Histoire des Arts : la 1er guerre mondiale

Histoire des Arts : la 1er guerre mondiale

Histoire des Arts Un dernier effort et on l’aura 1) Présentation Cette affiche de propagande est une lithographie en couleurs. C’est une affiche politique qui délivre un message. Elle a été faite en 191 7 par la société Cornille & Serre. Elle a été affichée dans les rues de Paris. Cette affiche s’adresse aux soldats français et au peuple. Elle a pour finalité de donner du courage aux gens car la guerre les a épuisés. Sa taille est 120 sur 79 cm. next page to Wen 2) Description Cette affiche représe grâce au casque d’Ad n sur un rocher.

Il est s i par uniformes kaki et leu font partie du corps ue l’on reconnait u horizon qui grimpe ricains. Leurs de déduire qu’ils e soldat français essaye d’atteindre le haut du rocher où se trouve l’aigle royal du Reich et la croix de fer. Le slogan est écrit en haut à droite de l’image avec une écriture cursive : « un dernier effort et on l’aura Le texte exhorte ? faire un dernier effort pour vaincre les allemands. Il faut faire un dernier effort pour arriver à l’aigle et le faire tomber (et d’une façon symbolique faire tomber le Reich).

On remar

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
remarque que l’aigle commence déjà à perdre des plumes et donc il commence à perdre sa puissance. Les couleurs prédominantes sont le rouge et le jaune. L’image est coupée en deux (en haut le jaune et en bas le rouge). Le jaune représente la vie, la lumière et le rouge représente la guerre et le sang. On comprend donc que une fois que le soldat français aura délogé l’aigle du roche il sera dans la lumière. 3) Interprétation Cette affiche glorifie les soldats (français et américain) car l’aigle a l’air menaçant et le rocher est abrupt mais les soldats continuent à grimper.

On peut remarquer que le soldat français va être le premier à atteindre le sommet du rocher. Cette affiche de ropagande glorifie donc plus les français que les autres soldats. Soldat français a fait le plus d’effort car se bat depuis 1914. Mais sans les soldats américains venus en renfort, pas de victoire possible car le soldat est seul et fatigué ( 4) Liens avec l’Histoire Les États-Unis entrèrent en guerre le 6 avril 1917, après que la Grande-Bretagne et la France essuyèrent de lourdes pertes sur le front de l’Ouest.

Les premières troupes américaines arrivèrent en France à la fin du mois de juin 1917. En mai 1918, plus d’un million de soldats américains étaient stationnés en France, où ils contribuèr 2 OF s 91 8, plus dun million de soldats américains étaient stationnés en France, où ils contribuèrent à la défaite finale de l’Allemagne et de ses alliés en novembre 1918 mais pas autant que l’on le prêtant. En effet, les Etats Unis n avait lors de la déclaration de guerre qu’une petite armée.

II envoyèrent en France 1 millions de soldats et les français durent les équiper. Le tableau Ce tableau s’intitule : « Souville — La descente du cabaret rouge Il a été peint en 1917 par Gaston Balande (1880-1971) artiste peintre français, missionné par l’administration des Beaux-Arts pour peindre sur le vif des scènes de guerre. Quelques silhouettes fatiguées marchent sur un chemin clair qui coupe la toile en diagonale, délimitant deux zones complémentaires : à droite, la colline nue, ravagée, percée de trous et de tranchées.

La terre est nue mais sa teinte, jaune et lumineuse, et les formes rondes évoquent des tas de foin. Tandis qu’à gauche, dans des tons de bruns et de mauves, tout n’est que désolation : les arbres déchiquetés s’élèvent comme un champ de croix dans un cimetière. D’un côté, la vie avec les tranchées et de l’autre, la mort avec le no man’s land. 3) sens Ce tableau veut montrer la guerre des tranchées sous sa vraie orme tout en 3 OF s land. ) Sens forme tout en l’idéalisant un peu parce qu’on nous montre les champs dévastés et les tranchées mais pas de blessé ni de mort, ni la misère des tranchées. Ce tableau est une scène de guerre prise à vif : on peut croire qu’il y a eu un bataille car les soldats ont l’air fatigués. Souville est un des forts de la place fortifiée de Verdun où se sont déroulés des combats en 191 6 et 191 7, le cabaret rouge est une zone de combat et non pas un endroit où les soldats pouvaient se reposer et boire.

Carte postale Cette carte postale a été imprimée lors de la première guerre ondiale pour les poilus. Elle permettait aux Poilus de correspondre avec leur famille. Cette carte veut remonter le moral aux soldats et à leur famille en parlant du temps passé ensemble et de l’amour. On voit sur l’image un soldat assis à côté d’une dame. Ils sont dans un jardin avec une maison à l’arrière-plan. Le soldat regarde la dame en lui versant du thé . La dame sourit timidement. Le texte sur la droite est un poème de 4 vers de 6 pieds chacun, avec des rimes embrassées.

Le poème parle du temps passé autour de la table à l’heure du thé qui symbolise l’intimité de ce couple. Les couleurs 4 OF S passé autour de la table à l’heure du thé qui symbolise l’intimité de ce couple. Les couleurs prédominantes sont le bleu horizon de l’uniforme du soldat et le rose des fleurs, du service à thé et du vêtement de la dame. Ils représentent la guerre et l’amour. On peut en que le soldat a eu une permission et qu’il l’a passé avec sa femme ou sa fiancée.

Cest une scène représentant un soldat en permission Conclusion Différences chaque image montre une facette de la guerre : -la victoire proche et le patriotisme -le repos des soldats après une bataille (ils rentrent au ampement) -la pause (la permission) Points communs : Vision idéalisée de la guerre : pas de morts, ni de blessés, pas de combat Vision calme de la guerre : Peu de mouvement, ou mouvement lent L’espoir Pas de destruction Conclusion de conclusion Toutes les images sont de la propagande car sa montre jamais de mort Il y eut néanmoins des auteur qui décrivirent la guerre sous son vrai aspect comme Maurice Gennevoix Sources http://lepetitrenaudon. blogspotfr/ Wikipédia, article Gaston Balande et Fort de Souville http://www. cheminsdememoire. gouv. fr/ http://aufildesmotsetdelhistoire. unblog. fr/ S OF s