k-will

k-will

« Le Loup et e Chien » est parmi les fables les plus connues de Jean de La Fontaine . Cette fable présente deux modes de vies opposés , celui du loup qui est libre et celui du chien le serviteur de son maître . Tout d’abord Jean de La Fontaine utilise des animaux pour corriger les défauts humains . Dans cette fable il y a une présence de dialogue , de tirets et de guillemets et bien évidement des verbes de paroles en incise au v. 13-21 ,v. 22-29 puis aux v. 33 à 40 « dit le chien » , ce qui veut dire qu’il y a une capacité de parole propre à l’homme .

Cependant , il y a un adverbe de manière tel que « humblement » (v. IO) et des noms , des traits de caractères tels que « félicité » , « connotant la flatterie admire » 1) tout c es. ‘Vipe next page si que des verbes nt»,« qu’il essentir des émotio émotions comme un humain . Dans cette fable il y a une appellation hiérarchique « beau sire » (v. 10) , « maître » (v. 25) et « sire loup »(v. 6) donc

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
il y a une référence à une position sociale , de plus il y a des antonymes et des énumérations mine l’abondance , le loup a « que les os et la peau » (v. ) or le chien ? beau, gras ,poli » (v2) cela nous fait comprendre que le loup était affamé , tout maigre il cherche à se nourrir alors que le chien était bien nourri , le loup est puissant mais très affaibli comparé au chien qui est gros et puissant . Ultime échange au sujet du collier aux (v. 33à40) cela représente la liberté totale du loup et la soumission du chien à son maître . En effet aux (v. 36à 40 ) il ya un renversement du volume de parole , la monopole du loup c’est-à-dire que le fabuliste appuie sur la position du loup , pour faire en sorte qu’il a le dernier mot . 2