La B Te Humaine

La B Te Humaine

La Bête Humaine Auteur du livre : Emile ZOLA Titre : La Bête humaine Date de publication : 1890 Edition/ collection/ nombre de pages : Edition Pocket, 412 pages Eléments biographiques : Emile Zola est un écrivain français qui appartient au mouvement littéraire du Naturalisme. Il travaille chez Hachette pendant 4 ans et commence par publier ses 1 ére chroniques. Puis il devient Chroniqueur à « l’événement » et défend les peintres impressionnistes. uis il publia petit à petit ce qui fut une série de la famille des « Rougon – Macquart D, qui Swipe Lo nexL page onnu un très grand XVIIe volume de cett cri or 4 une lettre au préside septembre 1902 il m humaine est le « J’accuse » et écrit ce de Dreyfus. Le 29 Résumé : L’histoire est centr e sur Jacques Lantier (Fils de Gervaise et Lantier dans l’Assommoir) Jacques est mécanicien dans un train.

Le livre commence par un meurtre dont l’auteur est Roubaud, mari de Séverine qui l’a trompé avec Grandmorin. Il tue celui-ci dans un train. Et Jacques voit le meurtre très furtivement lorsque le train passe. Tout une enquête es est menée, Jacques même est interrogé et lorsqu’il voit Roubaud l

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
pense que c’est lui, il en est presque sur mais ne le dénonce pas. Finalement c’est Cabuche un homme quelque peu sauvage qui a le profil parfait de l’assassin, qul est soupçonné.

Roubaud et Séverine reprennent leur vie tranquillement, mais Séverine et jacques finissent par avoir une liaison. Jacques a depuis toujours eu des pulsions meurtrières envers les femmes dès qu’ils les voyaient dénudées mais avec elle c’était différent, ce sentiment avait totalement disparu, il se croyait guéri. Il pensait que du fait qu’elle ait osé tuer un homme cela calmait ses folies. Roubaud se outait de cette liaison mais ne s’en préoccupait pas, il devient obséder par les jeux.

Seulement une nuit les pulsions de Jacques le reprirent, il du sortir de la chambre et errer dans les rues pour tuer une autre femme que Séverine, finalement il se calma et rentra. Et puis une idée leur vint à tous les deux. Séverine en avait marre de ce mari gênant, et Jacques pensait que si il tuait quelqu’un ses pulsions s’arrêteraient. Et petit à petit ils décidèrent de tuer Roubaud, une première tentative échoua, Jacques n’avait pas eu le courage de le faire. Et Séverine lui reprochait beauco PAG » OF d