Ideologiste

Ideologiste

Ne manager se doit de faire cohabiter les deux pôles opposés que sont le travail et le cap Atal et de tenir compte des composantes associées tels que par exemple matières premières, normes, conditions de travail. Le développement dans les années 1990 des multinationales et de leur volonté d’internationalisation et de fonctionnarisation de l’économie en rend la mission que plus ardue. L’obsession de la rentabilité financière coopératif premier de l’entreprise n’est plus de s’enrichir,de gagner de l’argent. Il est la bourse et son cours, les finances.

L’économie financière domine péchions industrielle. L’équilibre qui avait été atteint entre le capital et le travail est rompu. L’homme est devenu une ressource flexibilité, ajustement système production s’exercent sur lui. Ce normes jusqu’ envie p g aie : réduction, tendu, Tout le ces tensions qui osent leurs règles et adduction. L’époque où la qualité d’un produit faisait la richesse d’une entreprise est révolu. La stratégie ne gère plus l’entreprise mais le marché. La nouvelle règle est celle de la rentabilité immédiate.

L’entreprise est un produit financier et le comptable en est le maître. C’est le règne du court terme, de la volatilité. L’actionnaire, soucieux de la rentabilité, dirige l’entreprise par la gestion des flux

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
financiers. Il Incite le dirigeant via les mécanismes s sapée toi eue nixe page stocks options, la mesure en temps réel de la rentabilité, adhérer à cette logique financière. L’abstraction du c Seconde partie : qui cependant, semble critiquée La gestion se veut pragmatique, fondée sur l’efficacité de l’action.

C’est du moins l’image qu’elle cherche à se donner d’elle- me. Et sans doute serait-elle moins attractive si elle n’était associée à des valeurs comme le goût d’entreprendre, le désir de progresser, la célébration du mérite ou le culte de la qualité… Soit des aspirations humaines peu contestables. Mais la gestion se pervertit lorsque, derrière l’outil, selon de gaule, se cache une certaine vision du monde, un système de croyance et un projet de domination des corps et des esprits. La gestion se situe dans un monde irrationnel.

Ainsi sont inversés les rapports entre l’économie et le social ui voulaient que le développement de l’entreprise permette d’améliorer le bien être de l’homme. La performance et la rentabilité sont à court terme mettant l’ensemble de l’entreprise de production dans une tension permanente : « Il s’agit toujours d’en faire plus, toujours mieux, toujours plus rapidement, à moyens constants ou même avec moins d’effectifs.  » La puissance du profit, de la rentabilité financière La société actuelle tourne autour de répression de la rentabilité financière.