Jean jacques rousseau

Jean jacques rousseau

Jean-Jacques Rousseau, ne le 28 juin 1712 a Geneve et mort le 2 juillet 1778 a Ermenonville, est un ecrivain, philosophe et musicien genevois de langue francaise. Il est l’un des plus illustres philosophes du siecle des Lumieres, bien que son ? uvre philosophique et son temperament l’aient souvent oppose au rationalisme des Lumieres ainsi qu’a quelques-uns de ses eminents representants. Ses travaux ont influence grandement l’esprit revolutionnaire francais. Il est particulierement celebre pour ses travaux sur l’homme, la societe ainsi que sur l’education.

La philosophie politique de Rousseau se situe dans la perspective dite contractualiste des philosophes britanniques des XVII e et XVIII e siecles, et son fameux Discours sur l’inegalite se concoit aisement comme un dialogue avec l’? uvre de Thomas Hobbes. Les debuts philosophiques : • A Paris, en 1742 et 1743, il essaie d’exploiter l’invention d’un systeme de notation musicale en publiant successivement le Projet concernant de nouveaux signes pour la musique et la Dissertation sur la musique moderne. Il se lie avec Denis Diderot et Mme d’Epinay. En 1745, a Paris, il rencontre Therese Levasseur, modeste servante d’auberge, avec qui il se met en menage. Les cinq enfants qu’ils ont sont confies aux Enfants-Trouves, l’assistance publique de l’epoque,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
decision qui lui sera reprochee plus tard ( il y repondra par son grand ouvrage Les Confessions). • En 1749, Jean-Jacques ecrit des articles sur la musique pour l’Encyclopedie. • En 1750, il participe a un concours propose par l’Academie de Dijon : son Discours sur les sciences et les arts (dit Premier Discours) qui soutient que le progres est synonyme de corruption, obtient le premier prix.

Ce discours suscite diverses reactions, dont celle de Charles Borde. • Le 18 octobre 1752 est represente devant le roi Louis XV, a Fontainebleau, en pleine « Querelle des Bouffons », Le Devin du village, intermede en un acte, dont Rousseau vient de composer et d’ecrire la musique et le livret. Celebrite et polemiques : • En 1755, a un autre concours de la meme Academie de Dijon, il repond par son Discours sur l’origine et les fondements de l’inegalite parmi les hommes (egalement appele Second Discours), qui acheve de le rendre celebre et suscite, comme le Premier Discours, une vive polemique.

A la suite de deux annees quelques peu agitees pendant lesquelles il rompt avec les Encyclopedistes, revient a la religion protestante, recouvre ses droits de citoyen de Geneve, puis finalement quitte sa ville natale a cause de l’installation de Voltaire aux Delices, Jean-Jacques Rousseau gagne en 1756 l’Ermitage, a Montmorency, chez Mme d’Epinay. Il connait une periode d’intense creation litteraire. En 6 ans, les trois ? uvres maitresses parues de son vivant seront composees: un roman par lettres, La Nouvelle Heloise, un traite d’education, l’Emile, et un manuel de science politique, Du Contrat social.

L’Emile et Du Contrat Social paraissent en 1762, signes par le « citoyen de Geneve », Jean-Jacques Rousseau. Les critiques que contiennent ces ouvrages a l’egard des ministres et des theologiens irritent l’Eglise et le Conseil de Geneve qui condamne les deux ouvrages. Quant au Parlement de Paris, il proscrit l’Emile et decrete l’arrestation de Rousseau. Le 9 juin 1762, Rousseau s’enfuit a Yverdon. Finalement ce sera a Neuchatel, principaute alors rattachee a la couronne de Prusse, qu’il se refugie. Commence alors une longue et difficile periode d’exil.

Renoncant a sa citoyennete genevoise, il passe trois ans a Motiers, dont les habitants indignes par ses propos sur la Reforme ne supporteront plus la presence du desormais celebre ecrivain. Nous sommes en 1766 et Rousseau aborde l’Angleterre ou il rejoint David Hume. Cependant l’amitie des deux hommes est fragile et ils finiront de consommer une brouille qui ramenera l’ecrivain sur le continent. Pendant 3 ans, de 1767 a 1770, il vit solitaire et cache dans l’Oise et le Dauphine. Il revient en France en 1769.

Critique par les philosophes et attaque par Voltaire (qui se moque de sa theorie ou la societe denature l’homme), Jean-Jacques Rousseau se sent persecute. Il tente de se defendre et de s’expliquer dans « Les Lettres ecrites de la montagne » et les « Confessions ». Attisee par Voltaire, la population va meme jusqu’a lapider sa maison et bruler ses livres. Les dernieres annees de sa vie se passent a Ermenonville dans la maladie et l’isolement. L’? uvre autobiographique : • Rousseau aurait ete victime de paranoia sur la fin de sa vie, et persuade d’une sorte de « complot » contre lui.

Cette impression est chez lui renforcee par la parution d’un pamphlet anonyme, Le sentiment des citoyens, attribue par la suite a Voltaire, l’accusant a juste titre d’avoir abandonne ses enfants, lui, auteur d’Emile ou De l’education (portant justement sur l’education des enfants). Rousseau ecrit ainsi ses Confessions, entre 1766 et 1769 ? 12 livres, pour se justifier et repondre aux nombreuses accusations dont il est victime. • En 1772, il entame la redaction des Dialogues de Rousseau juge de Jean-Jacques.

Les Reveries du promeneur solitaire sont redigees au cours des deux dernieres annees de sa vie. • Louis Donin de Rosiere est temoin, avec son cousin Myriadec, du mariage de Jean-Jacques Rousseau avec Therese Levasseur, le 30 aout 1768, a Bourgoin-Jallieu. • En 1778, le marquis de Girardin offre l’hospitalite a Jean-Jacques Rousseau, dans un pavillon de son domaine d’Ermenonville, pres de Paris ; c’est la que l’ecrivain philosophe meurt subitement le 2 juillet 1778, de ce qui semble avoir ete une crise d’apoplexie. Bibliographie :

Discours sur les sciences et les arts (1750), Le Devin du village (Opera, 1752), Discours sur l’origine et les fondements de l’inegalite parmi les hommes (1755), Discours sur l’economie politique (1755), Lettre a d’Alembert sur les spectacles (1758), Julie ou la Nouvelle Heloise (roman, 1761), Du contrat social (1762), L’Emile ou De l’education (1762), Lettres ecrites de la montagne (1764), Les Confessions (1665-1770, publie en 1782), Pygmalion (1770), Rousseau, juge de Jean-Jacques ou Dialogues (1772-1776 publie en 1780), Les Reveries du promeneur solitaire (1776-1778, publie en 1782).