Histoire de l’art Odilon Redon

Histoire de l’art Odilon Redon

Introduction Odilon Redon est un peintre symboliste et coloriste français de la fin du XIXème siècle. Son art explore les aspects de la pensée, l’aspect sombre et ésotérique de l’âme humaine, empreint des mécanismes du rêve. Présentation de l’Artiste Odilon Redon, de son vrai nom Bertrand Jean Redon, est né le 22 avril à Bordeaux et décédé le 6 juillet 1916 à Paris.

Son destin de peintre voit le jour en plein isolement de la campagne, dans une nature pleine de clairs-obscurs et de nuances propres à éveiller hez le jeune garçon ce monde étrange et fantasmagorique, ce sentiment subjecti S’intéressant aux art décide d’être artiste, de dessin et d’aquar qui peu après, lui ap sc ors e de son œuvre. vait de la poésie. IL prend des leçons ître Stanislas Gorin, Présentation de l’oeuvre L’œuvre L’Araignée (elle sourit, les yeux levés) d’Odilon Redon est un dessin surréaliste de fusain estompé sur du papier vélin.

En visant le monde fantastique, Redon montre une araignée personnifiée avec un sourire ironique qui pourrait critiquer son ?poque en raison des dlfficultés qu’il a rencontré dans ses débuts avant d’atteindre la renommée. Avant d’être un génie de l’art moderne, Redon était dans l’époqu Swipe to nex: page

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
l’époque angoissée des Noirs ( tout ce qui est fusains ,sans couleurs, ou dans la lithographie). Pour lui, la peinture doit faire rêver et traduire les émotions. Ses visions ne sont pas toujours très gaies mais plus tard, il découvre la couleur et ses œuvres deviennent plus douces.

Description et analyse de l’oeuvre Odilon Redon représente une araignée dessinée sur du papier vélin chamois. On distingue l’usage du fusain avec des traces de gommage et de grattage. Il n’y a pas de couleurs, le peintre ne privilégie que le dessin. Il a flouté les traits de la tête de l’araignée mais les pattes restent nettes, ainsi on peut voir la danse que mènent celles-ci. L’œuvre est verticale, on aperçolt l’araignée qui danse sur ses trois pattes au premier plan et qu’elle est dans une pièce, on remarque qu’elle est plus grande que le carrelage, ce qui la rend géante.

La lumière vient du bas, elle éclaire les gestes de l’araignée qui dégage une ambiance joyeuse, celles-ci sont très souvent répugnées et redoutées mais l’humeur enjouée et la sympathie que fait dégager Redon rabat cette peur. Interpréter l’oeuvre Avec l’Araignée souriante, Odllon Redon a inventé une autre araignée qui pleure ce qui forme un pendant, comme si il racontait une histoire et peut-être même d’après le proverbe « araignée du matin, chagrin, et araignée du soir, espoir » . Redon peint des images de ce qui se passe à l’intérieur