Harmonie parfaite

Harmonie parfaite

Harmonie parfaite : Ombres et Lumieres Lumiere naturelle. Le jour et la nuit, le soleil et la lune, la luminosite et l’opacite, l’obscurite et la clarte … lumiere et ombre sont deux realites qui modulent notre existence. Lumiere artificielle. Il y a quatre cent mil ans l’ancetre de l’homme a commence a utiliser le feu pour eclairer, pour s’eclairer. Le feu est la plus ancienne facon de produire de la lumiere. Cette lumiere etait precieuse car elle protegeait aussi des predateurs, les animaux ont peur du feu.

Ombres et lumieres, les hommes en ont fait des metaphores et des symboles et ceci dans (toutes) les civilisations. Dans ce dialogue entre lumiere et ombre, qu’y a-t-il en effet de plus curieux que l’ombre ? En Asie, les ombres chinoises remontent a des temps tres anciens. Il s’agit de personnages en carton articules et tenus par des baguettes perpendiculaires a l’ecran ou les ombres sont projetees, ce qui permet l’animation. Ces ombres chinoises ont evolue en differentes formes de theatre et animations, le plus connu est peut-etre le theatre des ombres d’Indonesie.

Quiconque a vu une representation aura ete saisi par la reelle emotion qui s’en degage. L’ombre se laisse saisir difficilement, de nombreux artistes

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
et scientifiques l’ont interrogee. Au Veme siecle avant JC, la formulation du theoreme de Thales, un des plus anciens enonces mathematiques recenses dit: « Lorsque l’ombre de ma canne a la meme longueur que ma canne, alors l’ombre de la pyramide a la meme hauteur que la pyramide ». Oui, l’ombre est a l’origine de beaucoup de decouvertes dans les sciences : les eclipses, la distance entre la terre, la lune et le soleil.

Pour le photographe, l’ombre adoucit la lumiere, leur donne relief, les inscrit dans la realite. On connait bien en occident le XVIIIeme siecle, appele siecle de lumieres, epoque marquee par la foi en la raison. En philosophie le rationalisme et l’exaltation des sciences prennent place dans le discours, et ces lumieres s’expriment en litterature et en peinture. Et cette paire alimente toujours curiosite et imagination. Tout recemment « Ombres et lumieres » etait le nom d’un volet d’expositions destinees aux enfants, au Musee Georges Pompidou et a la Cite de Sciences et de l’Industrie.

Ces expositions avaient choisi de reveler l’ombre dans un univers d’images et recueils compiles non seulement pour expliquer l’ombre aux enfants mais aussi pour attiser leur curiosite. Ainsi, ombre et lumieres ont ete un enjeu important de la representation artistique et philosophique au cours des ages, et un veritable outil et sujet de creation. Dans la culture chinoise, le noir represente toutes les couleurs a dit Soulages, maitre du noir, en inaugurant une retrospective de sa peinture a Taipei en 1994. On le voit, l’ombre est un phenomene qui eclaire l’homme sur bien de points.

Ombre et lumiere sont une harmonie, un tout, et tels le Ying et le Yang, l’un n’existe pas sans l’autre. A mon avis, il ne faut pas confondre ombre et tenebre. Alors que l’ombre ne peut exister que s’il y a une source de lumiere, tenebre est un concept religieux et philosophique, ancre dans la culture occidentale judeo-chretienne. « Dieu appela la lumiere jour, et il appela les tenebres nuit » dit la Genese, dichotomisant le monde, la vie, les actions, les pensees, sans nuance, dans deux univers qui s’excluent.

Ombres et lumieres nous permettent d’operer un passage incessant de l’un a l’autre, dans les multiples domaines de notre existence, et de nous enrichir en ce faisant : Etre vu et ne plus l’etre, le moi publique et le moi prive, ce qu’on dit et ce qu’on garde pour soi. Les connaissances eclairent, et l’ignorance nous plonge dans l’obscurite. On jette de la lumiere sur des interrogations, la lumiere eclate comme la verite, mais il y a parfois des ombres au tableau. Ombres et lumieres captent ainsi la grande complexite de la psyche humaine.