Histoire

Histoire

La France de 1789-1848 Introduction 1789-1914 ONaissance de la démocratie en France ; C] Succession de réglmes politiques ; DSuccession d’expérimentations politiques ; flAvènement d’une véritable vie politique. l) La Revolution Francaise Le roi est aussi conte Trois ordres : Clergé, inégalitaire, la nobles riches dans la nobles p org arlement de Paris) ‘est une société ains impôts. Petit La noblesse est touchee par la philosophie des Lumières, Lafayette.

Des ordres qui ne sont pas Homogènes ; La monarchie a des pb financiers, la guerre d’indépendance américaine a couté beaucoup d’argent à la France et peu de pays euvent prêter à la France en 1789, en ce temps-là les pays font des mauvaises récoltes et ils s’appauvrissent, entrainant une crise économique. Les états généraux ont pour but d’obtenir une réforme des impôts, convoqués pour le 1er mais 178p, ils créent des cahiers de doléance.

Ils font face à un problème du vote, ils votent par ordre (Clergé, Noblesse, Tiers Etat) mais le clergé et la noblesse votent généralement la même chose ce qui ne plait pas au tiers état et souhaite établir un vote par tête et non par ordre. _ 20 juin 1789, réunion des délégués au Tiers Etat à la salle

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
du jeu onstituante ; – 12 juillet début des émeutes à Paris – 14 juillet, la prise de la bastille ; A cette période apparait un nouvel acteur dans la politique Française, le peuple de paris. Phénomène de la « grande peur 4 aout 1789 c’est l’abolition des privilèges ; 26 aout 1789, DDHC, faisant de la liberté et de l’égalité le fondement de la nation. Texte imparfait, inégalité H/F, pas de droit de travail ni de grève. 4-17juin 1791, loi Chapelier qui met fin aux corporations. Naissance de la vie politique : – toutes les classes s’expriment grâce à la liberté d’expression. Hiatus paris/province ; Perte de pouvoir de l’Eglise : 2 novembre 1789, nationalisation des biens du clergé ; 12 juillet 1790, constitution civile du clergé. Intrusion de la violence politique.

Prise en charge du Clergé et de l’Église par l’Etat. La constitution de 1791, qui met en place une monarchie constitutionnelle, avec rassemblée Nationale, la « législative » qui lie le pouvoir au peuple. Les électeurs sont des citoyens « actifs » qui paient l’impôt, mais ils y a aussi les citoyens « passifs » dit les errants, les domestiques les moins de 25 ans et les plus de 25 ans vivant chez leurs parents, et les femmes. Avec la fin de la Monarchie, Louis 16 garde certains droits de veto ce qui va ralentir le renversement de la monarchie le 12 aout 1792.

Le 20 septembre 1792, victoire au moulin de Valmy Soupçons sur Danton d’avoir acheté la victoire de contre la Prusse , 21 janvier 1793, 16 est guillot sur Danton d’avoir acheté la victoire de contre la Prusse ; 21 janvier 1793, Louis 16 est guillotiné. La terreur : La « convention » redirige une nouvelle constitution : 24 juins 1793 ; Durcissement du pouvoir ; 6 avril 1793, création de salut public ; 27 juillet 1793, Robespierre entre au Comité ; Jilin 1793 -Juillet 1794, La erreur ; 28 Juillet 1794, exécution de Robespierre ; Nouvelle constitution en 1795, le Directoire.

Il) L’empire Le general Napoleon Bonaparte Napoleon Bonaparte mene la campagne d’Italie de 1796 a 1797. Ce qui inclut la paix de Campo-Formio, le 17 octobre 1797. campagne d’Egypte (1798-1799/1801 ) ; Coup d’etat du 18 brumaire en VIII (9 novembre 1799) ; L’empire Constitution en decembre 1799 , pouvoir legislatif répartit en quatre assemblées ; -Conseil d’Etat ; -Tribunat ; -Corps legislatif ; Sénat , Consulat, Napoleon Premier Consul ; 2 decembre 1802 fondation de l’empire

Ill) Premier Bilan Une nouvelle idée de la nation ; Début de création d’une identité commune ; Réorganisation administrative ; Unité legislative avec le code Na oléon : code CiViI en 1804 la perte des richesses ; La bourgeoisie gagne du pouvoir ; La paysannerie « s’enrichie » et en termine avec la féodalité ; Les ouvriers ont été « pénalisés » avec la fin de la loi sur les corporations (obligation pour travailler) c’est un frein à la liberté d’entreprendre. Opposition à la révolution, refus : clergé et la noblesse Des traditions politiques prennent corps : Tradition parlementaire

Tradition révolutionnaire/insurrection populaire Tradition du recours à l’homme providentiel Deux courants se mettent en place : Le libéralisme L’idée démocratique Les Rois Louis XVIII 1814-1824, il met en place une charte le 4 juin 1814 (texte flou, nouveau régime, On prend en compte certains acquis de la Révolution) Parlement bicaméral : Chambre des députés et la Chambre des palrs Les électeurs sont des personnes de + de 30 ans, avec 300F d’impôts directs Les élus eux ont plus de 40 ans avec 1000F d’impôts directs Suffrage censitaire, 110 000 personnes peuvent voter et 16000 euvent être élues Cependant, une vraie vie politique existe : ultras, les monarchistes constitutionnels et les libéraux. -Assassinat du duc de Berry (1 3/14 février 1820) par Louvel pour des convictions républlcaines ; – 12 Juin 1820, loi du double vote, les plus riches peuvent voter – Réaction religieuse, qui a commencé après la chute de l’empire. Et la mort de Louis XVIII le 16 se tembre 1824… 824-1830, est très traditionnaliste, symbolises de l’ancien regime : 29 mai 1825 il se fait sacrer à Reims ; 20 avril 1 825, 101 sur le sacrilège/ réaction anticlérical 7 avril 1 825, loi sur le milliard des émigrés ; 18 mars 1830, adresses des 221. 25 juillet 1830 quatre ordonnances : Suspend liberté de presse ; Rétablie la censure et l’autorisation préalable ; Modifie la composition du corps électoral Nouvelle date pour les élections Manifeste d’Adolphe Thiers le 16 juillet 1830 «Tr01s glorieuses 27/28/29 juillet 1 830 Louis Philippe d’Orleans 1830-1848 accède au pouvoir le 30 juillet 1830. Il décide de reviser la Charte est revisée le 3 aout. Il met en place une division des royalistes entre les légitimistes et les orléanistes.

Drapeau tricolore, le catholicisme n’est plus une religion d’Etat, les chambres ont l’initiative des lois • Suffrage censitaire mais qui est élargi le 19 avril 1831. Division des orléanistes : mouvement et immobilisme , Opposants : Legitimistes, bonapartistes, republicains Durcissement du pouvoir : Crise économique, émeute 1931, canuts a Lyon Attentat de Feschi contre le roi le 28 juillet 1835 Loi Guizot du 28 juin 1 833 Le régime va aller dans le sens de l’immobilisme (Guizot) contre les partisans du mouvement (Barrot) de Bonaparte mais elle n’est pas illégal alors elle ne peut rien aire. Tout le monde sait que le coup d’état se prépare.

Le parti de l’ordre ne sait pas quoi faire, il est coupé d’une partie de la France, il n’est plus conservateur donc il se coupe d’un grand soutien. 19 juillet 1851, proposition d’une révision de la constitution qui fut un échec. Napoléon relance son idée de coup d’état, afin de savoir qui le suit dans les députés. Face à lui, les membres du parti de l’ordre démunis de tout pouvoir, et les républicains. 1er coup d’état prévu en septembre, mais annulé. Le 04 novembre 1851, il propose la suppression de la loi du 31 mai 1850 qui upprime les droits de vote. Or rassemblée refuse, ce qui lui donne 2 signaux Une partie des députés le soutien et il passe pour un champion de la démocratie.

Le 06 novembre 1851, « proposition des questeurs » 0 souhaite voter une déclaration a l’assemblé qui expliquerait que le président de l’assemblé ai le droit d’utiliser la force, afin de contrer le coup d’état de Bonaparte, Mais échoue. Le coup d’état commence la nuit du 01102 décembre 1851, pour un rappel de la victoire de son oncle en 1805. (Opération Rubicon) Il a tout fait pour éviter de faire couler le sang. une liste de 78 ersonnes a arrêté afin d’écarter les opposants les plus gênants, arrêtés dans la nuit. Morny (demi-frère de Bonaparte) Interdiction aux députés de siégés. Les républicains : Schœlcher, Carnot, Victor Hugo, Baudin.

Plébiscite le 20 et 21 décembre 185127. 1 mil républicains : Schœlcher, Carnot, Victor Hugo, Baudin. Plébiscite le 20 et 21 décembre 185107. 1 millions pour Il) Un empre autorltaire. a) L’organisation du régime Il est prince président, élu 10 ans renouvelables. A la tête des armés, il peut signer des décrets de guerres. Il fait les lois, il les promulgue et les sanctionnes. Tous les fonctionnaires doivent lui juger fidélité au prince président, sinon ils sont déclarés démissionnaires. Bonaparte choisit les sénateurs. Le sénat est le gardien de la constitution, et lorsqu’il la modifie, c’est un sénatus-consulte. Le conseil détat est chargé de rédiger les lois.

Il contrôle l’application des lois, car c’est un tribunal de contentieux administratifs. b) IJne opposition matée. Il visait les républicains, g janvier 1852 un décret contre eux pour une déportation, des expulsions ou des éloignements. Il poursuit le 3 février 1852 avec la purge, + de 26000 personnes ont jugées rapidement (à huit-clos). 239 personnes sont condamnées au bagne en Guyane mais seulement 198 y vont, 10000 déportés en Algérie mais seulement 6551 y vont et 1 500 expulsés du territoire, 2800 internées en France et 5000 placé sous surveillance policière. Chapitre 3 : Fin du 2ème Em ire et naissance de la Ill République. Convention du 15 septembre 1864 -Bismarck est un chancelier de Prusse, c’est un politicien très habile, il comprend comment fonctionne LBN Ill et va le contrôler. Son but est de crée un grand empire gouverné par l’epire Prusse. sciesWig-H01stein (1864-1866) -3 Juillet 1866 Sadowa. Alliance des EUA et de la Prusse politique des pourboires » LBN Ill voulait un dédommagement, risque de guerre en 1867 entre la France et la Prusse. c) La France isolée -Angleterre/Belgique, Les anglais pensent que LAN Ill est un fauteur des troubles en Europe -Russie, Alexandre 3 a voulu faire un attentat a l’exposition universelle -L’Autriche/Prusse -Italie/ 3 novembre 1867 (Mentana) Pour résumer la France n’a presque plus d’alliés en Europe a la veille d’une guerre. i) Les Reformes des années 1867-1868 a) L’ouverture de 1867 Lettre impériale du 19 janvier 1867 qui sert à rassurer les français vis-à-vis de la guerre de Prusse. Rouher est un principal ministre du gouvernement, partisan de LNB Ill demande a ce qu’il soit remplacé, alors il est remplacé par Scheider. (Grand acteur économique qui devient président du corps législatif) b) L’opposition consen’atrice 14 Janvier 1868, loi sur l’armée francaise qui doit être réformée, qui a 5x moins d’homme que la Prusse. 7 à 9 ans de service militaire. Recréation de la garde nationale. c) La liberté de la presse. 9 mars 1868, baisse du prix du timbre,