Journal obs

Journal obs

En 1974, familière OUF p g , le Nouvel Observateur tire à 400 000 exemplaires. La raison de ce succès tient avant tout à sa capacité à saisir l’esprit du temps : il est représentatif de l’évolution des m?ours et révèle au grand public les nombreux courants socioculturels des années poste-68. En 1984, à la suite de nouvelles difficultés financières, clause perdriez augmente le capital du Nouvel Observateur et en devient l’actionnaire majoritaire. De nouveaux journalistes sont engagés (clause île, Olivier péripétie, Jean-Paul Mari… Et le concept du journal est modifié. Le Nouvel Observateur se rapproche du style « nées magazine » relance l’idée des reportages et développe les faits de sociétés. Le supplément obus de Paris apporte un regard sur la vie culturelle de la capitale tandis qu’un cahier économique économique est intégré au magazine à partir de 1985. En septembre 1 993, un supplément télévision fait son apparition, télécabines, dirigé par Richard canna et diffusé à Paris, il devient national en janvier 1994.

En 1995, Le Nouvel Observateur devient le premier magazine d’actualité français devant cessées. En 1999, nouvelles. Mm, site d’information en continu sur intérêt est lancé par pâtirai Fiole (qui en dirige la rédaction) avec christiania

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
souriceau (direction des éditions électroniques). Une équipe spécialisée de Journalistes est mise en place mais la modération est assuré par la société entente. En 2003, le supplément parisien, dont aiguillage maladie est rédacteur en chef, est rebaptiser Paris obus.

Le Nouvel Observateur se dote de suppléments régionaux dirigés par pâtirai Fiole. En septembre 2007, Le Nouvel obus lance bibliobus. Coma, site consacré à l’actualité littéraire. En 2011, Le Nouvel obus lance une nouvelle plate-forme domination participative, Le plus. Le Plus a été mis sur pied par l’équipe de développement interne de l’Observateur qui travaillait depuis des années sur le projet, et a recruté d’anciens collaborateurs du poste à la rédaction. Le Plus est aujourd’hui fort de prés de 2 millions de visiteurs uniques.

Le 22 décembre 2011, Le Nouvel Observateur annonce le rachat des parts de l’ensemble des actionnaires 10 de la société rue pour un montant de 7,5 millions d’heures 1 . Ce rapprochement se traduit par une intégration de la régie et un contremarque du triturer. Coma. Le 29 mars 2012, Le N 2 intégration de la régie et un contremarque du situèrent. Coma. Le 29 mars 2012, Le Nouvel Observateur lance un mensuel de tendances, style de vie, mode et voyages intitulé obsession.

Si, avec sa nouvelle formule lancée en 201 1 Le Nouvel Observateur a enregistré la même année une hausse des ventes en kiosques de 7 soit la plus forte progression des nées magazines, les chiffres des ventes reculent fortement les années suivantes. Fin 2013, à la suite de pertes vertigineuses (9,8 millions d’ours dans l’annuel 3), le journal cherche un acquéreur et en 2014, le recousues s’accélère : ? en janvier, les hommes d’affaires saviez miel, Pierre berge et maturité pagaies, déjà propriétaires du journal Le Monde, rachètent 65 % du Nouvel Observateur pour 13,4 millions d’arroseur.

Cette acquisition signifiant le désengagement partiel de clause perdriez,16, lauréat gouffre publie le même mois un éditorial faisant le point de la situations 7. ? en mars, confronté à l’érosion constante des ventes de l’hebdomadaire et en désaccord avec les nouveaux actionnaires, lauréat gouffre démissionne du journal en même empesé que initiale colin tout en restant éditorialiste. Leur démission commune,2 lest acte par un communiqué officiel du journal.

Face à la crise d’une presse déstabilisée par intérêt, les actionnaires principaux cherchent une personnalité capable d’incarner le renouveau tandis que clause perdriez, agacé par certaines couvertures et la dérive financière du journal, ne soutient plus le directeur de la rédaction ; 3 couvertures et la dérive financière du journal, ne soutient plus le directeur de la rédaction ; ? au mois d’avril, proposé par les nouveaux actionnaires du tirent, maturité croissance est élu au poste de directeur.

initiale colin, quant à elle, est remplacée par jacquerie vole en tant que directrice générale déléguée, chargée de la supervision de la direction financière, du numérique et de l’informatique ; ? le 5 juin, l’Autorité de la concurrence autorise le rachat du Nouvel Observateur par le trio d’investisseurs berge-nie-pagaies, permettant ainsi de conclure l’opération annoncée en janvier. Suite à ce changement d’actionnaire une nouvelle formule est mise sur pied, et le 23 octobre 2014 Le Nouvel Observateur est baptise l’obus.