HDA Fondation

HDA Fondation

HISTOIRE DES ARTS La fondation Louis Vuitton Thème numéro 6 : Arts, ruptures et continuité Problématique numéro 20 : Comment l’utilisation de nouvelles technologies et de nouveaux matériaux a-t-elle permis de créer de nouvelles œuvres d’art ? Lien avec une matièr orn Sni* to View Sommaire l. Introduction 3 Il. Présentation4 A. Fiche d’identité de l’oeuvre4 B. Les grandes étapes de la Fondation Louis Vuitton contraintes du projet 6 1. 2001 : les origines du projet 6 Les contraintes du projet 6 3. Cidée de départ 7 Le chantier 2008-2014 7 5. L’inauguration 20 Octobre 2014 8 origine et 2. . C. L’architecte : Frank Gehry – l’angoisse de la ligne droite 8 de la forêt et se fond pleinement dans l’environnement naturel. Mais comment réussir à réaliser un bâtiment emblématique du XXIème siècle « à l’image d’un monde qui change en permanence « un bâtiment qul évolue en fonction de l’heure et de la lumière afin de créer une impression d’éphémère et de changement continuel » ? Comment insérer un bâtiment de plus de 7000 m2 dans un écrin de verdure, sans en dénaturer l’environnement et en respectant l’espace naturel protégé du bois de Boulogne ?

Comment relever le défi

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
technologique de ce bâtiment unique et audacieux, notamment la prouesse que représente la fabrication des voiles de verres qui l’enveloppent ? Comment l’Innovation et les nouvelles technologies ont permis à l’architecte Frank Gehry d’inventer, concevoir et réaliser un bâtiment qui repousse les limites d’une architecture codée pour inventer un bâtiment unique à la mesure d’un rêve ? Après avoir présenté l’édifice et son architecte, nous décrirons le contexte dans lequel il a été réalisé et la thématique dans laquelle cette œuvre s’inscrit.

Dans une deuxième partie nous analyserons cet édifice en commençant par une description de l’œuvre, les techniques utillsées puls le contexte puis nous interpréterons notre perception cette œuvre architecturale et nous expliquerons les raisons qui nous ont poussé à choisir cette œuvre. Il. Présentation A. Fiche d’identité de l’oeuvre Nom de l’artiste : Franck Gehry Commanditaire : LVMH et Bernard Arnault, son PDG Maitre d’ouvrage : Fondation Louis Vuitton Maîtrise d’œuvre : Gehry Partners architecte) avec Studios Architecture (architecte Io âtiment (exécution)

Studios Architecture (architecte local) et Setec Bâtiment (exécution) Entreprise générale : Vinci Construction France (Petit, GTM, Dodin Campenon Bernard) Titre de l’oeuvre Fondation Louis Vuitton Domaine artistique : Beaux-arts et ou Art de l’espace Autres œuvres : Guggenheim de Bilbao Environnement: Ancrée au cœur du Grand Paris, dans le Bois de Boulogne, à la frontière des villes de Paris et de Neuilly-sur- Seine et à la lisière du Jardin d’Acclimatation, la Fondation Louis Vuitton entend s’inscrire dans le paysage culturel francilien et renouveler l’intérêt pour l’Ouest parisien.

Edifiée au cœur d’un site historiquement et culturellement prégnant, cette structure culturelle vient enrichir le patrimoine architectural national et mondial. Usage de l’œuvre : Musée et lieu de vie culturel. Cet édifice répond au désir de Bernard Arnault d’installer la collection d’art contemporain du groupe LVMH au sein d’un équipement culturel emblématique.

Au sein de ses espaces, le public sera invité à découvrir la collection permanente composée d’œuvres appartenant à la Fondation ou à la collection Arnault ainsi que des expositions temporaires – deux par an – et des ?vénements musicaux au sein de l’auditorium Les 7000 mètres carrés d’emprise de l’édifice sont consacrés ? l’art sous ses formes multiples. La fondation en quelques chiffres 13 500 m2 : surface des 12 voiles de verre 19 000 plaques de Ductal ( ibré) PAGF 3 OF tour Eiffel. 1 auditorium de capacité de 360 à 1000 places offre une vue unique sur le bassin jouxtant l’édifice.

Le système de gradins mobiles permet de multlples configuratlons. 4 terrasses pour une superficie totale de 1 400 m2 1 1 galeries accueillant les collections diart contemporain sont reliées par espaces lumineux et escalators. restaurant : le Frank 1 librairie L’édifice de 46 mètres de haut, 150 de long et 11. 000m2 aura mis six ans à sortir de terre. B. Les grandes étapes de la Fondation Louis Vuitton – origine et contraintes du projet 1. 2001 : les origines du projet 2001 Bernard Arnault rencontre Frank Gehry ->L’idée d’une collaboration pour le projet de la Fondation Louis Vuitton est lancée.

Octobre 2006 La naissance de la Fondation Louis Vuitton ->En présence du ministre de la Culture et de la Communication, du maire de Paris, et de Frank Gehry, architecte du projet, Bernard Arnault, PDG du groupe LVMH annoncent officiellement a naissance de la Fondation Louis Vuitton. Décembre 2006 Convention avec la Ville de paris ->Par une convention d’occupation du domaine public conclue avec la Ville de Paris en décembre 2006, la Fondation Louis Vuitton dispose pour 55 ans, à compter du 1er janvier 2007, d’une parcelle d’I ha pour implanter un bâtiment dédié à Part et à la création.

Août 2007 Le permis de construire est accordé. LVMH a souhaité construire une Fondation mettant en œuvre et pérennisant un programme artistique, culturel et éducatif dans un lieu emblématique de Paris dans le Bois de Boulogne le long du Jardin d’Acclimatation. ‘Acclimatation. 2. es contraintes du projet Frank Géhry a su intégrer toutes les contraintes techniques, environnementales, administratives… en les transformant en atouts. La seule possibilité de construire sur ce site classé et protégé passait par la destruction de bâtiments existants pour une reconstruction au mètre carré près.

En 2001, la reprise d’un bâtiment amianté et insalubre, le Bowling de paris, avenue du Mahatma Gandhi, permit d’obtenir les surfaces propres à être réutilisées. Sur l’ensemble des 20 hectares du Jardin, 11 000 mètres carrés purent ainsi être réunis. Soit, en développé, la surface globale exacte des espaces de la Fondation, construite à l’emplacement précis de ce que furent sous Napoléon III l’aquarium et le palmarium, gigantesque serre comparable au Grand Palais qui inspira aussi Frank Gehry.

Du XIXème siècle [‘architecte Frank Géhry a retenu la légèreté transparente du verre et le goût de la promenade ponctuée de surprises. C’est ainsi qu’est née l’idée d’ un bâtiment qui dialogue avec la nature et l’histoire du Jardin, avec les espèces du lieu comme avec l’architecture de verre et de Jardin de la fin du XIXe iècle (des kiosques à musique au Grand Palais). 3. L’idée de départ L’idée de départ de Frank Géhry a donc été de réussir à construire un immeuble de verre dans le bois, pour que le bâtiment ne paraisse pas intrusif.

L’idée d’un nua e transparent posé à la lisière du Jardin d’ Acclima e chose qui donne PAGF du Bois de Boulogne. En effet l’enjeu était d’arriver à quelque chose d’évanescent, sans quoi le projet n’aurait jamais pu obtenir l’autorisation de la ville. Dés le début le bâtiment a été imaginé pour qu’il soit constitué d’une partie solide à l’intérieur surnommé l’iceberg et d’une partie xtérieure appelée la verrière. Le projet a été conçu comme une sorte de vaisseau flottant comme une boite flattant au dessus du sol et le toit comme un jardin recouvert de verre. . Le chantier 2008-2014 Mars 2008 Ouverture du chantier. ->l_’ouverture du chantier se matérialise par le début des travaux de terrassement et de parois moulées. Le chantier démarre en 2008 à la lisiere du Bois de Boulogne, ? l’ouest de Paris, juste à côté de l’ancien Musée national des arts et traditions populaires et du jardin d’acclimatation. Le site était auparavant occupé par un bowling. Le bâtiment domine le Jardin d’acclimatation (au nord) et reviendra dans quelques décennies aux Parisiens, en toute propriété.

En effet l’édifice reviendra à la Ville de Paris en 2062, à l’issue de l’actuelle concession. Il pourrait alors devenir un lumineux musée municipal. Septembre 2009 Les travaux de génie civil démarrent. 2010 La maquette ->La maquette de la Fondation Louis Vuitton est exposée au Centre pompidou-Metz à l’occaslon de l’exposition inaugurale « Chefs-d’œuvre ? 9, dans la section architecture. 2011 Fin du gros œuvre et pose de la charpente métallique de l’iceberg. 012 Installation des coques de l’iceberg, du Ductal puis des verrières. 8 décembre 2013 « pose pierre » en présence de PAGF 6 OF la dernière pierre » en présence de Bernard Arnault, Bertrand Delanoë et Anne Hidalgo. Mars 2014 Réception du bâtiment. printemps 2014 Aménagement final des abords paysagers de la Fondation. 5. L’inauguration 20 octobre 2014 La Fondation Louis Vuitton a été inaugurée le 20 octobre 2014 par François Hollande et ouvre ses portes au public sept jours plus tard. Le premier évènement d’importance s’est tenu pendant la Fashion Week, début octobre. Les mannequins ont défilé sous les voiles de verres.

Début novembre 2014, c’est le groupe de musique électronique allemand Kraftwerk qui s’est produit pour une série de concerts. C. L’architecte : Frank Gehry – l’angoisse de la ligne droite Architecte de renommée internationale, Frank Gehry vit ? Los Angeles et a signé, durant les quarante dernières années, des bâtlments majeurs, principalement aux Etats-Unis et en Europe. Parmi eux, sa résidence de Santa Monica qui lui servit de manifeste, le musée Guggenheim de Bilbao, le DZ Bank Building à Berlin, le Walt Disney Concert Hall à Los Angeles, ‘IAC gulding et la New York Tower.

Il enseigne depuis plusieurs années à l’université de Yale. Animé par une quête permanente d’innovation et de sens, il repousse, projet apres projet, les frontières de l’architecture traditionnelle pour créer des bâtiments puissants et poétiques. Formatlon : université de Californie du Sud (IJSC) à Los Angeles et Graduate School of Design de l’Université Harvard. 1 979 Résidence de Santa Monica. Maison Gehry Santa Monica 1978 PAGF 7 OF et Vitra Museum à Weil-am-Rhein. La même année, Frank Gehry reçoit le Prix Pritzker d’architecture.

Walt Disney Concert Hall ?? 1993 Weisman Art Museum, Minneapolis. Weisman Art Museum 1994 Inauguration de l’American Center de Paris, premier bâtiment dessiné par Frank Gehry en France (devenu depuis la Clnémathèque française). Cinémathèque française — 1996 Maison Dansante, Prague. La maison dansante ou dbm 1 996 — 1997 Ouverture du Musée Guggenheim à Bilbao. Revêtu de titane, ce musée est une œuvre d’art à part entière, impressionnante par sa plastique semblable à aucune autre et les jeux de lumière qu’elle offre.

Guggenheim de Bilbao 2000 Médaille du Royal Institute of British Architects. ?? 2001 Première rencontre avec Bernard Arnault et premières esquisses de la Fondation. DZBank de Berlin — 2006 svdnev Pollack lui PAGF E OF e à travers son film « Ses bâtiments comme le monde de l’architecture, perplexe ou fasciné par ce gigantisme en mouvement, inspiré en partie par son obsession du poisson. De la carpe plus précisément, que sa grand-mère conservait dans la baignoire avant de la farcir pour le dîner du shabbat. Et qu’il regardait, pendant des heures, captivé par ses ondulations. ? Portrait de Frank Gehry par Louise Couvelaire dans M le magazine u Monde, septembre 2014 La Fondation Louis Vuitton est un condensé de toutes ses idées: des débuts modestes en 1977 sur la scène de Los Angeles, avec sa maison de Santa Monica dont il a gardé la structure pavillonnaire pour lui ajouter une enveloppe en tôle et résille métallique, aux années de célébrité; avec le musée de Bilbao, structure à double visage, plus sculpture qu’architecture, dont les facettes de titane regardent le fleuve et celles en pierre calcaire font face à la ville.

Son architecture est hantée par les questions suivantes : Comment humaniser l’architecture? Comment retrouver un second souffle après la première crise industrielle 6. La Fondation Louis Vuitton : une nouvelle référence de l’architecture du XXIe siècle illustration du déconstructivisme Ce défi architectural s ‘inscrit d’ores et déjà parmi les réalisations emblématiques de l’architecture du XXIème siècle. Le nouvel ovni architectural de Frank Gehry révèle des formes jamais imaginées à ce jour.

Dès l’esquisse originelle, le travail de Frank Gehry pour la Fondation en constitue le geste artistique inaugural. Le bâtiment qu’il a imaginé réunit l’ensemble des méthodes, des codes et des odes d’expression de ra arque une nouvelle étape PAGF OF et des modes d’expression de l’architecte et marque une nouvelle étape de son travail. Guidé par le souvenir de Proust, il s’est inspiré de la légèreté des architectures de verre et de jardin de la fin du XIXe pour effectuer sa première esquisse.

En réalisant de nombreuses maquettes, l’architecte a su donner un élan à l’édifice conçu comme un voilier ou un vaisseau posé sur son bassin, indissociable de l’eau mouvante qui court dans la cascade. Le choix des matériaux exprime la notion de transparence . ne enveloppe de verre vient recouvrir le corps du bâtiment, assemblage de blocs nommé « iceberg », en lui conférant son volume et son mouvement. La maquette définitive est ensuite scannée pour fournir le modèle numérique du projet.

C’est en particulier le travail du verre que l’architecte révolutionne pour donner vie à sa vision : « À l’image du monde qui change en permanence, nous voulions concevoir un bâtiment qui évolue en fonction de l’heure et de la lumière, afin de créer une impression d’éphémère et de changement continuel Ce défi architectural ‘inscrit d’ores et déjà parmi les réalisations emblématiques de l’architecture du XXIe siècle. Frank O.

Gehry adopte donc une conception résolument artistique de l’architecture ; ses créations font la part belle à des éléments architectoniques souvent négligés et il n’hésite pas à les mettre au premier plan, comme en témoigne les corniches, les cages d’escaliers ou encore les fenêtres et toits particulièrement saillants qui sont la signature de nombre de ses réalisations. De fait, son œuvre s’apparente au mouvement déconstructlviste. En effet, le style de Frank Gého,’ sort de l’ordinaire, i