social est marquante de jour en jour.

Les etablissements d’enseignement superieur ont renforce leur cooperation dans le domaine de la production, de l’enseignement et des recherches pour accelerer le rythme de la transformation des acquis scientifiques et techniques. Actuellement, 43 parcs scientifiques et techniques des universites d’Etat sont en construction. Certains sont devenus des bases tres importantes pour la transformation des acquis de hautes et nouvelles technologies. Le gouvernement chinois s’efforce d’elever la position sociale et le traitement des enseignants. Depuis 1985, le 10 septembre de chaque annee, c’est la fete des enseignants.

C’est la premiere fete destinee specialement aux professionnels en Chine. Pour elever le niveau des enseignants, mise en place de la modernisation de la formation des enseignants par l’informatisation de l’education, pour soutenir et servir les etudes continues des enseignants grace a un reseau systematique de formation des enseignants. Multiplicite des langues Les langues chinoises appartiennent a la famille des langues sino-tibetaines. Ce tableau presente l’ensemble des langues specifiquement utilisees en Chine. {draw:frame} Le mandarin parle dans le nord et le nord-est de la Chine continentale.

C’est la langue la plus parlee au monde (environ 836 millions de locuteurs). Le wu parle a Shanghai, dans le Jiangsu et le Zhejiang (environ 77 millions de locuteurs). Le cantonais parle a Hong Kong, en Asie du Sud-est et par certains Chinois d’outre-mer (environ 71 millions de locuteurs). Le min parle dans les provinces du Guangdong, a Fujian et a Taiwan (environ 60 millions de locuteurs). Le xiang parle dans la province du Hunan (environ 36 millions de locuteurs). Le hakka parle dans la partie nord du Guangdong, le Fujian et a Taiwan (environ 34 millions de locuteurs).

Le gan parle dans la province du Jiangxi (environ 31 millions de locuteurs). Us et coutumes En Chine, on ne salue pas par la bise sur la joue. Les Chinois aiment plaisanter et faire preuve d’humour, mais on ne plaisante jamais sur la sexualite qui constitue un sujet tabou dans la conversation. Les Chinois sont accueillants et indulgents, mais aussi extremement curieux de connaitre les occidentaux. L’etranger ne doit pas etre surpris d’etre un objet de curiosite. Le naturisme ne se pratique pas en Chine, les Chinois seront choques par les decolletes et une tenue vestimentaire debraillee.

En particulier par les hommes qui laisseraient apparaitre un torse a la pilosite abondante, les Chinois etant en general imberbes. Les Chinois dinent tot et se couchent tot. Il est preferable de ne pas arriver les mains vides, ils sont friands de produits etrangers. Et surtout eviter d’offrir une horloge, une montre ou un reveil car ces appareils chronometrent le temps en nous rapprochant la fin de notre vie. Il vaut mieux eviter de parler de « l’occupation » ou de « la liberation » du Tibet depuis 1950, des droits de l’homme et de sa vie intime.

Malgre leur grande curiosite et leur franchise naturelle, les Chinois sont finalement tres pudiques. {draw:frame} Litterature/ Art/ Cinema {draw:frame} Litterature {draw:frame} La litterature chinoise a une place a part dans l’histoire de l’humanite, etant donne le culte reserve a la chose ecrite en Chine et le caractere unique des caracteres chinois, qui tirent leur origine de rites divinatoires et se differencient radicalement des systemes phonetiques utilises dans la majorite des autres langues. draw:frame} On peut donc considerer l’emergence de la litterature chinoise au moment ou les ideogrammes chinois se sont constitues en caracteres utilisables independamment. Ces premiers ecrits gardent toutefois une vocation philosophique qui pose parfois probleme avec la notion occidentale de « litterature ». Art Il y a 6000 a 7000 ans, a l’age du neolithique, les ancetres chinois maitriserent differentes techniques de poterie. La ceramique est un art synthetique qui se mele a d’autres arts comme l’art decoratif, la peinture, la sculpture, la poesie, la musique, le theatre, l’acrobatie, la calligraphie, etc.

Cinema Initie en 1905, le cinema chinois est aujourd’hui centenaire. En plus de 100 ans d’existence, le cinema chinois a connu de grands bouleversements et plus particulierement depuis les annees 1990, lorsque le gouvernement chinois reforma le marche du film chinois. Les realisateurs recoivent de plus en plus l’interet du public. Leurs realisations ont ete a maintes reprises recompensees a travers des festivals de cinema internationaux. Gastronomie {draw:frame} Ensuite, vous avez la liberte absolue de choisir les saveurs et les associer comme bon vous semble.

Vous pouvez donc manger une crevette apres avoir mange une bouchee de legumes alors que votre voisin grignote un morceau de pousse de bambou saute apres avoir deguste un morceau de canard laque. Chacun compose ainsi sa propre symphonie d’aliments. Enfin et surtout, la communaute des plats cree une delicieuse atmosphere d’intimite parmi les convives. On se partage les mets tout au long du repas. Chacun prend un petit bout d’une chose, la mange, puis prend un petit bout d’une autre puis la mange, et ainsi de suite. Personne n’a le droit de prendre plus d’une bouchee a la fois.

On a ainsi l’impression que tout le monde est en train de participer a une conversation intime et agreable, meme si personne ne dit rien. Il est assez frequent, en effet, que les Chinois parlent peu dans un repas familial. Le repas familial chinois permet d’inviter des amis qui surgissent a l’improviste. Il suffit de deposer sur la table un bol et une paire de baguettes pour chacun d’eux et les voila servis, la maitresse de maison n’ayant pas a s’affoler parce qu’il ne reste plus de b’ uf pour faire quelques « portions » de steak supplementaires.

On peut aussi ajouter un ou deux plats non prevus au menu, et tout le monde se partage tous les plats. Les Chinois ne boivent generalement pas a table car leurs aliments sont suffisamment hydrates et le ou les potages sont censes etancher leur soif. Le couvert simple ne comporte, par consequent, ni tasse a alcool ni coupe a the. Mais rien ne vous empeche de boire du rose ou du vin blanc dans un verre au cours du repas si vous en avez envie. Il est pourtant deconseille de boire du vin rouge a table. Le riz est le seul mets dont on prend chaque fois une quantite equivalente a plusieurs bouchees.

On met cette quantite dans son bol individuel et on la mange petit a petit avec des bouchees d’autres mets. Les chiffres sont incertains mais evoquent au moins plusieurs centaines d’executions chaque annee. Cependant le nombre d’executions a tendance a diminuer depuis quelques annees. Les condamnes a perpetuite chinois sont generalement liberes passe 15 ou 20 ans, la Chine considerant qu’une personne a ecarter de la societe doit etre executee plutot que passer une trop grande partie de sa vie en prison au vu des couts que cela engendre.

La Chine est le seul pays du monde a disposer de la « peine de mort avec sursis » : le condamne est place en detention et son comportement durant les deux premieres annees determine s’il sera execute ou non. * A- *Les politiques commerciales Les reformes prises en Chine, y compris une liberalisation du commerce, ont favorise une forte croissance mais des difficultes subsistent. La Chine a enregistre des taux de croissance annuels du PIB reel superieurs a 10 pour cent au cours des quatre dernieres annees, une augmentation du revenu par habitant et un recul de la pauvrete.

Ce faisant, elle a accede au rang de troisieme nation commercante du monde. Depuis l’examen precedent, realise en 2006, la Chine a poursuivi la liberalisation de son regime commercial. Les reformes en cours contribueront au maintien d’une croissance forte dans un contexte de difficultes, y compris divers desequilibres economiques, selon un rapport du Secretariat de l’OMC sur la politique et les pratiques commerciales de la Chine. Des reformes visant le secteur financier et d’autres secteurs ont ete mises en place des mesures davantage axees sur le marche qui visent a une repartition des ressources plus efficace.

Il releve en outre que la Chine reste l’une des principales destinations mondiales pour l’IED entrant, et qu’elle est devenue un important fournisseur d’IED sortant, ce qui temoigne de son integration croissante dans l’economie mondiale. Cependant, on constate des desequilibres dans les sources de croissance de l’economie, tiree davantage par les exportations et l’investissement que par la consommation, un ecart toujours plus profond entre l’epargne et l’investissement, qui se traduit par un excedent croissant du compte courant de la Chine, et une aggravation de l’inegalite des revenus, malgre une forte croissance du PIB. B- *Les salaries {draw:frame} Un salarie chinois touche en moyenne 260 € (2700 yuans) / mois avec un minimum de 62 € (640 yuans). A la campagne, certains arrivent a peine a « gagner » 30€ / mois (308 Yuan). Cependant, il ne faut pas se scandaliser a la vue de ces chiffres car la vie en Chine est relativement peu onereuse. La nourriture, les vetements, les transports, etc. valent « une misere ». La seule veritable grande depense a laquelle les chinois doivent faire face est celle du loyer qui peut atteindre des sommets surtout dans les plus grandes villes.

Une entreprise chinoise travaille exclusivement avec des chinois et n’aura aucun interet d’embaucher un etranger sauf si celui-ci fait preuve de competences exceptionnelles ou si son salaire est equivalent a celui des chinois. Le service *Ressource *H*umaine* en Chine constitue un element cle, priorite des entreprises leadeurs qui veulent construire sur le long terme des operations a succes avec des taux de turnover pouvant aller jusqu’a 20% dans des villes comme Beijing ou Shenzhen. Il est egalement important de noter qu’il n’y a pas de securite sociale comme en France et d’autres pays.

De meme pour la retraite… En conclusion, les chinois se contentent de leurs salaires alors que si un francais part s’installer en Chine il n’y ira pas pour le revenu mais bien pour vivre une experience differente et pour aborder la culture chinoise. * C- *Faire affaire en chine Comment faire des affaires en Chine ? Les salutations Le code vestimentaire {draw:frame} Les gens d’affaires chinois s’habillent en general assez strictement : en reunion, les hommes portent habituellement un complet, les femmes, un tailleur ou une robe.

Si vous n’etes pas sur de la tenue a porter, il vaut mieux etre trop sobre que pas assez et suivre les regles de bienseance que vous observez habituellement au Benin. Pour des rencontres privees chez les gens, on n’a pas besoins de s’habiller trop formellement. La ponctualite {draw:frame} Malgre l’immensite de son territoire, la Chine n’a qu’une seule heure. Les heures d’ouverture et de fermeture varient cependant grandement d’une region a l’autre. La Chine ne change pas l’heure en ete.

L’usage des titres {draw:frame} Les noms chinois comportent habituellement trois syllabes et commencent par le patronyme. Par exemple, dans le nom Zhou Pengfei, Zhou est le nom de famille. En general, il convient de mentionner le titre (par exemple, Monsieur Zhou) ou le nom de fonction (M. le Directeur Zhou) de la personne a laquelle on s’adresse. Si vous etes accueilli par M. Wang, qui est maire adjoint, ou par M. Zhou, qui est vice-president, la politesse veut que par la suite vous leur adressiez la parole en disant M. le Maire Wang ou M. le President Zhou.

Une fois la confiance etablie, les affaires s’avancent. Soyez patient L’esprit de l’harmonie Jours feries D- L*e *commercial Attentif, sensible fin decodeur, patient, resistant, intuitif, jamais a court d’idees, le commercial chinois apparait comme un interlocuteur redoutable. Il prepare ses negociations et ne laisse rien a l’improvisation, particulierement lorsqu’il traite avec des inconnus. Au regard des grands principes, le commercial chinois se doit de maitriser les rituels, de preserver la face de la Chine et naturellement d’y trouver son compte.

Il n’est jamais avare de sourires car c’est le cadeau le moins onereux. En revanche, le caractere polysemique de ce sourire rend souvent l’interlocuteur perplexe. Est-ce une facade polie, un mur derriere lequel on se protege un signe de plaisir, de bonne volonte, d’amusement ou bien d’embarras ou encore le sourire carnassier du tigre ? Le commercial chinois tenant du jeu indirect, adepte de strategies extremement peu lisibles pour un Occidental, voir quasi-indecodables, il s’avere toujours que l’interlocuteur chinois possede une part de mystere qui n’est jamais totalement elucidee.

Le commercial chinois joue sur la relation et ce, dans une optique qui reste tres competitive. Il s’emploie d’abord a persuader plus qu’a ecouter et ne dedaigne aucun stratageme pour faire avancer sa cause. Le plus souvent, il s’est forme sur le tas et cherche des gratifications dans les a-cotes du metier tels que banquets et soirees arrosees. Ses scrupules ne sont pas toujours a la hauteur de ses responsabilites. On peut considerer qu’il y a un profil type de commercial chinois, mais un pays aussi vaste et aussi peuple offre de fait une tres grande variete d’individus.

On ne negocie pas dans le Nord comme dans le Sud. *E- *Art de negocier en Chine La difference culturelle est une question a ne pas negliger. Toutes les entreprises occidentales y sont confrontees en Chine, quels que soit leur taille ou leur secteur d’activite. Quelques conseils pour ne pas commettre d’erreur fatale : Le choix du terrain Beaucoup de Francais abordent la table de negociation avec la conviction qu’ils vont etre soumis a de multiples man’ uvres. Les moins inities pensent prevenir le danger par des attaques de front.

Pour resister a la patience determinee d’un interlocuteur aguerri aux rapports de force et aux retournements de situations, mieux vaut se deplacer sur le terrain du jeu que celui du conflit, plus compatible d’ailleurs avec l’esprit qui anime la demarche de la negociation. Car, contrairement aux prejuges, et malgre les obstacles qu’apportent la fragilite et les imperfections de l’environnement legal, rien n’est plus facile que de traiter « reglo » avec les Chinois, si l’on sait emprunter le bon chemin.

Les regles du jeu Le contact personnel et la relation de confiance sont une base indispensable pour reussir avec les Chinois. La parole donnee, si elle s’inscrit dans une relation personnelle, a aujourd’hui encore plus de fiabilite qu’un texte de contrat. En Chine, on a des amis pour faire des affaires, sur une base d’interet mutuel bien compris et d’echanges de faveurs etale dans le temps. A l’inverse, en France, on evite de faire des affaires entre amis pour ne pas se facher.

La confiance et la fidelite sont les pierres d’angle de l’organisation sociale chinoise, mais qui s’inscrivent dans une relation exclusive et privilegiee de personne a personne. A defaut, on ne se sent lie par aucun engagement ou obligation. Il faut qu’il y ait matiere a negocier. Chaque partie est tenue de faire des compromis. Par consequent, un sujet comme le prix est systematiquement negocie en Chine. Il ne saurait y avoir de perdant. Une partie bien jouee implique que les interets essentiels de chacun ont ete proteges, les pertes et les gains de part et d’autre ont ete equilibres. Je ne trouverai jamais mon interet la ou tu ne trouves pas le tien », affirme un dicton chinois. La majorite des Chinois en sont persuades. Leur realisme les porte moins que d’autres a l’oublier. Un contrat inequitable pose probleme lors de sa realisation. Les Chinois ne se sentent d’ailleurs pas lies par un contrat s’il s’avere que les conditions leurs sont pas trop defavorables, et se font fort de retablir dans les faits l’equilibre. Le tempo de la negociation Le rythme des negociations est caracterise par un tempo particulier de « stop and go » assez deroutant pour les Occidentaux.

Souvent percu comme imprevisible, ce rythme irregulier, alternat periodes d’effervescence et de calme, est pourtant rarement aleatoire. Au chapitre du previsible figurent par exemple les contraintes politico-administratives liees a l’organisation bureaucratique chinoise et au systeme d’autorisations diverses qui l’accompagne. Tout aussi previsible est la necessite de « tater les pierres au fond de la riviere », autrement dit, de laisser le temps qu’il faudra pour etablir une convergence possible d’interet entre les parties.

Parmi les evenements imprevisibles viennent les reactions et le comportement de l’interlocuteur etranger, ou encore, dans le cas de projets plus ambitieux ou sensibles dont la maturation est naturellement plus lente, une possible evolution des enjeux economiques ou politiques. Au final, la duree totale d’une negociation est assez similaire a celle existant en France pour des contrats equivalents. Malgre les apparences, elle n’est pourtant pas soudainement raccourcie depuis l’entre de la Chine dans l’economie de marche.

Mais le champ d’activite qui s’est elargi a des secteurs impliquant de tres petites entreprises a fait apparaitre de nouveaux types de contrat. Les effets du bouillonnement actuel ne sont tout de meme pas negligeables. Ils liberent les energies et suscitent des initiatives parfois audacieuses pour pousser en avant des projets qui auraient pu ne jamais exister. Mais ils ne sauraient inflechir de facon radicale le rythme naturel et souhaitable des negociations en Chine, pas plus qu’ils ne permettent d’eliminer les contraintes qu’impose la bureaucratie chinoise.

Des difficultes plus ou moins graves qui peuvent surgir apres la signature du contrat rappelleront que l’on ne transgresse pas le cours des choses en Chine. Comme le rappelle le dicton populaire chinois : « Faire pousser des radis en tirant dessus n’apporte pas de resultats convaincants ». La pratique La phase preliminaire est determinante. Pour nouer le contact, il faut etablir qu’il existe une convergence d’interets, et apprecier la viabilite du projet, pour seulement apres decider d’aller plus loin. C’est une periode ou le questionnement est libre et direct.

Il est autorise par la strategie de la porte ouverte, ou du « rien n’est impossible », qui permet de recolter des informations pertinentes. Ce n’est qu’en passant a la negociation proprement dite qu’il faudra en refermer les battants. A ce stade, toutes les investigations essentielles devraient avoir trouve reponse concernant : le profil et le statut juridique effectif de la partie chinoise, la performance de l’entreprise, le degre de dependance a l’administration, les appuis dont elle dispose, les enjeux pour la partie chinoise, ses motivations vis-a-vis du projet et de la partie etrangere ainsi que les niveaux de prix acceptables.

Bien menee, cette etape doit normalement permettre de signer un texte dans de bonnes conditions et assurer une realisation satisfaisante du contrat. Bacler cette etape revient a hypothequer dangereusement l’avenir. Le bon positionnement et l’art de questionner Ne jamais oublier dans quelle position l’on parle (fournisseur, acheteur, partenaire) et avec qui on parle (secteur public ou prive). Susciter l’interet : une offre claire, mettant en avant un ou deux points forts, soutenue par une bonne documentation technique. Se souvenir des conditions de premiere mise en relation.

L’avantage du questionnement revient a celui qui a ete sollicite. Pour etre efficaces, les questions doivent etre concretes, precises simples voire naives, formulees sous differents angles et reconstituees comme les pieces d’un puzzle. Manier la modestie pour sonder l’interlocuteur. Les points faibles des francais Parmi les traits de faiblesse des hommes d’affaires francais les plus souvent releves par les Chinois, on peut citer : La survalorisation de l’atout technique ou de la notoriete ; L’improvisation et le manque de lucidite percus par les Chinois comme de l’arrogance.

Ce qu’il est convenu d’appeler l’esprit cartesien joue aussi en defaveur des Francais face a l’intelligence fluide et intuitive des Chinois. De fait, les Francais sont assez souvent peu receptifs aux messages qui leur sont envoyes et operent volontiers un tri (sans doute assez inconscient) ne retenant que les signes pouvant leur etre favorables… *F- *Liaison avec la France D’apres le MOCI de la premiere semaine de janvier 2009, les relations entre la Chine et la France restent tendues.

En effet, l’annulation du sommet UE-CHINE prevu a Lyon debut decembre 2008, annoncee par Pekin a quelques jours seulement de la rencontre, a eu un certain effet…Au lendemain de la decision chinoise, les 27 signaient une declaration commune soutenant, en substance, que la balle est dans le camp de la Chine, seule responsable de cette decision. « Pekin n’a pas cesse, depuis, de draguer les Etats membres afin d’isoler la France », confie un diplomate francais a Bruxelles. La tactique ne prend pas et tout le monde semble s’etonner de la reaction si radicale du partenaire chinois.

Dans l’histoire de l’UE, aucun sommet n’avait jamais ete annule pour des raisons politiques. Les Francais expliquent la surenchere par « une longue amitie sino-francaise datant de l’epoque du General De Gaulle ». Pekin ne supporte aucune critique, surtout pas de ses « amis ». Une « trahison » que la France paie aujourd’hui par des appels au boycott des produits francais. Le site de l’ambassade de France en Chine aurait ete egalement la cible de « cyber-attaques » repetees. Ces intimidations ne donneront pas lieu a des excuses publiques comme souhaitees par Pekin, assure un membre de la RP francaise a Bruxelles. Avec le temps cela devrait se normaliser », ajoute-t-il, confiant. Il rappelle que les relations entre groupes « techniques » se maintiennent en ce qui concerne la crise financiere mondiale ou les discussions sur le climat. « Si l’intention des chinois est de nous mettre a genoux ils vont echouer », replique-t-on a Bruxelles ou la reaction de Pekin est generalement jugee contre-productive. {draw:frame} {draw:frame} Pour Courbis, une « bonne politique des ressources humaines » est une cle de reussite.

Cette annee, Courbis China Ltd, la filiale chinoise du groupe dromois Courbis FDB, devrait realiser un chiffre d’affaires de 400 000 euros. « C’est pile dans notre objectif », se rejouit Stephane Perrollier, responsable des activites en Chine du fabricant de pieces techniques a base de matieres plastiques. A l’issue de ces etudes, fin 2006, ce jeune ingenieur de 26 ans a ete envoye a Pekin par la PMI basee a Romans-sur-Isere pour y superviser son implantation. Un an plus tard, la premiere usine chinoise de Courbis ouvrait ses portes. Actuellement, l’entreprise espere batir une nouvelle unite de production a Shanghai des 2009.

Pour Stephane Perrollier, la cle de ce developpement fulgurant, c’est « une bonne politique de ressources humaines ». Le dirigeant s’est employe a creer « un climat de travail agreable » dans l’entreprise. Et si Courbis se preoccupe autant du bien-etre de ses 25 salaries chinois, c’est pour en limiter le turnover (la rotation du personnel est tres elevee dans l’empire du Milieu). Pour eviter que ses employes quittent son usine trop rapidement, Stephane Perrollier a instaure un systeme de « remuneration au merite » et leur propose regulierement des formations.

Cette politique permet aussi d’accroitre l’implication du personnel dans le developpement de l’entreprise. Meme si les Chinois semblent culturellement motives par les nouveaux projets. « Le fait qu’il y ait tout a faire leur plait. Travailler pour une entreprise qui se developpe leur procure de la fierte », temoigne Stephane Perrollier. Cette strategie permet enfin de reduire les risques de contrefacon, probleme qui continue a effrayer les chefs d’entreprise francais. En incitant ses salaries a lui rester fideles, Courbis evite que trop d’informations ne sortent du groupe. La PMI dromoise a particulierement soigne ses recrutements. Pour les ouvriers, cela a ete facile. Ils sont venus frapper a la porte, comme en France il y a 50 ans. Le bouche a oreille fonctionne tres bien », explique Stephane Perrollier. L’embauche des six cadres de l’entreprise s’est revelee plus complexe. Peu familiarise avec le fonctionnement du marche du travail chinois, l’ingenieur francais a recouru aux reseaux professionnels : services de la Chambre de commerce et d’industrie francaise en Chine (CCIFC) et des cabinets specialises en ressources humaines. C’est par ce biais que Stephane Perrollier a trouve son bras droit chinois.

Ce « binome » l’a aide dans toutes les demarches qui ont precede l’installation de Courbis en Chine. Une assistance indispensable pour le responsable de la filiale qui ne parle pas encore couramment chinois. Avec son equipe, Stephane Perrollier ambitionne de multiplier par deux le chiffre d’affaires de Courbis China Ltd en 2009. « Je suis tres optimiste. Il y a tellement de marches potentiels a explorer dans ce pays, tellement de prospects a aller rencontrer ! », se felicite-t-il. A moyen terme (trois ans), l’entreprise vise 2millions d’euros de ventes annuelles en Chine.

En Chine Courbis a d’abord cible des clients etrangers issus des secteurs de la construction, du petrole ou des equipements industriels. « Nos premiers acheteurs sont des groupes internationaux avec qui nous avons deja travaille en France », indique Stephane Perrollier. Pour beaucoup de patrons chinois, les produits de la PMI dromoise sont trop onereux. « Nos produits sont deux fois plus chers que ceux de nos concurrents, mais durent cinq fois plus longtemps. Les Chinois ont encore du mal a percevoir ces differences, ils regardent la facture en premier », temoigne le responsable.

Cependant, les mentalites evoluent. Courbis a reussi il y a quelques mois a seduire ses premiers clients. {draw:frame} LEXIQUE BIBLIOGRAPHIE www. chine-informations. com – http://jaysesblogs. blogspot. com – http://french. peopledaily. com – www. lagrandeepoque. com – http://fr. wikipedia. org – www. tlfq. ulaval. ca – http://web. amb-chine. fr – www. cgpme. fr – www. groupe-courbis. com Livre : UBIFRANCE: CHINE Le telegramme – Le MOCI L’EXPRESS – Challenges Ouest-France – L’Expansion Les Echos – Management ANNEXES