INTRODUCTION

INTRODUCTION

Agrégé de grammaire, senior commence enseigner à Tours. En 1 939, il est mobilisé, puis capturé et libéré. En 1944, il est nommé professeur à l’École Nationale de la France d’Outre-mer, langues et civilisations africaines. En 1945, commence publie son premier r député du sénégalais partie du cabinet dg président de la repu Swap nées page ère et politique. AI d’ombre, et est élu e. En 1955, il fait vient le premier aiment réélu jusque 1980.

Parallèlement, il publie encore de nouveaux poèmes : Les Hosties noires (1948), Les utopiques (1956), Nocturnes (1961 ) ; il édite aussi une belle Anthologie de la poésie nègre et amalgame de langue swaps toi page française, avec une remarquable préface de Jean-Paul Sarthe 1948), et plusieurs essais littéraires et politiques : Langage et poésie negro-africaine (1954), Liberté et Il, Nation et voie africaine du socialisme (1961).

Lu et célébré sur plusieurs continents, il a été reçu à l’Académie française en 1983. L’?ouvre de senior propose une heureuse synthèse des traditions des nègres et de la culture des blancs. Il écrit en langue française, mais les images, les rythmes et les couleurs de ses poèmes viennent d’féerique. La confession personnelle débouche souvent sur une

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
revendication plus universelle, liant avec efficace ‘âme lyrique* et la portée politique.

D’une langue savante, mêlée de rythmes populaires, il chante avec noblesse la terre, pâmons, la réconciliation, et s’élève souvent à la grandeur incantatoire de l’ode* et de l’épopée : « ah ! Congé ah ! Pour rythmer ton nom grand sur les eaux sur les fleuves sur toute mémoire. » Ses poèmes se chantent souvent au son des flûtes, tan-tan, balayons, trompes, pour « qu’il nous berce le silence rythmé Car je suis le mouvement du tan-tan, force de l’féerique future. Dormez faons de mon flanc sous mon haut pestent de lune.