Histoire du rap

Histoire du rap

L’HISTOIRE ET L’EVOLUTION DU RAP Le hip-hop fait ses debuts aux Etats-Unis vers la fin des annees 70. Cette musique est nee dans les ghettos noirs americains a l’epoque des Black Panthers. En 1979, « Rapper’s Delight » de Sugarhill Gang devient le premier tube rap dans le monde et notamment en France ou le mouvement hip-hop touche la jeunesse des cites. Au debut des annees 80, le mouvement prend son envol avec de grands rassemblements « bloc party » ou s’affrontent danseurs, grapheurs, DJ et MC.

Des stars commencent a naitre comme les Run DMC, Grandmaster Flash ou Afrika bambaataa. La « zulu nation » se forme et le mouvement arrive jusqu’en France. A cette epoque, le style musical est tres funky et electronique avec des basses tres lourdes, on sample deja les tubes de James Brown et les scratches deviennent tres frequents. En France, c’est avec l’apparition des radios libres que le rap commence a etre radiodiffuse et en 84 des emissions tele voient le jour comme Hip-Hop sur TF1 presente ar Sidney. C’est grace a cette mediatisation que le mouvement hip-hop devient populaire en France, qui devient deja la deuxieme nation rap. A cette epoque, le rap francais n’existe pas encore et tous les jeunes

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
se portent plutot vers la danse et les competitions se font tres frequentes. Aux Etats-Unis, le groupe Public Enemy redonne un second souffle au rap en 85-86 en delaissant le cote festif pour denoncer les inegalites sociales et raciales.

A la fin des annees 80, le rap francais arrive avec les premiers freestyles de NTM, Assassin, Solaar en direct dans l’emission Deenastyle sur Radio Nova presentee par Dee Nasty. Le rap francais commence a prendre de l’ampleur et des compil’ comme Rappattitude permettent de reveler au grand public la 1ere generation de rappeurs francais NTM, Assassin, Solaar, IAM, Ministere A. M. E. R. La mediatisation se poursuit avec Rapline sur M6 et la naissance de magazines comme l’Affiche et Get Busy. Le style est toujours americain qui domine largement dans tous les domaines du hip-hop.