Humaniste

Humaniste

Léa Boulegroun Décembre 2014 Dossier Personnel sur Ihumanisme et Rabelais or 11 Sni* to View Mme Béguin-Parisi I/INTRODUCTION . 1) L’Humanisme L’humanisme est un mouvement intellectuel porté par les Lettrés (Pétrarque, Reuchlin, Erasme, Budé, et développé en Italie durant la Renaissance. Ce mouvement appele à restaurer l’esprit critique et la réflexion personnelle. Les humanistes ont pour caractéristique de s’intéresser au perfectionnement intellectuel, esthétique et moral de l’être humain.

Cependant il existe deux acceptions générales de ce mot ar il désigne certes toute doctrine visant l’affirmation et l’épanouissement de l’Homme, ou l’acquisition d’une culture puisée dans la tradition classique. Mais aussi le sens historique qui le qualifie comme le mouvement intellectuel dominant de la bouleversement fondée sur une rupture avec le Moyen- Age, qualifié de « gothique » ou encore « barbare La « Renaissance » (terme utilisé par un critique d’art : Vasari, en 1 550) débute vers 1300 en Italie (dans les fats la Renaissance est née avec l’humanisme), là où quelques artistes pouvaient s’exprimer librement.

Entre 1420 et 1 520, elle est à son apogée n Italie, alors quand France elle n’arrivera qu’entre 1515 et 1559. Plus qu’une révolution, la Renaissance est une prise de conscience progressive des capacités de l’Homme

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
au fil d’un mouvement qui se répand dans toute l’Europe. La Renaissance est une époque tandis que Ihumanisme est un courant de pensée et d’idées. Ce mouvement littéraire fut engendré par des philosophes tels que Pétrarque ou Coluccio Salutati. Cette période moderne, quant à elle, fut générée par de Grandes Découvertes. Il/Les grandes découvertes de la Renaissance 1) Les évolutions scientifiques et techniques

Je présenterais toute les Grandes Découvertes sous forme de tableau et classés par domaine Astronomie Mathématique peinture Art de la guerre Médecine Vie quotidienne Tycho Brahé (astronome danois) a permis de montrer au monde l’utilité des instruments d’observations Géométrie : proportion pa nouvelles architectures PAGF 11 poudre à canon, armes à feu portables armées avec des piques. découverte de l’anatomie moderne par André Vésale : par les dissections Balancier pour filer la soie de Léonard de Vinci Art de la Guerre PAGF30F11 Beaucoup de « petites » inventions ont permis de faire de grands oyages.

Tout d’abord la construction navale, qui a amélioré l’assemblage des bateaux (Perfectionnement de la construction navale : navlres plus lourds, trois ou quatre mâts, gouvernail d’étambot (voir définitions)) permet d’augmenter ou de réduire la vitesse, de même que de pouvoir se diriger plus aisément grâce au gouvernail d’étambot qui remplace la grande rame. Peu après les caravelles (navires plus rapides et plus maniables) font aussi leur apparition, de même que la caraque : Ces navires furent les bateaux favoris des explorateurs et permirent la découverte de territoires nouveaux.

Grâce à la boussole, ainsi que les clepsydres (montres et horloges) le repérage est facilité. La cartographie inventée par Fra Mauro (Italie), au XVème siècle avec Henri le Navigateur représente les territoires découverts par ces explorateurs. En retour, les relevés de ces découvreurs permettent de développer la cartographie. De grands navigateurs ont permis une ouverture sur le monde. Jacques Cartier (1494-1554) était un navigateur français qui prit le Canada au nom de François Ier et après ça il fut surnommé « découvreur du Canada Il fut un grand exploreur du fleuve Saint-

Laurent, à la recherche de richesses ou du passage vers l’Asie Il était auteur de cartes et par ses Relations, il est le premier Européen à décrire et no PAGFd0F11 leurs rives et leurs atteignit en 1492 les Grandes Antilles, Cuba et Haiti après avoir atteint l’ile de Guanahani (Watling) . Il fit encore trois voyages vers le Nouveau Monde, nommé Amérique Toutes ses découvertes fut partagé par le Portugal et l’Espagne sous le traité de Tordesillas (1494).

Portrait de Christophe Colomb (à l’huile) Vasco de Gama : navigateur portugais (1469-1524) qui découvrit, lul aussi la route des Indes mais par un autre chemin (en ontournant le cap de Bonne-Espérance) et arriva en 1498 ? Calicut, sur la côte occidentale de l’Inde. Portrait de Vasco de Gama (à l’huile) Magellan : navigateur portugais (1480-1521) qui entreprit le premier voyage de circumnavigation (voir définition) du monde durant lequel il donna son nom à un détroit qui l’a découvert • le détroit de Magellan (au sud de [‘Argentine) ; il traversa aussi l’Océan Pacifique pour enfin arriver aux Philippines en 1 521 .

Portrait de Magellan (Gravure) Amerigo Vespucci était un navigateur italien (1454-1512) qui fit quatre expéditions dans le Nouveau Monde découvert par Christophe Colomb et fut le premier à comprendre qu’il s’agissait d’un nouveau continent; le cosmographe (voir définitions) Martin Waldseemüller, dans son planisphère de 1 507 utilisa le nom d’« America » en son honneur et lul attribua en même temps la découverte de l’Amérique. Portrait d’Amerigo Vespucci 3) L’imprimerie, « une révolution tranquille » agne, à Mayence, autour L’imprimeri s 1 l’imprimerie et la fin du premier siècle de la typographie, en 1501.

Le pouvoir politique réalise l’importance de cette Invention lorsque l’Homme obtient, en même temps que l’imprimerie, la apacité à se forger une opinon personnelle. Il peut à présent lire par lui-même et n’est pas obligé d’attendre un service religieux pour le lui déchiffrer. Cela montre bien l’influence qu’à l’Humanisme sur ce siècle car il permet d’élargir les connaissances de l’Homme et de lui montrer qu’il peut se construire son propre avis. L’imprimerie sert aussi au vaste mouvement de rébellion contre les catholiques, appelé la Réforme (voir définitions) car il a pour but d’améliorer, de changer l’Église.

L’imprimerie permit aux réformateurs de diffuser à grande échelle eurs idéaux et leurs discours contre l’Eglise. L’affichage des thèses de Luther en Allemagne fut le premier acte des protestants. Il y dénonce l’Eucharistie, les pardons que l’Église accorde contre de l’argent et la hiérarchie du clergé. Luther commence alors à traduire la Bible en allemand après avoir été excommunié et banni. Par la suite est créé le culte protestant qu pense que la Bible est la seule autorité en religion.

Grâce à la traduction de Luther, chacun peut faire une étude personnelle de l’ouvrage et avoir une assurance intellectuelle de lui-même. Cette invention va donc supprimer la ruse rimordiale de l’Église en détruisant la transmission du savoir des écritures par les clercs. Cela donnera une occasion à I’Homme de façonner sa propre opinion. 4) Mettre le monde en ordre • La notion d’encyclo édie est le résultat de développement ancien ap s des PAGF60F11 La notion d’encyclopédie est le résultat de développement ancien apparus au cours des siècles.

A l’origine, chez les Anciens, l’expression hellénistique (voir définitions) enkuklios paideia (llttéralement « éducation en circulation c’est-à-dlre « courante h) désigne simplement la « culture générale » reçu par ‘honnête homme antique. Le terme encyclopédie repensé en fonction d’une étymologie apparaît au XVIe siècle, pour désigner un savoir universel. On peut retrouver le projet encyclopédique dans l’Antiquité, où s’élaboraient les « arts » (matière scientifiques), des exposés systématiques sur la connaissance de l’univers.

Un portulan est une carte d’expédition maritime, utilisée du XIIIe siècle au XVIIIe siècle, servant essentiellement à repérer les ports et connaître les dangers qui pouvaient les entourer. On y notait toutes les indications (feux. amers, courants, pouvant aider les navigateurs. Quant à l’atlas, c’est un ensemble de cartes de Mercator, inventé pour représenter un espace donné. Mercator (1512-1594) était un géographe et mathématicien flamand. II est connu pour avoir réalisé un globe terrestre ainsi qu’un globe céleste, de même que beaucoup de cartes (première carte du monde en 1 569) à la demande de Charles Quint.

Il mit en place une représentation plane de la Terre suite à une projection cylindrique du globe terrestre. Pour pouvoir si retrouver dans tous les ouvrages imprimés, ils étaient classés par ordre alphabétique et par époque. IV / Le domaine intellectu PAGF70F11 Villers-Cotterêts, François Ier permet au français de devenir une langue à part entière et à l’internationale La Renaissance s’intéresse à l’Antiquité car selon les humanistes, après plusieurs copies de textes anciens tel que ceux d’Aristote, les copies finissent par s’écarter de l’original.

Alors nombreux sont ceux à partir à la recherche des ouvrages originaux afin de les commenter et les relire de manière tout ? fait nouvelle. Pour tout savoir, les humanistes ont besoin des connaissances de ses auteurs de VAntiquité. A l’époque, les Européens n’avaient pas encore entendu arler du terme « Europe Mais grâce à des cartes et images montrant l’identité culturelle de l’Europe, les habitants prirent conscience de cette nouvelle identité pour les désigner ? la Renaissance.

A partir de ce moment, le terme de culture européenne se mit en place Non seulement l’imprimerie permet aux auteurs d’augmenter leur renommé mais aussi leur influence. L’écrivain du XVIe siècle contribue à enrichir le français (définir la grammaire, la syntaxe,… ) et à créer les premiers dictionnaires. La première Académie à avoir été construite en 1462 fut l’Accadamia latonica de Marsile Ficin et Pic de Mirandole à Florence. Après elle, plusieurs académies (plus de cercles privés) spécialisées (théâtre, musique, lettre, furent créé.

De grands mécènes tel que François Ier, sont des personnes morales qui soutiennent par leur influence ou par moyens financiers un projet artistique ou un artiste. Cela a pu permettre au statut d’écrivain de s’embellir et de s’enrichir. La création de nombreuses écoles, de collèges au encore d’universités fut mise en place afin que l’accès aux connaissances soit facilitée et que les hommes puissent se perfectionner grâce à I B1 ux connaissances soit facilitée et que les hommes puissent se perfectionner grâce à la culture.

Même si l’éducation (qui est un point essentielle dans l’humanisme) reste sous la vigilance de l’Eglise et de la Sorbonne qui souhaite garder une éducation traditionnelle regroupant la médecine, les droits, la théologie, les hommes auront maintenant le droit d’apprendre et d’obtenir des connaissances pour enfin pouvoir se construite leurs propres idées. Méprisés par la Sorbonne, les Arts devaient être enseignés dans des locaux différents et souvent exécrables. La Bibliothèque nationale de France composée e 900 références sera dispersée après la mort de Charles IV.

C’est au moment où Louis XI arrive au pouvoir qu’une nouvelle bibliothèque royale fut construite et léguée de roi en roi. Elle s’enrichit par Varrivée de nouvelles collections et de nouveaux ouvrages. Pendant un temps, il exista deux bibliothèques royales mais elles furent réunit à Fontainebleu (en 1520) là où François Ier l’eut décidé. Guillaume Budé fut le maître de la Librairie, il était donc en charge de cette grande bibliothèque. Ce monument contenant bien des ouvrages durant tout ce temps fut ouvert au ublic qu’en 1692, c’est-à-dire 172 après sa fondatlon.

PAG » 1 appartenait à la maison d’Anjou, et sur le duché de Milan. Henri VIII : était roi de d’Angleterre et d’Irlande de 1509 jusqu’à 1 547 (date de sa mort qui serai peut-être dû à son obésité) François Ier : fut le roi de France de 1515 jusqu’à sa mort en 1547 et duc de Milan de 1515 à 1525. Il fut aussi surnommé « le Père et Restaurateur des Lettres » après avoir créé un grand cabinet de livres (maison d’imprimerie) et fondé en 1 530 le corps des « Lecteurs Royaux » se trouvant dans le « Collège Royal »

Victoire de Marignan : après une bataille de deux jours (13 et 14 Septembre 151 5) confrontant les français (sous le règne de François Ier) ayant pour alliés les vénitiens et les mercenaires Suisses. François Ier obtient enfin le duché de Milan (volr définition) après une victoire le 14 Septembre 1515. Fondation du Collège de France : fondé en 1530, le traducteur d’œuvres antiques Guillaume Budé, suggère à François Ier d’instituer un collège de « lecteurs royaux Des humanistes étaient payés par le roi sont pour enseigner des disciplines que l’université de Paris ignorait comme le grec, rhébreu ou encore la médecine.

Affaire des Placards : dans la nuit du 17 au 18 Octobre 1 534, des affiches furent placardées un peu partout dans de diverses villes du royaume français. Elles avaient pour titre . Articles véritables sur les horribles, grands et importables abus de la messe papale, inventée directement contre la Sainte Cène de notre Seigneur, seul médiateur et seul Sauveur Jésus-Christ, ce qui était une critique directe envers l’Eucharistie. Edit de Villers-Cotterêts : entre le 10 et le 25 août 1539, le roi François Ier édicte ce texte législatif. Même si il comporte beaucoup de réforme, la plus importante reste qu’à partir de 15 11