Historique et definition de l’ergononomie

Historique et definition de l’ergononomie

Historique et definition de l’ergonomie Ergonomie = comprendre le travail et adapter le travail. I) Histoire A) De l’antiquite au 20e siecle Existe avt car il y avait des gens qui se preoccupe des effets du travail de la sante. RAMAZZINI 1600 : medecin italien, qui s’interesse a la maladie professionnel, il observe different metier et maladie pour faire un lien entre eux. (C’est le 1er qui fait ca). C’est le travail qui a un impact sur la sante. Il observe l’act au travail. VILLERME (1832) : etabli un rapport sur les conditions de vie sur la classe ouvriere.

Etablit des liens entre les conditions de vie au travail et les conditions de vie hors travail. Montre que le travail influe sur la vie des gens. (Ex : leur maison est insalubre car pas moyen de vivre autrement). Impact : serie de mesure sur un age min d’embauche des enfants -> creer l’embauche de l’inspection du travail, on a discute egalement des accidents du travail (aller au travail = temps de trajet = si arrive qq chose = accident de trajet). Depend de l’instauration du respect des lois et du code de W.

A la fin de la 1er guerre : preoccupation du dvpt d’etude sur la fatigue

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
et la monotonie et l’amelioration des conditions du W. //mt preoccupation d’ameliorer l’efficacite de la production, du travail humain. Ca a longtpt ete l’efficacite du travail physique. Dvpt des machines… pour etre plus productif. Auj met en place pour qu’elle soit adaptee aux hommes. On est la =mt pour ameliorer la production de l’entreprise. Psychologie du travail : But =dans le temps, adapter l’homme au W, notamment en trouvant les hommes les plus adequat pr travailler a certains poste d’ou les dvpt de tests (gens passent des tests puis on les place).

Des personnes remarquent qu’il y a qq chose qui ne va pas. LAHY et PACAUD : regarde cmt ca se passe au niveau des personnels des chemins de fer (ils se sont fait passer pour des salaries) -> vont voir que ce n’est pas l’homme qui faut adapter au travail mais l’inverse(le travail qui faut adapter a l’homme). (Les chercheurs allaient souvent sur le terrain). B) 1945-1965 : la conception avt la naiss officielle MURREL : on va commencer a parler d’ergonomie (a l’epoque on parler d’ergonomics). Ergo = travail Nomics = regle, loi

Il a remarque que les aviateurs se plantaient svt et en fait le cotpit n’etait pas adapter a l’homme. Apres la 2d guerre il a fallu reconstruit -> recherche de gains de productivite, cmt faire pour que les hommes et le travail soit plus productif. Aux USA : periode ou se dvpe les theories sur la satisfaction, la motivation etc du travail. Les motivations humaines se classent ds les pyramides (en premier : les motivations pour les besoins primaire : manger, boire… puis viens en derniere position les besoins intellectuelles -> ce qui n’est pas forcement vrai). Rien que la fait de s’interesse aux personnes ca augmenter la productivite). En France : mis en place de la legislation concernant la medecine du travail : verifie que l’on est bien apte a travailler pour le poste donne. Il doit faire un bilan sur la sante des salarie des entreprises dont i a la charge (bilan sur les accidents de travail, maladie prof etc) dc l’entreprise doit reclasser si qq chose qui ne va pas. Permet =mt d’avoir des chiffres (la Cram : font des stat sur des accidents sur tel et tel secteur).

C’est l’epoque ou on parle de la reparation des accidents et ou on instaure des tableaux de maladie prof = c’est l’employeur qui paye. (Le suicide chez oranges il est dut au fait que la personne est soumis a des pressions, stress -> considerer comme maladie prof, la depression peut etre lie au travail ms le patron n’est pas oblige de paye). Epoque aussi ou apparition des CHS = Comite d’hygiene et de securite = qui sont maintenant CHS-CT et condition de travail -> plus de 50 salaries et des membres de la direction qui se reunissent pour discuter des conditions et securite de travail.

Peut demander des expertises -> si l’entreprise envisage des faire des changements et qu’ils considerent qu’il peut y avoir des impacts sur les travailleur alors il peut faire appel a des expertises ; ils vont dc venir enqueter pour evaluer les impacts. Dans le meme temps en France au niveau de la recherche : CNAM = conservatoire nationale des arts et metier -> lieu qui forme les adultes en formation continu (ceux qu’ils veulent reprendre les etudes) -> recherche sur la physiologie du travail (cmt notre corps se comporte au W).

OMBREDANNE et FAVERGE sorte un livre sur l’analyse du travail. Se dvp du point de vue industrielle, etat, recherche. C) 1963-1970 l’enfance de l’ergonomie francophone Fait pas l’ergonomie de la meme facon en France et ailleurs SELF : societe d’ergo de la loi francaise. En France on reste sur une approche de terrain et observer cmt les gens W. alors que l’ergo aux USA c’est surtout en labo, c’est une demarche experimentale. Approche centre sur le poste de W uniquement. En France c’est une demarche qui s’interesse au systeme dans son ens , c’est une approche systemique.

Pose des Q° : USA : bcp de chiffre en France = une approche qualitative => pose pb : cmt on fait pour valider des hyp sur 2-3 personnes uniquement ? on est ds une demarche tres clinique (point de vue epistemologique -> pas assez fiable pour certain). D) 1970-1990 : la periode de dvpt Point de vue de l’industrie -> taylorisme (W a la chaine). On est revenue vers des modele qui prennent plus en cpte l’homme au W ms aussi sa subjectivite (laisse W plus sur leur envie, donne plus de liberte).

Les organisations syndicales s’inquietent sur les conditions au W -> vont aller chercher des ergonomes pour faire des etudes. A cette epoque ou se creer ANACT : agence nationale pour amelioration des conditions de W -> on peut s’y adresse pour resoudre certain pb. Point de vue recherche : impact sur les horaires de W. Introduction des ordinateurs : l’evolution importante -> changer le travail, tt ce fait bcp plus vite et sur des masse plus impte (fait plus et plus vite).

Le travail n’est plus du tt pareil (avtge et inconvenient). Remplace certaines act par d’autre. Il y a des ergonomes qui W a analyser l’act des medecins et cmt un logiciel peut prescrire des medicaments sans faire d’erreur. On est passe d’une ergo physique a une ergo cognitive. Actuellement on en est a savoir si ergo est une science, on travaille avec les USA qd meme (ms ils ont du mal a cerner ce que l’on fait), discipline qui se dvpe au niveau de l’enseignement, discipline qui commence a toucher d’autre discipline. II) Definition :  L’ergonomie a pour objet de comprendre le W pour contribuer a la conception et a la transformation des situations de W en agissant de facon positive sur les dispositifs techniques et les moyens de W (ex : les caisses), sur les environnements de W (changement salle), sur l’organisation (commencer plus tard ou alors reduire l’heure, ou etre 2 pour faire le menage etc, il faut aussi prendre le temps de former pour mieux travailler, echanger la cadence, les objectifs…) et sur les hommes (il faut FORMER) (competences, representations …) « Ergonomie, concept et methodes » RABARDEL, « Comprendre le W pour le transformer » GUERIN et al. ) Cette action prend en compte : * Les caracteristiques physiologiques et psychologiques (a partir de qd la personne sature -> recoit trop d’info Cmt concevoir des syst technologique qui collabore avec l’etre humain) des etres humains en activite dans des situations socialement finalisees, notamment au W ; * Les objectifs que les etres humains poursuivent (prend en compte la subjectivite pourquoi on est ds cette UE, Quesque que le salarie cherche), leurs intentions propres, le sens et la signification de leur activite ; Les objectifs et finalites de l’entreprise (elle veut produire bcp avec bcp de qualite ou peu de qualite ? Quesque qu’elle veut). Les criteres de l’action ergonomique menee dans l’interet des personnes et des entreprises concernent d’une part la sante, la securite, le confort et les competences des personnes, d’autre part l’efficacite et la qualite du travail (vise 2 chose : l’efficacite et qualite de W). » Avt d’agir, il faut comprendre. Mais ’est comprendre pr faire qq chose, soit on transforme (ergo de correction : on est deja ds une situation de travail on sait deja quel situation n’est pas bonne) soit on creer (ergo de conception -> pas de contrainte ms pas de ref). Il faut concevoir ou transformer de facon positive. « L’ergo etudie l’act de W afin de contribuer a la conception de moyens de travail adaptes aux caracteristiques physiologiques et psychologiques des etres humains, avec des criteres de sante et d’efficacite eco. » Francois DANIELLOU. ergo = comprendre le W pour le transformer, l’adapter a l’homme et aussi etre objectif. III) Les courants A) Human factors/Ergonomie francophone Approche anglo-saxonne. Facteurs humains (1) Prend en cpt : les caracteristiques des hommes (caracteristique anthropometrique = taille, poids longueur des membres etc), caracteristiques physiologique (consommation oxygene etc), psychophysiologique (vision, audition, vigilance), cognitive (prise de decision, anticipation etc) => tt ca en dehors de W.

En face l’activite ergonomie francophone (2) prend tt ces caracteristique ms au cours du W (cptmt physique, mentaux). La difference entre les 2 c’est l’aspect de la tache pris en compte. Dans le(1) c’est prise en compte de l’environnement physique, les caracteristiques de l’interface homme-machine (on ne cherche pas pourquoi la personne fait ca ou ca). Dans le (2) prend en compte la meme chose + la description (procedure, consigne, objectifs…).

Dans la methode d’acquisition des donnees : (1) = laboratoire, experimentale -> Donnee quantitative. Et (2) = terrain, analyse du travail (observation, verbalisation, on regarde ce qu’il fait pour ensuite lui demander pourquoi) –> Donnee qualitative. Les objectifs principaux : dans (1) = adapte la machine a l’homme, amelioration des conditions de W et du point de vue de (2) = Amelioration du W. Les principaux moyens d’action : du point de vue de (1) = Conception des dispositifs techniques .

Du point de vue de (2) = Idem + formation et organisation. Qu’est-ce que Human factor donne ? On peut avoir des normes ex : dimensions des espaces de W en bureaux (faut que les pieds soient au sol, dos plat, bien cale, les sieges pas trop hauts, distance face a l’ecran etc) : Sur les angles de visions (si on doit chercher des infos sur le cote on doit constamment tournee la tete dc les infos doivent etre dans notre champ de vision). : Pour le passage des deux mains. Etude de la consommation d’oxygene qd on porte un sac a dos (mieux qd on le porte au dos). L’ergonomie sert ds la vie quotidienne (comparaison de notice, pour les outils adaptes a l’anatomie et au fonctionnement de la main), pour le bocal de cornichons integrant la fonction prise, en ce qui concerne le siege (pour avoir une meilleure position), dans la cuisine (ex : position des boutons sur une plaque chauffante), l’ambiance lumineuse (quel est le bon eclairage), l’informatique etc => tt ca c’est l’ergonomie des facteurs humains.

L’ergo de l’activite : Ex : concevoir ds un musee -> l’entree est ds un courant d’air enorme et les gars de securite sont tjs devant pour verifier les sacs, former les salarie aux gestes et postures, en recherche ca peut etre pour l’armee => tres diverse et on peut exercer soit en cabinet, soit en entreprise etc. L’ergo de produit est different de l’ergo de l’activite sur 3 facteurs : * Biomecanique * Organisationnelle (bcp de fois en cadence eleve) * Psychologique On fait appel a des connaissances de nature differente pour traiter du pb.

IV) Voisinage disciplinaire Globalement les ergonomiques il y en a un peu partout. Il faut avoir des connaissances en : biologie, medecine du travail (maladie prof), sciences cognitives (savoir comment l’homme pense, comment le medecin etablit un diagnostic medicale etc), psychologie du travail (motivation, satisfaction, implication, organisation des equipes, climat social etc), en enfin en sociologie, organisation du travail et sciences de la gestion, statistiques en ergo on utilise les questionnaires dc savoir faire parler les chiffres).