Hollywood et les arabes

Hollywood et les arabes

Hollywood et les arabes Tout d’abord, je tiens à préciser que je suis d’accord avec le producteur de ce documentaire pour plusieurs raisons, mais en particulier le fait que le stéréotype «arabe» est présent dans toutes les facettes de notre société et c’est ce qui fait en sorte qu’ils existent des opinions très divergentes et donc des conflits.

Cependant, même si dans le documentaire le narrateur ne faisait pas l’objet de plusieurs solutions envisageables, je maintiens l’idée que son contenu est très véridique et que Hollywood produit trop de films basés sur des faits infondés ce qui amplifie e fossé entre le peuple Américain et Arabe.

Dans ce contexte, il ny a point d’améliora de l’islamophobie et palestiniens, sont en p g Il est vrai que j’ai app musulmans et, certe ains sont en faveur icullèrement les obie- s au sujet des ont surpris, car tout se qu’on m’a dit dans mon enfance a été des mensonges et des stéréotypes que je viens de démasquer et d’en comprendre enfin le sens. C’est-à-dire que j’ai comp Suipe to View next page compris Yattitude de certaines personnes et que maintenant je vais pouvoir leur expliquer la vraie situation.

Premièrement, on m’a informé sur

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
l’image de la femme arabe qui dans les anciens films était utilisée et maltraitée au sewice de l’homme, car c’est de cette façon que les hommes percevaient leur femme, et dans certains pays encore aujourd’hui, c’est le même scénario. Cependant, la femme faible c’est relevée, d’après les cinéastes car maintenant c’est elle la terroriste dans plusieurs de leurs films.

Selon mol, il ne faut pas confondre la réalité et la fiction, car plusieurs femmes arabes sont comme ceux partout dans le monde : elles travaillent, elles ont des nfants, elles ont des droits et elles sont intelligentes. Deuxièmement, j’ai compris le pourquoi de l’image négative des arabes. Tout cela est envenimé par deux producteurs de films israéliens qui ont produit plus de 30 films en 20 ans en diabolisant les arabes, mais plus particulièrement les palestiniens. Alors, Hollywood qui trouve tout cela très divertissant, choisi les arabes comme cible afin qu’ils jouent les méchants. ne phrase que le narrateur a dit et qui m’a précisément touché est celle-ci : «Aucune forme n’est aussi efficace q 2 narrateur a dit et qui m’a précisément touché est celle-ci : ?Aucune forme n’est aussi efficace que le cinéma pour faire de la propagande.  » En fait ce qui m’a touché, c’est que la propagande est souvent utilisé en temps de guerre, de crise, donc j’ai pris conscience que le cinéma est toujours présent (pas juste en temps de guerre ou de crise) alors c’est toujours possible d’influencer la population par un film.

Ce qui m’a fait réagir dans le documentaire est le moment où le narrateur explique qu’il y a des centaines arabes non-coupables tués, emprisonnés et torturés chaque jour. Cet exemple, dans la prison d’Abou Ghraib, m’a profondément contrarié, puisqu’ n voit des victimes photographiées, avec un sac sur la tête, et une personne souriante et les deux pouces en l’air… Quelle insensibilité! Je veux dire que ce sont des êtres humains, comme vous et moi, mais qu’ils sont ridiculisés devant leur ami, leur famille, leur peuple.

Même si ses personnes avaient été ou sont des assassins, cela ne donne pas le droit aux dirigeants de permettre une telle moquerie. Ensuite, c’est certain que j’ai déjà stéréotypé quelqu’un, car nous vivons dans une société stéréotypée, donc il serait très difficile d’y vivre sans être influen 3 ans une société stéréotypée, donc il serait très difficile dy vivre sans être influencé.

Cependant, je ne considère pas un stéréotype comme un préjugé, car un stéréotype est perçu selon un modèle, une image définit qui est commun dans la société, alors que juger une personne est complètement personnel et différent pour chacun. Dans le documentaire, on cite l’Allemagne nazie et les Juifs, donc je peux dire que cela fut un stéréotype auquel je pensais. Pour finir, j’ai bien apprécié ce documentaire, étant donné qu’il m’a vraiment permis de comprendre d’où et pourquoi venait e fléau.

Il en certain que nous, génération future, devons trouver une solution et accepter leur différence, car si nous ne leur donnons pas un visage humain, ils ne pourront jamais commencer à vivre en tant que peuple uni et sécuritaire, alors nous ne pourrons jamais être tranquille. Selon moi, on pourrait régler une partie du problème en revenant sur les raisons du conflit et des stéréotypes, puisque le % de ceux-ci ne sont qu’un malentendu qui continue à être véhiculé, mais qui peut changé, comme l’a été celui avec les Noirs, les Autochtones et les Juifs. 4