Histoire

Histoire

Chapitre 6 : La IIIeme Republique, naissance et affirmation de la republique parlementaire Deux traumatismes : la Guerre et la Commune Guerre de 1870 : mal engagee et desastreuse, la France prend alors l’initiative de la guerre, mais, isolee en Europe alors que les etats Allemands font bloc autour de la Prusse. L’armee allemande se revele par la suite tres efficace = surprise car, l’armee francaise est beaucoup plus experimentee contrairement a la Prusse qui n’avait que ecrasee l’Autriche : Karl Von Clausewitz.

Les premiers desastres : Aout et Septembre 1870 entrainent l’effondrement de l’Empire, ce qui est logique etant donne la faiblesse de la legitimite du regime. Le gouvernement republicain sous Gambetta poursuit la guerre = folie strategique, Paris est rapidement investi par l’armee prussienne : long siege des armees de province qui se forment mais, qui sont incapables de vaincre les Allemands, seule l’armee du Nord parvient tant bien que mal a les contenir conduite par le General Faidherbe.

La defaite de 1870 : traumatisme profond pour le nationalisme francais qui vit encore sur le mythe de la grande nation ; beaucoup n’imagine pas que la Prusse puisse vaincre la France, donc perte de l’influence de la France et apres 1870

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
: L’Allemagne etablit sa preponderance d’autant plus que la France reste isolee pendant 20 ans, car elle est devenue une France republicaine dirigee par des hommes et a beaucoup de mal a trouver des allies, traumatisme encore accentue par la perte de l’Alsace-Moselle.

Sous le choc, le nationalisme francais se transforme : c’est le 1er nationalisme issu de la revolution qui se situe a gauche = optimisme : croit en la mission de la France qui doit apporter les Valeurs de la Revolution, c’est celui de Hugo qui croit a l’amitie entre les peuples. Ce nationalisme ne va pas disparaitre, mais monde dangereux, France menacee par les etrangers surtout les Allemands, se developpe alors un nouveau nationalisme encre a droit et qui est convaincu que la France est une nation declinante menacee par l’Allemagne : et ne croit guere en une mission de la

France, il s’agit avant tout de defendre la France c’est tout. La Commune : ville globalement rebelle, l’agitation est quasi continue depuis 1869, le siege de Paris accroit encore cette agitation et le patriotisme des parisiens supporte mal la signature de l’armistice le 28 Janvier 1871, renforce par les elections du 8 Juillet 1871 = profond divorce entre Paris et Province, Paris designe les deputes republicains. La province elit surtout des monarchistes.

Evidence : la Restauration est tres probable, dans ces conditions, les maladresses de Thiers suffisent a declencher une insurrection parisienne le 18 Mars 1871. Les parisiens elisent une assemblee : La Commune divisee entre majoritaires (revolution politique) et minoritaires (plus soucieux des questions sociales) : La Commune vote un programme qui prevoit de remplacer l’Etat centralisee par une federation de la commune tout en reconnaissant la primaute de Paris. = reves. La commune est isolee dans un pays qui lui est hostile, Thiers rassemble 130 000 soldats qui ecrasent les Parisiens.