Initiation au commentaire compose ( dom juan)

Initiation au commentaire compose ( dom juan)

Commentaire compose Ne jamais commencer un commentaire compose par : Dans ce texte (car on ne sait pas de quel texte il s’agit) Par une biographie de l’auteur (Bon pour les commentaires historique) Un commentaire compose commence par l’explicitation* de notre problematique *explicitation : essayer de faire partager un point de vue a quelqu’un (explicitation du referent) Scene d’exposition: Introduction: explicite la notion de referent « scene d’exposition classique » commencer a introduire plus ou moins l’auteur et la scene particuliere tire du texte.

Poser la problematique (ex: dans quel mesure? En quoi cette scene scene d’exposition est-elle originale? ) Le plan: Resoudre la problematique En reponse a la problematique cite ci-dessus voila comment je… Avoir un developpement qui suit bien le plan annonce. La conclusion: Toujours commencer la conclusion par ( Dans notre texte j’ai resolu la problematique, la preuve… ) Puis, (Ce n’est pas etonnant que ce texte soit de cet auteur la car deja.. ) continuer la conclusion avec un ouverture (soit interne, soit externe, soit semi-interne semi-externe)

L’ouverture n’est pas une question, c’est un debut de reponse : Interne : Cette scene d’exposition… suite a… (montrer que l’on connait la piece), c’est dire que l’on a travaille ce texte avec une

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
vision ferme, mais que le texte donne des envies aux lecteurs. Montre combien ce texte fonctionne pour suivre notre problematique. « Nous verrons bien si il est comme ca jusqu’au bout de la piece » Semi-interne semi-externe : (parler de Moliere), peut etre que Moliere dans ce texte a voulu exprimer les relations compliques qu’il entretenait avec les femmes.

Initiation au commentaire compose (Dom Juan) de Moliere Prologue : Il y a une digression avec le tabac (sort du sujet) En quoi cette scene d’exposition (scene d’information du debut de la piece) est-elle originale? Gusman decouvre un personnage de Dom Juan inattendu (portrait psychologique de Dom Juan). Le personnage principal de la scene est Sganarelle, et c’est lui qui detient l’information. Il fait un portrait a charge (pejoratif) de Dom Juan, Les scenes d’expositions commencent tres souvent par un dialogue : Mariveau (XVII°) Les Fourberies de Scapin (XX°)

Phedre (Racine) (XVII°) dans ces deux personnages, il y en a un qui detient les informations et qui les donne a l’autre (Double enonciation, donner des informations au public) Sganarelle fait son portrait en faisant celui de Dom Juan, peut etre meme qu’il s’identifie a Dom Juan. En quoi cette scene d’exposition nous fait le portrait de quatre personnages? Portrait de Dom Juan Sganarelle est soumis et revolte, Sganarelle est un personnage ambigue qui est en sans cesse contradiction, ce qui nous donne envie de continuer la scene. Scene d’exposition :

Gusman fait dire a l’autre les informations qu’il a envie de connaitre. Il va apparaitre comme gouverne par Sganarelle. Les informations que va vehiculer Sganarelle vont creer chez Gusman cet air depite qu’on nous decris « Quoi ce depart si peu prevu serait une infidelite de Dom Juan? » Nous voyons qu’il y a ici l’exposition de conflits : A plusieurs niveaux : Valet/Valet : Sganarelle sait et Gusman ne sait pas? Mais dans la version de Robert Manuel, Sganarelle joue un role paternaliste, ce que l’on a pas dans la version de Duwal, ce qui nous montre les differentes possibilites de registre.

Dom Juan/ Donne Elvire: Il y a bien aussi dans cette scene d’exposition une presentation des conflits. Dom Juan/ Sganarelle: Sganarelle manifestement des cette scene d’exposition nous montre sa faiblesse ( citation) Cependant la relation maitre/valet et Dom Juan/Donne Elvire sont peut etre des relations en toute franchise. Toutefois cette scene d’exposition est joue avec originalite. Dom Juan nous est presente par Sganarelle comme un anti-heros. Dans le portrait de Dom Juan, Sganarelle utilise (un homme de sa qualite ! ) un ton ironique comme si Don Juan n’avais pas sa place dans son rang.

Dom Juan nous est presente comme un personnage complexe a la fois mechant homme et grand seigneur. Originalite : Elle commence immediatement par un dialogue qui n’a aucun rapport avec le theatre (digression). Des metteurs en scene ont compris qu’il fallait substituer le mot tabac. C’est peut etre une provocation de Moliere contre la societe de son temps. Il en fait de meme avec Sganarelle deguise en medecin, plus loin dans le livre. Transition : Toutefois ce qui pourrait paraitre original ce sont les deux portraits que dressent Sganarelle sur Dom Juan et lui meme.

Nombre d’adaptation de Dom Juan nous le montre : Bluwal : egalite entre les deux valets et pourquoi pas un decalage entre les deux personnages Mesguich : soit Sganarelle a un role paternaliste soit egalitaire On peut se demander dans cette scene d’exposition si Sganarelle veut imiter Dom Juan. Il joue les beaux parleurs (ligne 1 a ligne 8 en faisant l’eloge du tabac). Il est un pale imitateur et il ne montre aucune logique (51 a 55). Il a aussi la trouille. Meme si il imite plus ou moins Dom Juan, il n’empeche qu’il nous fait voir une palette de sentiments tres riche.

Il nous montre : admiration (22) ironie (24) doute (18 a 36) critique (43) desapprobation (50 a 51) Dom Juan (ligne 42) nous est presenter comme un grand seducteur, il nous parle de l’infidelite « il aurait epouse toi, son chien et son chat ». Il charge le portrait de Dom Juan specialement pejoratif. Dom Juan est un grand seigneur, mechant homme ( personnage haut en couleurs) Conclusion En definitive cette scene s’avere bien fonctionner comme une scene d’exposition; elle joue parfaitement son role.

Par le dialogue entre Gusman et Sganarelle se met en scene le fait d’informer le spectateur sur le spectacle auquel il va assister, L’information tourne autour des differents protagonistes; Dom Juan est absent mais on parle enormement de lui (on dresse son portrait). Et les conflits a venir entre les valets, les maitres et le ciel sont deja expose. Nous sommes au XVII° siecle, nous savons avant tout que Moliere a le desir de plaire aupres de ses spectateurs et nous savons aussi que c’est Moliere lui-meme qui jouait le role de Sganarelle.

C’est peut etre pour cela que dans les adaptations contemporaines Sganarelle dans les scene d’expositions semble etre le personnage principale de cette scene, lui aussi un janus (plusieurs visages), ainsi dans plusieurs adaptation il peut paraitre un amuseur public chez Mesguich, un personnage sincerement desole chez Bluwal ou un personnage farcesque chez Robert Manuel. Ouverture: C’ est peut etre par le biais de ces differentes representation que nous voyons le genre de Moliere : le personnage de Dom Juan dans la piece de Moliere est une ouverture vers le mythe de Dom Juan