James Cook et l’exploration du Pacifique

James Cook et l’exploration du Pacifique

Première expédition (1768-1771) Recommandé par la Royal nov., jambes coco fut choisi pour mener une mission scientifique avec des astronomes, des botanistes, des naturalistes, etc.. L’ expédition partit le 24 août 1 768 du port de plutôt en direction du détroit de mage avec une centaine de personnes à bord du entendeur. L’équipage arriva en polysémie, plus précisément à tait, sept mois plus tard, soit le 13 avril 1 869, et y resta jusqu’ 13 juillet. coco explora les îles plus à l’ouest qu’il nomma société islandais (îles de la Société).

Le 7 octobre 1769, il aborda la Nouvelle-salade et, Ar la suite, les côtes orientales de l’australe en dressant des cartes de grande qualité. En juin 1770, son navire s’échoua sur la Grande Barrière de corail, ce qui mit fin à son expédition. De retour en engrangèrent en juillet 1771, coco acquit aussitôt une grande réputation pour le succès de la mission. 2 Seconde expédition (1772-1773) Le 13 juillet 1772, jambes coco partit pour une nouvelle expédition, cette fois avec deux charbonniers de tibia: 2 S avec deux charbonniers de tibia: âmes coco. Fiche informative le résolution et l’devanture.

coco avait l’intention de chercher le nettoient beaucoup plus «bas»

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
qu’aucun navigateur auparavant . Le continent austral. Il était accompagné d’une autre équipe de scientifiques. L’expédition se dirigea vers l’est et, après avoir passé le cap de Bonne- Espérance, arriva, le jour du Nouvel An 1773, dans les parages du cercle antarctique, mais sans toutefois s’approcher des terres. Après trois mois dans les glaces, jambes coco décida de faire escale à tait (polysémie) en mai 1 773 afin de s’abriter de hiver. Il visita plusieurs fois les îles rêvée (que les Russes nommeront «îles coco» en son honneur) entre 1773 et 1779.

Il tenta bien de trouver une terre dans le Sud antarctique, mais par prudence il orienta l’expédition vers des eaux plus tempérées. Il fit des escales à elle de Pâques, aux îles Marquises, aux universellement (aujourd’hui: le avouant) et découvrit, le 5 septembre 1 774, une grande île montagneuse qu’il nommera plus tard la née colonial (aujourd’hui : la Nouvelle-calomnie) en souvenir de son cosse natale. jambes coco reçut un bon accueil de la part des millénaires de file, mais il ne put savoir comment s’appelait l’île avant son arrivée. Ce sujet, dans ses Relations de voyages autour du monde, coco écrivit : Nous n’arrivages pas à savoir le nom de l’île grise prise en entier : elle est probablement trop g n’arrivages pas à savoir le nom de [île grise prise en entier : elle est probablement trop grande pour que les habitants la désignent d’un seul nom. Après s’être ravitaille, coco atteignit l’île de morfond au début du mois d’octobre. Après un séjour en nouvellement, jambes coco traversa le cap horion pour se diriger vers plutôt où il arriva le 30 juillet 1775. 3 Troisième expédition (1776-1779)

Pour sa troisième expédition, coco décida d’explorer la zone nord du Pacifique. AI partit de plutôt en juillet 1776 avec le résolution et un autre charbonnier, le discorder. Il fut le premier Européen à naviguer sur la côte du nord-ouest de l’marquée du Nord et, en 1778, débarqua sur I île de avancerez (qui recevra ce nom en 1792 en l’honneur du capitaine égorgé avancerez envoyé par le Royaume- Uni) en colombe-Britannique (canard) où il y Installa un commerce de fourrures avec les américaines. Puis, il parvint à l’océan Arctique par le détroit de buriné. Mes coco poursuivit sa route vers les îles Sandwich (appelées haï aujourd’hui) où il fut reçu comme un dieu. Toutefois, les compagnons de coco ne respectèrent pas ou plutôt ignorèrent une série de tabous importants pour les autochtones. Le capitaine coco dut organiser une expédition punitive contre les autochtones aux îles Sandwich (un nom prédestiné dans ce cas ! ), mais il mourut, le 14 février 1779, après avoir été poignardé dans le dos. Les deux bateaux durent retourner en An 4 VOS février 1779, après avoir été poignardé dans le dos.

Les eux bateaux durent retourner en engrangèrent avec leur équipage. Somme toute, les expéditions de jambes coco ont grandement facilité la navigation du Pacifique en raison de la qualité des cartes relevées par ce grand navigateur. Qui plus est, ses expéditions ont contribué à agrandir considérablement le territoire britannique et à accroître l’aire d’expansion de la langue anglaise dans cette grande région du monde. Innés : Article échapperai Encyclopédie largesse Documents de la BON Vidéo : documentaire France 3 jambes coco, La Naissance D’un Explorateur lames coco. Fiche informative