L’ europe féodale

L’ europe féodale

ces pour cela que le pouvoir des rois diminue et celui des hommes armées augmente. De cette façon ils arrivent à constituer la noblesse. La population paysanne qui habite les terres données aux nobles devient des gens qui dépendent d’eux, c’est à dire, d’un seigneur féodal. Conséquences. Le système féodal a des conséquences immédiates. Seigneurs féodaux. Les monarques continuent de posséder leur titre, mais leurs territoires se réduisent. Ils peuvent avoir des vassaux, et ils peuvent eux aussi être des vassaux d’autres monarques.

Les nobles habitent toujours dans les châteaux de leurs fiefs. Ils exercent le pouvoir dans leur territoire et ils peuvent être les vassaux d’autres nobles ou du roi. Les abbés des monastères proviennent des familles nobles. Quelques-uns arrivent à avoir de grandes possessions. 1 . 2. – Les rapports de dépendance personnelle. Le système politique féodal se base sur les rapports de dépendance personnelle: un individu est sous la protection d’un autre plus puissant, de façon ce que tous soient unis par des liens qui impliquent un compromis mutuel.

Ces liens peuvent être: Entre le roi et les seigneurs féodaux (nobles). Le lien qui s’établit entre eux s’appelle rapport de vassalise: les seigneurs féodaux donnent de l’aide

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
militaire et du conseil au roi et ils obtiennent en échange ainsi, les seigneurs 2 FO g chevaux. Entre les seigneurs féodaux et les paysans. Les seigneurs féodaux s’engagent à protéger les paysans à condition que ceux-ci travaillent leurs terres et leur paient les impôts. 2 . E. S. Roi verre 2. – LA VIE DANS LE FIEF. Au Moyen Âge, la vie tourne autour du fief.

Les seigneurs féodaux et les paysans habitent dans les fiefs L’économie du fief est autosatisfaction. Tout ce qu’on consomme est produit dans le fief. Ainsi, les villes perdent de l’importance et le commerce diminue. Le fief Il est formé par le château, l’extension de terre aux alentours, et une série de bâtiments: les maisons pour les paysans, l’église, le moulin, les fours, la forge,etc. . Dans le fief il y a aussi les terres du seigneur: le pâturage où on nourrit le bétail, les forêts, destinés à la chasse et au bois et la terre, destinée aux cultures. FO g L’agriculture. Dans le fief, les travaux agricoles sont la principal activité des paysans. Les cultures les plus communes sont: les céréales et les légumes secs. Les techniques agricoles La production des fiefs est faible parce que les techniques agricoles sont très rudimentaires: On continue à utiliser la charrue romaine en bois. La plupart des instruments avec lesquels on travaille les terres sont manuels, comme la houe, la faucille et la faux. Les excréments du bétail, utilisés comme engrais sont insuffisants pour renouveler la fertilité de la terre.

Pour cela on pratique la jachère qui consiste laisser reposer la terre quand elle s’épuise et la laisser sans culture pendant quelque temps. Hiérarchisée il y a deux groupes: Les privilégiés: La noblesse et le haut clergé dont les membres ont une série de privilèges: 4 I. E. S. Roi verre scient bilingue en Frances ne pas payer d’impôts et être jugés par des lois spéciales. Les non- privilégiés: le reste de la société: le bas clergé, les paysans libres, les serfs, les artisans, les soldats et les petits commerçants.

Ils n’ont pas de privilèges. 3. 1. – LA NOBLESSE. Cet état est formé par les seigneurs féodaux et les chevaliers. Les seigneurs féodaux Dans leurs fiefs ils ont autant de pouvoir que les rois: Ils touchent des amendes et des impôts. Ils rendent justice, des punitions et des sanctions. Monastères augmentent leurs territoires et leurs propriétés, et on trouve la culture, la technique et l’art. Pour appartenir à l’État ecclésiastique, il suffit d’être une personne libre. Dans le clergé il y a deux groupes: Le clergé séculaire.

Ce sont les prêtres qui n’appartiennent aucun ordre religieux et ils dépendent des évêques. Le clergé régulier. Il est composé de divers ordres religieux. Ils habitent dans les monastères dirigés par un abbé. Leur travail consiste à prier plusieurs fois par jour, à aider es gens défavorisés et à copier les textes de l’Antiquité grecque et romaine dans la bibliothèque des monastères. L’un des premiers ordres religieux est celui des bénédictins. 3. 3. – LES PAYSANS. De la population médiévale, à peu près, est composée des paysans qui font partie de l’état non privilégié.

La plupart d’entre eux dépendent d’un seigneur féodal ou d’un monastère. Paysans libres et serfs Les paysans libres ne peuvent pas quitter le fief sans la permission du seigneur. Il leur donne un b??uf et en échange e ils doivent lui remettre une partie de la récolte ou payer un a terre mais aussi, détartrés activités telles que l’artisanat, la menuiserie,etc.. La nourriture, toujours faible est composée de bouillies, de légumes et parfois de lait, de vin et de viande. Les distractions sont faibles: des fêtes religieuses, des mariages, des fêtes patronales et des baux. . – la religion Le sentiment religieux médiéval Le Moyen Âge est une époque très religieuse. Dieu est le centre de tout. Ce sentiment religieux est l’origine des Croisades et des pèlerinages. Les Croisades sont des expéditions militaires, formées par des milliers de chrétiens de toutes es conditions( paysans, rois, femmes et enfants). Ils veulent récupérer les Lieux saints, dans les mains des turcs musulmans. Ils ne parviennent pas à leurs fins mais ils contribuent ouvrir des routes entre l’Orient et occident.

Les pèlerinages se dirigent vers divers endroits tels que journalisme, orme et saint jacquet, après la découverte du sépulcre de l’apôtre. 5. – La culture et la technique. 5. 1. – La culture Les invasions et le retour au monde rural tout au long du Moyen Âge engendrent la perte de 7 7 FO g grâce aux moines qui connaissent le latin et qui copient les livres. La récupération culturelle au axe siècle. À partir du axe siècle il y a une renaissance de la culture: les écoles des cathédrales et les universités sont très importantes pour la diffusion de la culture. . 2. – LA TECHNIQUE. Il y a quelques innovations importantes: L’étrier. Il est connu en européen vers le vie siècle. ces une petite pièce en métal , en bois ou en cuir qui permet au cavalier d’appuyer tout le poids de son corps, de consolider sa pose et d’éviter les chutes. Les moulins à eau et à vent. Ils ont de nombreuses applications. À partir du axe siècle le Oullins est aussi employé dans les forges de fer. 8 ? 6. – L’art roman Le roman est le style artistique de l’européen chrétienne du axe siècle au début du aisé siècle.

Il naît sur les chemins de pèlerine e et il se répand vers toute l’européen occidentale. Contreforts à l’extérieur. La sculpture Elle est subordonnée à l’architecture (reliefs) et elle apparaît surtout sur les façades et chapiteaux des églises, bien qu’il existe des exemples de sculpture de ronde-bosse. La sculpture romaine a un caractère symbolique, décoratif et didactique. D’habitude les sujets sont religieux. Le sujet le plus ‘important est a représentation du Christ poncerait, c’est à dire, Christ assis en bénissant, et d’autres scènes bibliques.