Infertilit

Infertilit

Comment surmonté son infécondité ? L’infertilité constitue une situation difficile à affronter pour la majorité des couples. Cependant, avec l’évolution des techniques de l’assistance médicale à la procréation, les espoirs et attentes ne sont pas vains. Les conseils pratiques pour eviter l’infertilité – Arrêter le tabagisme, l’alcool et les drogues – Assurer une alimentation équilibrée : fruits, légumes, laitages, viandes, poissons… – Assurer une hydratation journalière correcte – Pratiquer un exercice physique de moyenne intensité p g vien « ext régulièrement – Ne pas négliger les l’appareil génital

Phase 1-Prise de con et infections de ce du problème. La plupart des couples pensent qu’ils sont fertiles et croient qu’ils pourront procreer quand ils le voudront. Prendre conscience et reconnaître qu’après des mois ou des annees leur rêve d’avoir un enfant ne peut se realiser, provoque un choc et un sentiment de consternation. La perspective de la stérilité et dune vie sans enfant peut être si effrayante qu’elle amène à nier l’existence de l’infertilite.

Souvent, c’est la femme qui realise la première qu’il peut y avoir un problème de fertilite et qui doit d’abord convaincre son partenaire de la necessite d’aller consulter. Durant cette phase predominent des sentiments decolère, de dénégation, de culpabilité, de rancune,

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
dapitoiement sur soi soi-même et de jalousie. Toutes les emotions et tous les desaccords sont amplifies et des problèmes mineurs peuvent prendre beaucoup plus d’importance que dans les conditions « normales ». La decision daller consulter devrait idealement être prise ? deux, une evaluation des deux partenaires etant necessaire.

Si le couple a connaissance d’un problème preexistant (par exemple un problème medical anterieur pouvant entrainer une infertilite), il devrait immediatement rechercher une aide medicale. Dans les autres cas, chez les femmes de plus de trente ans, il convient de rechercher une aide après des tentatives infructueuses de procreation de plus de six mois; les femmes âgees de moins de 30 ans devraient faire appel à une aide medicale après avoir essaye de concevoir un enfant pendant une ou plusieurs annees. Phase II – Evaluatlon et diagnostic Au cours de cette phase, les couples cherchent des réponses.

Les examens medicaux auxquels ils se soumettent pour determiner la cause de leur infertilite peuvent être extenuants et generateurs d’anxiete. pour de nombreux couples, les examens medicaux eviennent une preoccupation envahissante. Une fois le problème identifie, certains couples se sentent soulages d’avoir trouver la cause de leur infertilite qui peut desormais être resolue. Mais pour d’autres, la preuve de l’existence d’un problème peut faire naître des sentiments de culpabilite, de rancune, de colère (pourquoi mol? ; ils peuvent egalement se sentir honteux et gênes de n 2 OF s de rancune, de colère (pourquoi moi? ); ils peuvent egalement se sentir honteux et gênes de ne pas fonctionner « normalement » Pour environ des couples, aucune cause specifique d’infertilite ne peut être identifiee, d’où une mplification de leur stress où, en l’absence d’une cause reconnue, ils peuvent penser qu’un traitement aura moins de chance de succès. A ce moment, prodiguer des conseils devient un element encore plus important de la prise en charge et du traitement du problème.

Les couples ont besoin de parler à des personnes qui comprennent et connaissent leurs sentiments et d’être assures que, malgre le caractère envahissant des examens, cette phase est primordiale dans la determination d’un traitement adapte ? leur cas. Des groupes de soutien aux patients et des conseillers experimentes peuvent souvent jouer un rôle cle à ce stade. C’est le stade auquel la fertilite gouverne entièrement la vie du couple, où le stress atteint son sommet, lorsque des traitements invasifs peuvent devenir psychologiquement et physiquement epuisants.

La periode de traitement est souvent un moment domine par des sentiments de colère, de frustration, d’anxiete et le sentiment d’être des victimes, des medicaments, des medecins et de la technologie. Les rapports sexuels peuvent devenir une corvee et constituer un terrain favorable à l’expression de diverses emotions negatives. C’est une periode de hauts et de bas emotionnels très intenses. Au debut du traitement, les couples connai 3 OF s