L Automatisme Cardiaque

L Automatisme Cardiaque

L’AUTOMATISME CARDIAQUE. I- DEFINITION : L’automatisme est la propriété qu’on les cellules de se dépolariser spontanément et rythmiquement.

A coté des cellules cardiaques banales, il existe des cellules plus petites et pauvres en myofibrilles qui constituent un tissu spécialisé au sein de la masse cardiaque ; il s’agit du tissu nodal Il- DISPOSITION ANATOMIQUE DU TISSU NODAL : Les cellules spécifiques du tissu nodal sont regroupées soit en amas cellulaires ou en nœu A-Nœud sinusal de K Il est situé dans la pa l’épicarde, ? Swip next page droite dans l’abouchement de la veine cave supérieure il mesure environ Icm e lon& de ces pôles partent plusieurs faisceaux qui cheminent à travers l’oreillette B- Le nœud auriculo-ventriculaire d’Aschoff Tawara Il est situé dans le septum inter auriculaire à proximité de la valve tricuspide, sont aspect est grossièrement ovoïde et mesure environ Icm de long. C- Faisceau de His : Le tronc du faisceau de His fait suite au nœud d’Aschaff Tawara et s’engage dans les anneaux auriculo-ventriculaires de la structure fibreuse du cœur, il chemine en bas et en avant pour se diviser en deux branches ramifications distales des deux branches du faisceau de Ris. Il constitue une structure très dense tapissant

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
‘ensemble de la couche sous-endocardique réalisant des anastomoses entre les territoires voisins.

Ill- ACTIVATION NORMALE DU CŒUR • A- Activation auriculaire L’onde électrique prend naissance dans le nœud sinusale de Keith et Flack appelé encore Le pacemaker cardiaque : à partir de là l’onde électrique se propage d’abord au niveau de l’oreillette droite puis passe ? l’oreillette gauche par le faisceau de Bachmann avec un retard de 0,01 à 0,02 seconde. B- Conduction auriculo•aentriculaire : Conde d’activation atteint la région juxta nodale bien avant la fin de l’activation auriculaire. Elle subie un retard important au niveau de la zone de jonction auriculo nodale puis chemine rapidement vers le nœud auriculoventriculaire et le tronc du faisceau de His. C- Activation ventriculaire : A partir du tronc du faisceau de His Vinflux chemine dans la partie distale des branches atteignant de proche en proche, le réseau de Purkinje. A partir de là, la dépolarisation s’effectue de l’endocarde vers l’épicarde.

Dans l’ensemble, les parois des deux ventricules sont activés simultanément, les régions basales étant les dernières à être activées. D- Modulation du rythme 2 ont le potentiel d’action le plus rapide c’est pour ette raison que ce nœud sinusal impose son rythme à l’ensemble du cœur. Le rythme physiologique normale est appelé rythme sinusal, ce dernier est soumis à une double commande : – une commande intrinsèque réalisant l’automatisme cardiaque. – et une commande extrinsèque : qui module cet automatisme par le système nerveux autonome (nerfs sympathiques et parasympathiques). 1) – Commande intrinsèque : Qui réalise l’automatisme cardiaque.

En effet dans un point privilégié du tissu nodal, des modifications spontanées et rythmiques, de la perméabilité membranaire (Na+ et K+) donnent naissance à une onde de épolarisation rythmée, cette onde de potentiel d’action va se propager dans tout le tissu nodal ainsi que le tissu musculaire cardiaque de voisinage. 2) – Commande extrinsèque : Le cœur reçoit du système nerveux centrale deux nerfs à action opposée ce sont – Le système cardio-inhibiteur représenté par le parasympathique. – Le système cardio-accélérateur représenté par le sympathique. 2 Université d’Oran Faculté de Médecine Tous droits réservés. Ce fichier peut être diffusé librement ? condition que ce soit gratuitement et qu’il n’y soit apporté aucune modification. 3