Ibou

Victor-Marie Hugo, ne le 26 fevrier 1802 a Besancon, mort le 22 mai 1885 a Paris, est un ecrivain, dramaturge, poete, homme politique, academicien et intellectuel engage francais considere comme le plus important des ecrivains romantiques de langue francaise et un des plus importants ecrivains de la litterature francaise. Son ? uvre est tres diverse : romans, poesie lyrique, drames en vers et en prose, discours politiques a la Chambre des Pairs, correspondance abondante. Il a contribue, tout comme Baudelaire, au renouvellement de la poesie et de la litterature. Sommaire masquer] * 1 Biographie o 1. 1 Enfance et jeunesse o 1. 2 Le jeune ecrivain o 1. 3 L’exil o 1. 4 Le retour en France et la mort * 2 Une ? uvre monumentale o 2. 1 Le romancier + 2. 1. 1 Un romancier inclassable + 2. 1. 2 Une ? uvre de combat o 2. 2 Le dramaturge o 2. 3 Le poete + 2. 3. 1 Vers de jeunesse + 2. 3. 2 La premiere maturite + 2. 3. 3 L’exil + 2. 3. 4 Une place a part dans son siecle o 2. 4 Le temoin voyageur * 3 Sa pensee politique o 3. 1

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Politique interieure o 3. 2 La Commune o 3. 3 Combats sociaux + 3. 3. 1 La question sociale + 3. 3. 2 La peine de mort o 3. Discours o 3. 5 La paix par le commerce o 3. 6 La colonisation et l’esclavage * 4 Hugo et ses contemporains o 4. 1 Le temps des rivaux o 4. 2 La statue du commandeur * 5 Les dessins de Victor Hugo * 6 Adaptations o 6. 1 Cinema o 6. 2 Television o 6. 3 Opera o 6. 4 Comedies musicales o 6. 5 Films d’animation * 7 L’? uvre hugolienne o 7. 1 Theatre o 7. 2 Romans o 7. 3 Poesies o 7. 4 Autres textes o 7. 5 ‘uvres posthumes o 7. 6 ‘uvres picturales de Victor Hugo * 8 Bibliographie o 8. 1 ‘uvres completes, editions de reference o 8. 2 Sur l’homme o 8. 3 Hommages * 9 Voir aussi 9. 1 Notes o 9. 2 Liens internes o 9. 3 Liens externes + 9. 3. 1 Liens generalistes + 9. 3. 2 Liens thematiques Biographie Enfance et jeunesse Victor Hugo est ne le 26 fevrier 1802 a Besancon dans le Doubs, en Franche-Comte, ou son pere est en garnison, puis passe son enfance a Paris. Victor est le fils du general d’Empire Joseph Leopold Sigisbert Hugo (1773–1828) – cree comte, selon la tradition familiale, par Joseph Bonaparte, roi d’Espagne – et de Sophie Trebuchet (1772–1821) et le dernier de trois enfants apres Abel Joseph Hugo (1798–1855) et Eugene Hugo (1800–1837).

De frequents sejours a Naples et en Espagne, a la suite des affectations militaires de son pere, marqueront ses premieres annees. Ainsi, en 1811, il est, avec son frere Eugene, pensionnaire dans une institution religieuse de Madrid, le College des Nobles. Vers 1813, il s’installe a Paris avec sa mere qui s’est separee de son mari, car elle entretient une liaison avec le general d’Empire Victor Fanneau de la Horie. Age de quatorze ans a peine, Victor, en juillet 1816, note sur un journal : « Je veux etre Chateaubriand ou rien »[1]. Sa vocation est precoce et ses ambitions sont immenses.

Peu de carrieres ont ete conduites avec une volonte aussi precoce et lucide. On ne sait pas grand-chose de ses debuts puisque l’auteur a brule ses 10 premiers cahiers d’ecole. Qui a initie l’enfant a la technique du vers ? A-t-il ete encourage ou a-t-il travaille seul ? En faisant quelles lectures ? En 1817, il participe a un concours donne par l’Academie des jeux floraux de Toulouse. Le jury est a deux doigts de lui adresser le prix mais le titre de son poeme (Trois lustres a peine) suggere trop son jeune age et l’Academie en est effrayee. Le prix est donc attribue a quelqu’un d’autre.

Il sera laureat de cette meme academie deux annees de suite. En 1819, il obtient un Lys d’or pour l’Ode sur le retablissement de la Statue d’Henri IV, et en 1820, il recoit un ‘illet comme prix d’encouragement pour une autre ode: Moise sur le Nil[2]. Egalement prime par l’academie, Victor Hugo delaisse les mathematiques, pour lesquelles il a un gout marque (il suit les cours des classes preparatoires), et embrasse la carriere litteraire. Avec ses freres Abel et Eugene, il fonde en 1819 une revue, « Le Conservateur litteraire », qui attire deja l’attention sur son talent.

Son premier recueil de poemes, Odes, parait en 1821 : il a alors dix-neuf ans et ses etudes au lycee Louis-le-Grand lui permettent de faire connaitre rapidement cet ouvrage. Il participe aux reunions du Cenacle de Charles Nodier a la Bibliotheque de l’Arsenal, berceau du Romantisme, qui auront une grande influence sur son developpement. Des cette epoque, Hugo est tout a la fois poete, romancier, dramaturge et meme journaliste : il entreprend tout et connait une grande reussite dans tout ce qu’il fait. Le jeune ecrivain