L’ oeuvre theatrale n’ est aboutie que lorsqu’elle est representee? ou au contraire elle peut s’en passer?

L’ oeuvre theatrale n’ est aboutie que lorsqu’elle est representee? ou au contraire elle peut s’en passer?

Le theatre est a la fois l’ art de la representation dramatique et un genre particulier des plus anciens. L’ oeuvre theatrale n’ est aboutie que lorsqu’elle est representee? ou au contraire elle peut s’en passer? S’ il est vrai que le theatre est un texte ecrit pour etre represente , il n’ en reste pas moins que de l’ unicite et l’ originalite du texte, pourtant c’ est le jeu des acteurs qui donne une nouvelle interpretation autexte. Premierement , la representation est deja inscrite dans le texte a partir du langage .

Le texte theatrale est constitue du discours des personnages et des didascalies , les uns et les autres sont concus pour faciliter au lecteur la comprehension des personnages , guider les acteurs et suggerer une mise en scene. Ainsi dans le mariage de Figaro, Acte II, scene 1 les didascalies indiquent les sentiments des personnages aidant aux acteurs a representer la piece et a jouer son role. De cette facon le texte theatrale est un guide pour la representation. De meme, le texte cree un espace, appele espace ramatique, qui determine entierement l’action et le dialogue, que le lecteur doit imaginer et que le metteur en scene et

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
le scenographe devront materialiser. L’espace dramatique est constitue par l’ensemble des indications de lieux fournies par le texte. Notemment dans les caprices de Marianne Acte I, scene premiere, on nous decrit le lieu ou la scene va se derouler (une rue devant la maison de Claudio), quels personnages vont intervenir,dans ce cas Marianne et Ciuta, qu’est ce qu’ ils sont entrain de faire et qu’est ce qu’il portent de cette facons l’ oeuvre guide le metteur en scene mais aussi le lecteur avec une description brief.

Deuxiemement, le travail du metteur en scene consiste au meme temps a transposer le texte dans une forme scenique , donne frequemment par le texte theatrale mais aussi ils proposent une nouvelle interpretation de l’oeuvre, quand on va au theatre, meme si on connait l’oeuvre, beaucoup de fois on ne s’attend pas a la representation cree par le metteur en scene. C’est le cas des milliers de representation des comedies de Moliere comme le medecin malgre lui ou il y a des fois que l’ oeuvre inclut la mort de Moliere et d’ autres ou on continue le texte.

Ce qui caracterise le plus le theatre , c’ est le fait d’ etre represente. Les pieces de theatre obtiennent du prestige lorsqu’ elles sont representees sur scene et sont soumises aux critiques du public . Les ecrivains de theatre comme Alfred de Musset pensent que ces oeuvres sont mal faites si elles n’ obtiennent pas de prestige lors de la representation nottemment »buscar cours obra mala de musset ». Le theatre est aussi le seul genre litteraire que l’ on peut partager en famille. En effet le theatre n’ est pas seulement de la litterature mais un evenement social.

C’ est pour cela qu’il existe de rabais familial pour aller au theatre. L’ evenement social que l’ on peut considerer du theatre est unique. Troisiemement , le jeu des acteurs permet une nouvelle reception du texte , ils rendent plus realiste et plus proche l’histoire puisqu’ on la voit representee par des acteurs et on ne doit pas seulement l’ imaginer. C’est le tarvail de toute companie de theatre comme l’ epee de bois ou la « comedia del arte », son travail est de raprocher l’ oeuvre au public . C’est au moment ou la piece de theatre est representee que l’ on sait si le but de l’ auteur est realise.

Lors de la representation les acteurs enrichissent l’oeuvre a partir des gestes et des changements de ton. Les resources expressives des acteurs aident a l’ interpretation mais aussi a la comprehension. Si les acteurs ne reussissent pas leurs interpretation alors le public ne comprendra pas correctement l’ histoire ou au contraire s’ ils aboutissent leurs interpretation alors en comprendra mieux. Par exemple, dans le theatre romain les tragedies etaient plus vivantes puisqu’ on voyait les personnages souffrir. Finalement, la lecture et l’ interpretation du theatre sont complementaires.

On peut aimer une oeuvre quand on la lit et cependant detester sa representation. La lecture est personnelle tandis que la representation est collective et depend des acteurs et du metteur en scene, mais pour la plupart des ecrivains de theatre, son but est d’ etre represente meme s’ ils y en a qui ecrivent pour etre lus et ses pieces sont difficiles a representer, mais ce sont des exceptions. C’ est pour cela que le premier sens du theatre et d’ etre represente mais la lecture est complementaire alarepresentation de lapiece elle-meme.