Histoire Des APS TD

Histoire Des APS TD

TD Histoire des APS Histoire du football 1) La genèse plusieurs varlantes dans l’antiquité : en chine, en Grèce, dans la Rome antique il y’avait une forme de jeu appelée Harpastum. Au moyen-âge, à Cornouaille on a 2 formes de foot (Youtube : hurling et football gaélique : gaelic football). Du moyen-âge, jusqu’aux temps modernes, XII et XIXème siècle soule, bien souvent il y des règles locales, un nombre de joueurs illimités et parfais des rencontres organisées (mariés contre célibataire par exem et malgré tout, les au ri e or 12 par exemple, le mair e Sni* to de prison en 1314.

C car ils pensent que c opularité certaine e l’interdire et donc, pratique sous peine terdisent la soule, de temps et ils préfèrent que le peuple s’entraine la guerre. A la Renaissance, on a quelques formes de football, en Italie ? Florence, la calcio avec quelques règles mieux établi que la soule. 2) Les précurseurs Thomas Arnold, headmaster du collège de Rugby, 1828-1842. Il n’a pas inventé le rugby, il n’a pas enseigné le sport mais il est le premier qui met en place un système qui permet l’enseignement du sport et sa prise en charge par les élèves dans

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
l’éducation.

Le collège de Rugby forme la future élite Anglaise. Arnold permet n tant que directeur, il met en place le self-government par lequel le sport devient un moyen d’éducation important pour la jeunesse anglaise et deuxièmement, la pratique sportive est prise en charge par les les élèves eux-mêmes : auto organisation des rencontres, des championnats, des équipes, des capitaines et de la presse. Le but d’Arnold est de restaurer une ambiance de travail et de discipline car les collégiens anglais étaient réputés pour 2 choses : les grands réprimés les petits, et ils étaient plus réputés pour leurs beuveries etc…

Au départ, le sport se déroule lors des récréations puis il va ntégrer les programmes officiels. Arnold insiste pour que les étudiants écrivent les règles, et notamment, au départ, il y a une pratique : le hacking (but : viser le tibia des adversaires). Sans Arnold, les sports se seraient développés bien plus tard. Dans les autres collèges : Elton Harrow. En 1848 : kicking game qui est une sorte de rugby, de tant en tant, il frappe la balle au pied. En parallèle, à Elton Harrow, il y a un jeu où ils prohibent l’usage des mains : le dribbling game.

En 1863, les représentants de 6 collèges, qui se réunissent pour harmoniser les règles : ce sont les règles de Cambridge qui sont doptés, le but étant d’harmoniser les rencontres inter-collèges. La même année est fondée le football association. 3) Les pionniers La première fédération au monde regroupe au départ 6 clubs et rapidement va avoir d’autres adhésions. Extension du repos dominical : Samedi après-midi. Le football va se développer rapidement en Angleterre. 3 canaux de diffusion : La paroisse : des clubs : christianisme du muscle.

Pubs 12 premier match international de football à lieu 1870 entre l’Ecosse et l’Angleterre. Au départ, les années 1863-1870, concernent les classes aisées (aristocratie), les jeunes gens qui prononcent leur pratique ? ‘université. Ily a un facteur qui est déterminant pour attirer les masses moins aisées au football : c’est la création en 1871 de le Cup. La cup a un succès car tout le monde veut gagner la cupr les clubs commencent à s’entrainer et commencent à payer les joueurs pour jouer. On va avoir une démocratisation du football, et rapidement le professionnalisme va arriver en 1885 en Angleterre.

Ceci s’accompagne de la création d’un championnat. Le football devient un grand succès populaire assez rapidement dès les années 1880. 4) La diffusion internationale La diffusion du football est liée à l’expansion économique et à la ociété industrielle. A nouveau, 2 moyens de diffusions Elèves anglais qui étudient dans les instituts privés Suisse. Dans les villes portuaires, grâce aux marins, quand ils font escale en amenant des ballons, faisant des matchs, ils permettent de diffuser le football. On assiste à l’internationalisation du football, et en 1904 est créée la FIFA.

Elle dit, une seule fédération par pays. Sous l’égide de la FIF, le football va devenir un sport olympique en 1908, puis, elle va créer la première coupe du monde de football en 1930, pour permettre aux joueurs professionnels de participer ar les jeux olympiques interdisent les athlètes professionnels. A la suite de cette coupe du monde, on a une internationalisation grandissante et en parallèle une création de la coupe d’Europe de football (Champi 19 internationalisation grandissante et en parallèle une création de la coupe d’Europe de football (Champions league) en 1955. Première finale en 1956, Reims – Madrid. ) Règlement 1863 : Deux poteaux sans barre transversale. 1866 : Mise en place d’une corde transversale à 5 mètres de haut. 1871 : La corde devient une transversale et le gardien de but à le droit de servir de ses mains. 875 : Dimensions officielles des buts (2,44/7,32 mètres) 1891 : Création du pénalty 1902 : Vraies dlmensions de la surface de réparatlon : 16 mètres et 5 mètres 50 1925 : Création du hors-jeu à 2 joueurs 1962 : Premiers cartons jaunes et rouges 1992 : Passe en retrait au gardien 2000 : Le gardien de but qui saisit le ballon en main doit le dégager avant 6 secondes Question du poly sur la coupe du monde.

Raisons de la création de la coupe du monde . Diffusion du football au monde entier Professionnalisme L’universalité Pour quoi Rimet devient-il président du Red Star ? Par ambition politique. II se sert du football comme moyen d’ascension politique. Quelles difficultés pour la première coupe du monde de football ? Difficultés de transport. Difficulté de télécommunication. 2 Christ. On trouve ensuite des traces de nageurs en Grèce, Jules César lui-même est réputé pour son habileté à franchir les rivieres.

Dans la Rome Antique, exemple de tombe du Plongeur en 490 a. v Au Moyen Age, on trouve des traces chez les vikings. A la renaissance, par contre, les récits sur le bain ou la nage sont plus rares. D’après les médecins de cette époque, l’eau est dangereuse, elle menace de s’infiltrer à travers la peau. Deuxième naissance des bains (et de la natation) entre XVIIème et XVIIIème siècles : sous contrôle de médecln. L’eau reste suspecte, mais elle est tolérée si elle est contrôlée. A partir de la renaissance se crée des bains.

Cest un lieu qui peut être soit fermé, soit ouvert, qui peut ressembler soit à un bassin, soit à une succession de baignoire et qui est ouvert au public. En 1982 existait à Metz les établissements municipaux de bains. La pratique des bains commencent à la fin du XVIIIème siècle, 1773, 9 bains à Paris. 38 bains en 1832. Ce sont des lieux, bassins, uverts au publlc, par plaislr, propreté ou santé (hygiène). On trouve les bains en mer, en rivière en canal. Les maîtres de nage sont des mariniers, souvent autodidacte, avec corde ou perches. A quoi sert la natation au XIXème siècle ?

Quelle forme de natation ? 3 formes de natation au XIXème siècle. A) Natation traditionnelle et utilitaire (loisir) Les joutes sont créées à partir des années 1800. Les mariniers créent des sociétés de sauveta e dans la 2ème moitié du XIXème siècle. Démonstration de u 14 iuillet, mais pas de PAGF s 2 juillet, mais pas de course, seulement jeux, joutes, sauvetages. B) Natation militaire et gymnique Vicomte de Coutivron publie un traité : « De la natation et son application à la guerre » (1823). D’Argy 1 851 publie également un traité. D’abord, l’apprentissage de cette natation se fait à sec.

Le modèle de base est la grenouille, donc la nage de base est la brasse. C) Natation scolaire 1880 : obligation de la gymnastique à l’école. 1880 : Manuel de gymnastique qui consacre une partie spéciale ? la natation. Mais peu d’installations, et des risques (réglementation, sécurité), notamment en raison du manque de formation en natation des nstituteurs et des professeurs. La natation scolaire va se diffuser davantage à partir des années 1920 et notamment car à la méthode de Paul Beulque, qui crée une méthode de natation qui fera autorité jusque dans les années 1960.

C’est à partir de 1967 que la natation à l’école prend une place importante et à partir de 1996 que la notion de « savoir nager » devient primordiale dans les programmes de l’école (primaire et secondaire). 2) De la naissance de la natation sportive en Angleterre à son implantation en France (1837-1900) 1837 : création de la National Swimming Society (NSS). Ne plus faire uniquement du sauvetage ou des exhibitions, mais aussi des courses. Professionnels : selon la presse 1ère course en 1837. 839 : 1ers championnats t 1ère mesure des temps PAGF 6 9 amateurs et professionnels peuvent se retrouver dans les mêmes course ou épreuves (6 jours à la nage). Matthew Webb : nageur professionnel. Se fait une grosse promotion pour traverser la Manche. Echoue en 1875 (juillet, conditions atmosphériques). Réussit le 24 août 1875. Il utilise la brasse et met 21h45. C’est considéré comme un gros exploit et son succès à un grand retentissement. Il gagne une rosse somme d’argent, devient un héros national en Angleterre et va écrire un ouvrage. Il va se tuer en 1879 en traversant les chutes du Niagara.

Existence de vrais professionnels et des professionnels par obligation (mariniers qui deviennent professeurs de natation). Ici, les amateurs ne sont pas des aristocrates, mais des gens de la middle class et des granges dominantes de la classe ouvrière (pratiquant la natation comme loisir) Existence de courses open (amateurs + professionnels). Amateurs : Capitaincy races : meilleur nageur du club, chronomètres… De 150 yards à 1 mile, scratch (tous en même emps) ou handicap (avec un départ différé). 3) De la naissance de la natation sportive en Angleterre à son 1873 : création de la Swimming Association of Great Britain (SAG.

B) Codes, règlements, distances officielles Au départ, les professionnels sont autorisés à nager contre les amateurs à condition que ces derniers ne touchent pas dargent. 1880 : la S. A. G. B prend exemple sur [‘A. A. A (Amateur Athlétic Association) qui se sépare nettement des professionnels. La S. A. G. B fait de même 1880 : 16 clubs 1881 : 27 clubs 7 2 1884 : 40 clubs 1886 : La S. A. G. B devient A. S. A (Amateur Swimming Association) ui régit aujourd’hui encore la natation britannique. Son modèle est calqué sur I’A_A. A. Comment FA. S. A. définit-elle le statut professionnel ?

Est professionnel celui qui est maitre de natation, les mariniers, celui qui a gagné une course récompensé par un gain financier, ou celui qui accepte une rémunération pour faire une démonstration en public. Sous l’A. S. A, entre 1889 et 1907, le nombre de club est multiplié par 5 et atteint plus de 500 clubs en 1907. Natation féminine 1861 : les femmes sont autorlsées à assister à l’entraînement de l’Ilex S. C, mais en règle générale les pratiques restent séparées. 901 : 1ers championnats d’Angleterre par FA. S. A. en 1901 (100 yards) 33 sociétés féminines (518 membres en 1907).

La natation sportive en France Développement sportif lent 1898 : 3 clubs en France (2 à Lille, (modèle de nombreux clubs belges à proximité) et 1 à Paris) 1898 : Le journal de p. Griffard « Le vélo » (concurrent ensuite de « l’Auto b) organise une épreuve de natation sur la Seine. But double : accroître les ventes du •ournal, et promouvoir une activité méconnue et utile PAGF 19 Seine organisée par « Le Vélo » engendre la constitution de plusieurs sociétés de natation. Mais le développement de la natation reste limité à cause de la position de I’LJ. S. F.

SA (contre les épreuves comme celle du « Vélo » qui permettent de gagner des prix). A partir de 1903, organisation dun championnat de 500m sur la Seine (conjointement L’Auto/U. S. F. S. A), nommé championnat du mande amateur, car pas de lot : 15 000 spectateurs, puis 40 000 en 1904. 1907 : dernière édition de ces championnats du monde sur la Seine, car en 1908 création de la F. I. N. A qui les organise désormais. Buts de la F. I. N. A ? Règlement Homologuer les records Organiser les compétitions aux J. O (exemple 1908 : les candidats nt été informés seulement quelques jours avant les épreuves).

Universalisation : rependre le sport dans tous les pays. A partir de 1905 il y a une vogue des traversées de villes : grand succes. A partir de ces années, il y a aussi une vogue des traversées de la Manche. Parmi les tentatives de traversées de la Manche, on a quelques femmes. Gertrude Eberle est la 1ère femme à réussir l’exploit en 1926 (14h39). Record de la traversée. La natation féminine se développe en France à partir de 1906, avec quelques sociétés féminines : les progrès restent modestes mais sont plus remarquables que dans la plupart des autres ports.

La natation ne se dévelop up car il y a un problème vainqueur en 1 ’22 ») 500m (3 concurrents), 1500m (9 concurrents, mais à l’origine il était prévu un 1200m). JO. pans : zoom, 1000m, 4000m libre ; zoom dos ; zoom avec obstacles ; 600rn sous l’eau 4x200m nage libre FINA : 202 fédérations affiliées. Plus de 290 000 licenciés (10ème fédé) dont de féminines. 12,7 millions de Français pratiquent la natation loisir (2ème sport).. http://campusport. univ-lillez. fr/ress_natation/ Philippe Croizon a traversé la Manche en 2010 et à relié les S continents à la nage en 2012.