Killer kid

Killer kid

Killer Kid Claude KLOTZ Biographie de l’auteur : Surnommé Patrick CAUVIN, Claude KLOTZ est né à Marseille le 06 Octobre 1932. Il est décédé le 13 Août 2010 à Paris. Il était marié et père de deux enfants. Passionné de football, il rêve de devenir footballeur mais sa carrière est écourtée parce qu’il est myope. Durant ses études, il découvre la philosophie et obtient une licence dans cette discipline. En 1973, il aide Josep billes » En 1974, il commenc romans tendres, drôl un immense succes_ Svmto iew Iler « Un sac de e CAUVIN des tion qui connaitront

A son retour de deux ans en Alg rie, comme soldat, il enseigne le français dans un collège de banlieue parisienne jusqu’en 1976. Puis il devient critique de cinéma pour le journal « Pilote ». A la fin des années 70, il commence à écrire des romans policiers comme « Darakan », la série « Reiner’… En Septembre1999, il sort sa première BD : « La chasse aux ombres » dessinée par Cabanes. Sous le nom de Claude Guy ouis ( Claude KLOTZ, Jean-Louis ROBERT et Guy VIDAL), il participe à trois BD de Lucky Luke soi Swipe to nex: page soit : La ranch maudit, l’Alibi et Le cuisinier Français.

Le livre

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
le plus connu de cet auteur, reste sans contexte « E=mc2 mon amour » Résumé • Fernand, est un jeune beur (immigré) de 1 lans, de la banlieue parisienne. Cet adolescent est plus interéssé par les virées dans les rues de Pigalle avec son ami Mépied ou par les parties de ping pong avec ses copains du quartier. Un beau jour, il s’est senti poursuivi alors qu’il se balladait avec Mépied, il avait très peur. Il rentra donc chez lui et lorsqu’il arriva chez ses parents, ces fameux espions étaient là. Ces deux individus kidnappèrent Fernand. Djilali a le même âge que Fernand, mais sa vie est complétement pposé.

Jeune palestinien, issu des camps de réfugiés, il a été vendu par sa famille à une armée pour servir en tant qu’enfant soldat. II apprend à combattre, à parler le français… Un jour, ces deux jeunes se sont retrouvés ensemble dans une même chambre. Fernand a appris à Djilali à jouer au ping pong entre autre et un beau jour alors qu’ils se bagarraient et se chatouillaient sur les lits, ils se sont rendus compte qu’ils étaient liés d’amitié. Et ne pourraient plus se séparer mais le destin en a été autrement. Un jour ou Djilali partit se b PAG » OF d