Ionesco

Ionesco

Le roi se meurt, Ionesco. Auteur Eugene Ionesco est ne en 1912 en Roumanie. Son pere est un avocat roumain et sa mere est francaise. Il passe son enfance en France jusqu’a l’age de treize ans. Puis en raison du divorce de ses parents, il retourne a Bucarest vivre avec son pere. Il realise de brillantes etudes secondaires, puis poursuit ses etudes superieures et devient professeur de francais. Sa premiere piece, La Cantatrice Chauve est creee en 1950. La piece qui subvertit les conventions dramatiques est accueillie froidement et deroute la critique conservatrice.

Il en sera de meme pour les suivantes : Les Chaises (1952), Victimes du devoir (1953), Amedee ou Comment s’en debarrasser (1954). Les salles restent vides. Mais un cercle d’admirateurs commence a se creer : ils saluent ce comique ne de l’absurde ou l’insolite fait eclater le cadre quotidien. L’absence d’intrigue, la degradation du langage, le non-sens, consideres d’abord comme des provocations, assurent peu a peu a Ionesco la notoriete d’un auteur d’avant-garde. Ionesco cree le personnage de Berenger, son double, dans Tueur sans gages (1959) ; on le retrouvera dans Rhinoceros (1958), et Le roi se meurt (1962).

En 1960, Jean-Louis Barrault cree Rhinoceros a l’Odeon, c’est la consecration

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
pour Ionesco. En 1970 Ionesco est recu a l’Academie francaise et ecrit en 1972, Macbett , une de ses dernieres pieces. Resume Au lever du rideau, le Garde annonce solennellement la Cour, le roi Berenger Ier entre dans la salle du trone et sort, il est suivi des deux reines, Marguerite et Marie, de Juliette et du Medecin. La situation est preoccupante : le froid s’est installe, le chauffage refuse de fonctionner, le soleil se « rebelle » et les murs du palais se lezardent.

La reine Marie qui pleure devant cette degradation se fait tancer par la reine Marguerite pour sa frivolite. Il est convenu que le roi doit etre informe de cet etat et que la fin de son regne est proche, mais la reine Marie refuse de croire a l’irreversibilite des choses. La reine Marguerite insiste : le sol est mou, il n’a pas d’armee dans le royaume, la population vieillit, le roi est malade. C’est assure par le Medecin qui rapporte que les astres sont formels, c’est la fin. Berenger Ier entre dans la salle du trone et se plaint de sa sante, de l’etat de l’Univers, du royaume, ce que le Medecin confirme en l’informant de sa mort prochaine.

Le roi refuse d’admettre la realite, meme s’il convient que tout n’est pas pour le mieux, d’ailleurs il n’a pas encore decide de mourir. Toute la cour, a l’exception de la reine Marie, s’emploie a lui decrire sa decrepitude et celle du monde. Des lors, son comportement va etre une suite de revirements face a l’ineluctable, pour finalement l’admettre. Tout au long de cette piece, le roi contestera ce que le medecin lui dira alors qu’il devrait l’ecouter. Face a la mort qui vient, ineluctable, le roi oscille entre la revolte et la resignation, l’angoisse et la nostalgie. Il essayera a plusieurs reprise de se relever mais il n’y parvient pas.

Il ne peut meme plus donner d’ordre. A la fin de la piece, les elements du decor disparaitront peu a peu jusqu’a ce que le roi disparaisse lui-meme. On peut constater que tout le royaume meurt avec leur roi lors de la derniere replique. Caracterisation du genre L’absurdite des situations mais egalement la destructuration du langage lui-meme ont fait de ce style theatral un mouvement dramatique a part entiere. Ce type de theatre montre une existence denuee de signification et met en scene la deraison du monde dans laquelle l’humanite se perd : C’est le theatre de l’absurde.

Le non-sens deconstruit les dialogues et affecte la perception du temps et de l’espace. ( tragique pousse a l’ironie. ) Personnages Berenger : Le roi qui regne sur un royaume sans limite. Il va mourir, mais ne veut pas s’y resigner Marguerite : Premiere reine. Lucide, pas amoureuse, sait qu’il faut annoncer au roi sa mort et qu’il faut l’y resigner. Marie : Deuxieme reine. La preferee de B. , amoureuse, naive. Citations  » Tu vas mourir dans une heure vingt-cinq minutes.  » , Marguerite au roi.