Herodote

Herodote

Herodote {text:bookmark-start} {text:bookmark-end} Biographie Peu de choses nous sont connues sur la vie d’Herodote. Le principal de ce que l’on sait est tire de ses propres ? uvres. Des notices lui ont ete consacrees par Denys d’Halicarnasse, Plutarque, Lucien ou Suidas. C’est vers cette epoque qu’il faut placer les principaux voyages d’Herodote dont il a rendu compte dans son Enquete : un sejour en Egypte (« L’Egypte est un don du Nil », II, 10) avec un deplacement a Cyrene et un retour par la Syrie et par Tyr, une visite sommaire de l’empire perse, Babylone, la Colchide et Olbia, la Macedoine.

Aucun de ces voyages ne semble l’avoir mene en Mediterranee occidentale. De retour a Halicarnasse, en Carie), vers -454, il participe a l’insurrection qui renverse la tyrannie. Peu apres, il est de nouveau inquiete et s’etablit a Athenes ou il se lie avec Sophocle, qui ecrit un poeme en son honneur en -450 (on en a conserve des fragments par Plutarque). Il suit ensuite les colons qui, a l’instigation de Pericles, partent fonder Thourioi, en Grande Grece. C’est la qu’il meurt vers -425 {text:bookmark-start} {text:bookmark-end} ? uvres L’unique ? vre que nous connaissons d’Herodote s’intitule l’Enquete, du grec ???????? /

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
Historiai — litteralement « recherches, explorations », de ????? , « celui qui sait, qui connait ». C’est l’une des plus longues ? uvres de l’Antiquite. Le premier paragraphe annonce : Ce debut montre la volonte d’Herodote de se placer dans la tradition d’Hecatee de Milet : il s’agit de traiter de tous les hommes comme l’indique l’emploi du terme ???????? / _anthr? pon_ et que vient souligner la complementarite : « tant les Grecs que les Barbares ». Il s’agit egalement de faire ? vre de memorialiste : « afin que le temps n’abolisse pas les travaux des hommes ». Enfin, Herodote pretend rivaliser avec le poete epique, en se proposant de commemorer les exploits des hommes. Neanmoins, contrairement a l’aede, Herodote n’entend pas decrire de lointains evenements, comme la guerre de Troie, mais des faits tres recents, notamment les guerres mediques. Du point de vue de la langue, Herodote a ecrit son ? uvre dans le dialecte ionien, un ionien parfois artificiel (et artificiellement reconstitue par les editeurs), auquel se melent des archaismes epiques imites d’Homere.

Herodote a egalement participe a l’elaboration de la liste des sept Merveilles du monde, grace a ses nombreux voyages. Il dit notamment de l’enceinte de Babylone (dans son Histoire) : « Elle est si magnifique que nous ne connaissons pas une qu’on puisse lui comparer », et il parle ainsi de Babylone : « Cette ville, situee dans une grande plaine, est de forme carree ; chacun de ses cotes a cent vingt stades de long, ce qui fait pour l’enceinte de la place quatre cent quatre-vingts stades. »