hausse de la PGF est essentielle à la croissance économique

hausse de la PGF est essentielle à la croissance économique

Depuis le début de la révolution industrielle au XIXè siècle, le progrès technique a une part importante dans la croissance economlque. Au sens large, il contribue la productivité globale des facteurs (PGF) qui se définit comme le résultat du rapport entre la production et le volume de facteur de production utilisés. Elle permet de voir le progrès technique, la modification de la structure de production ainsi que son organisation… Cela a une répercution sur la croissance économique qui est une tendance sur longue période à la hausse de la production dans un pays.

Nous allons donc montrer en quoi la hausse de la productivité globale des facteurs Pour répondre à cett en compte plusieurs l’économie, comme l’ Swip ta View next page eres ance économique ? que la PGF prend le important dans on, la formation…. Tout d’abord, la totalité de la croissance ne contribue pas seulement au facteur travail et au facteur capital. En effet, pour Solow qui est un économiste, la productivité globale des facteurs correspond à un « résidu » qui augmente au rythme du progrès technique.

En effet, la PGF correspond à l’augmentation de la production avec un volume de facteurs de production inchangé. Grâce au document qui nous

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
montre la décomposition de la croissance de la productivité en France dans le secteur marchand, on voit que la PGB était pratiquement quatre fois plus élevée dans les années 50 à 70 que dans les années 90-2000. Cela montre qu’en SO ans, le progrès technique a développé u une grande place dans l’économie. On le voit grâce aux chiffres de la durée du travail, en effet, il est passé de -0,26 points à -0,59.

Cela veut donc dire que la durée du travail a diminué mais la productivité horaire, elle, a augmenté ( 1,75 en 1990 à 1,77 en 1995) grâce au progrès technique. Les salariés travaillent moins mais produisent plus. Cependant, parle de « résidu » voudrait dire que l’on ne sait pas expliquer la croissance économique, c’est à dire que ce serait une donnée exogène de l’économie. Or, la PGF est une donnée endogène, c’est à dire que la croissance est volontairement entretenue.

En effet, certaines politiques de PÉtat visent ? favoriser la croissance sans modifier les volumes de facteurs de production. Grâce au document qui nous permet de nous rendre compte de l’utilisation des 35 milliards d’euros du « grand emprunt » réalisé par l’État français en 2010, nous voyons que ‘État apporte une grande importance au progrès technique car il investit dans l’enseignement, la formation, la recherche… Ces dépenses permettent donc d’augmenter la croissance économique grâce aux innovations et donc sans modifier le volume de facteurs de production.

Ces actions de l’État sont par exemple : la scolarisation qui permet une croissance à long terme car elle améliore la productivité du travail, les capacités d’innovation ainsi que la vie de tous les jours (état de santé, fatigue… ). Dans le même secteur, les formations sont importantes pour la PGF, car le capital humain ensemble des compétences et des expériences accumulées qui ont pour effet de rendre les salariés plus productifs) génère des externalités positives qui participent à la c 2 de rendre les salariés plus productifs) génère des externalités positives qui participent à la croissance économique.

Nous voyons en effet que l’enseignement et les formations sont la première dépense réalisé par l’État français en 2010. Il a investit 11 milliards deuros dans « l’enseignement supérieur et la formation » car cela engendre de nombreuses externalités positives sur la collectivité comme nous l’avons vu récédemment. De plus, la PCF prend en compte l’investissement dans la recherche et le développement car il permet d’innover les systèmes de production (meilleure capacité de production, meilleure qualité… . L’État a investit 6,5 milliards d’euros en 2010 dans la Recherche comme nous l’indique le tableau de l’utilisation du « grand emprunt Cest donc la deuxième dépense de l’État français après l’enseignement, ce qui permet de rendre compte de son importance dans la croissance économique. Enfin, PÉtat met en place le droit de propriété qui se définis omme le droit d’user, de disposer d’un actif ou d’un produit et de ses revenus.

Ainsi, les producteurs sont incités à rechercher des méthodes de production plus performantes et ainsi d’innover pour rester compétitif, cela favorise donc la croissance économlque. Pour conclure, la hausse de la productivité globale des facteurs c’est à dire la hausse de l’innovation avec la recherche et développement ; la hausse de la scolarisation et formation… est essentielle à la croissance économique car sans progrès technique la croissance sur le long terme se stabiliserait et diminuerait. 3