HIDA

Sa carrière en photo photojournalisme et elle travaille pour des aga. expose publiquemen Images de Gaza. Elle vec le res. A partir de 2000, p cités. En 2001, elle une de ses séries . séries avant de créer Fallen Princesses, sa premiere série mise en scène. En 2012 elle commence une nouvelle série : ln the Dollhouse en 2012 qui met en scène Barbie et Ken. Dans les séries Fallen Princesses et In the Dollhouse, elle utilise les même textures et couleurs que les originales.

Description Raiponce : La scène se déroule dan ShAipe to Wew next page dans une chambre d’hôpital, car on peut voir un lit d’hôpital et l’appareil de perfusion. Les murs sont blancs et le sol est bleu, se sont des couleurs pâles. Il n’y a pas de fenêtre. On reconnaît Raiponce car elle est assise sur le lit à côté d’une perruque de longs cheveux blonds. Elle est chauve. Elle porte une robe noire, rouge et blanche et est pieds nus. Raiponce est malade car elle est à l’hôpital, est chauve et possède une perruque donc on peut penser qu’elle a un cancer.

Dans le dessin animé, Raiponce a besoin de ses cheveux pour se

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
libérer, ses cheveux sont donc symbole de liberté, mais ici elle n’est pas libre car elle n’a plus de cheveux. L’absence de porte et de fenêtres contredit aussi le dessin animé car dans le dessin animé elle a pu s’échapper par la enêtre, alors que là elle est obligée de rester dans sa chambre d’hôpital. La lumière va sur Raiponce.. elle est au centre de l’image. Raiponce a été crée par les frères Grimm, c’est un conte populaire allemand.

Publié pour la première fois dans le premier volume de Contes de l’enfance et du foyer (Kinder- und Hausmarchen), en 1812. Analyse et interprétation : La série Fallen Princesses est née de la douleur profonde et personnelle, pour contredire les contes Disney « heureux pour toujours » que nous voyons depuis l’enfance. La 2 pour contredire les contes Disney « heureux pour toujours » ue nous voyons depuis l’enfance. La série enlève les mythes des contes de fées, montrant la vie réelle: les rêves échoués, la pollution et la dégradation de l’océan, la guerre, l’obésité, le cancer et vouloir courir après la jeunesse éternelle.

Mon avis • J’apprécie cette série de photo car elle reflète très bien la société d’aujourd’hui, elle contredit les contes Disney : les princesses ne finissent pas toujours heureuses et sans problèmes. Je trouve intéressant de dénoncer les contes de fée afin de montrer aux enfants que même les contes de fées ne se finissent as toujours par « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants Je trouve la série plutôt jolie et très bien faite.

Pistes comparatives: ln the Dollhouse. Cest une représentation de Barbie et Ken. Barbie et Ken ont normalement une vie de rêve, des voitures flashy et sont élégants, ils voient la vie en rose. Cette série montre que leur vie peut être bien moins parfaite. On peut voir que Ken est efféminé, porte des talons, rêve d’être avec un homme, est sensible. On peut voir qu’il trompe Barbie avec un homme. Les couleurs et les textures utilisées sont les même que les poupées.