Guerre froide

Guerre froide

Pour debuter cette longue page consacree a la guerre froide voici la video du discours prononce par Winston Churchill, ex-premier ministre britannique, le 5 mars 1946 au Westminster College de Fulton (Missouri, Etats-Unis). Discours dont vous avez un extrait dans votre manuel (doc. 1 p. 106) et qui reste aujourd’hui essentiel puisqu’il introduit la notion de « rideau de fer ». (Il s’agit d’un document clef souvent utilise en etude de doc. – alors a vos neurones ! . Pour les curieux qui tenteraient de comprendre la caricature a droite de ce texte precisons que le Joe dont il est question sur le pan de mur que souleve Churchill est bien sur Joseph Staline 😉 L’installation d’un monde bipolaire s’accompagne de la formation d’alliances militaires qui forment la base des jeux d’affrontements a venir au cours des decennies suivantes. L’Indochine Photo d’un ravitaillement a Dien Bien Phu (Armee francaise -DR)

La premiere phase de la guerre froide est marquee par l’affirmation des doctrines Truman (endiguement) et Jdanov (anti-imperialisme) qui se materialisent dans des conflits europeens (crise berlinoise de 1948-49) mais aussi asiatiques. C’est sur ce dernier point qu’insiste les archives de l’INA (Institue Nationale de l’Audovisuelle) en proposant un dossier complet sur les archives

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
francaises de la guerre d’Indochine. Archives comprenant ntre autre les nouvelles televisuelles de l’epoque (partie pris pro-colonial interessant a observer avec le recul), des images de la bataille de Dien Bien Phu ainsi que la signature des accords de Geneves de juillet 1954. En complement de ce dossier voici deux extraits tires du film de F. F. Coppola, Apocalypse Now (1979), extraits dans un premier temps coupes au montage puis reintroduis dans la version longue. Il s’agit de l’arrive de soldats etats-uniens -embourbes dans la guerre du Vietnam (l’action se situe en 1969)- sur les terres d’une plantation coloniale francaise, vestige de la periode indochinoise.

Coppola insere dans cette parenthese de la narration une veritable diatribe contre la colonisation mais aussi contre la guerre menee par les Etats-Unis. Le camp francais (1) Extrait du film Apocalypse Now, F. F. Coppola (1979), in Dailymotion (DR) le camp francais (2) Extrait du film Apocalypse Now, F. F. Coppola (1979), in Dailymotion (DR) L’equilibre de la terreur Carricature de R. Lurie de 1970 (DR) L’equilibre de la terreur, c’est-a-dire la peur permanente de l’holocauste atomique, voila l’un des facteurs fondamentaux des relations Est-Ouest au cours de la guerre froide.

Des images traumatisantes d’Hiroshima et de Nagazaki aux essais atmospheriques des deux grands, le champignon atomique devient l’un des symboles du conflit Voir le livre photos 100 soleils de Michael Light dont voici quelques pages. L’evenement majeur qui cristallise cette peur atomique reste la crise des fusees de Cuba dont le site Jalon redonne en image les grandes etapes. La crise des fusees de Cuba C’est dans ce contexte que Stanley Kubrick realise (en 1964) son film Docteur Folamour ou comment j’ai appris a ne plus m’en faire et a aimer la bombe (Dr. Strangelove or: How I Learned to Stop Worrying and Love the Bomb).

La bombe y tient le role central comme le demontre la conclusion du film ci-dessous sur un air jazzy. La bombe est aussi au coeur des chansons dans les annees 1950 comme dans la Java des bombes atomiques de Boris Vian. A lire l’analyse des profs d’histoire sur le site histgeobox. Decouvrez Boris Vian! La coexistence pacifique Exemple de la coexistence pacifique, la visite tres mediatique de Nikita Khrouchtchev aux Etats-Unis en septembre 1959. C’est au cours de cette « offensive du sourire », que le Premier Secretaire rencontre le president Eisenhower a la maison blanche.

C’est durant cette rencontre que le chef de l’Union sovietique predit aux medias americains que « vos petits enfants vivront sous le communisme ». Le voyage de Khrouchtchev aux Etats-Unis La meme annee, Richard Nixon, alors vice-president, rend visite a Nikita Khrouchtchev en URSS pour l’Exposition nationale americaine de Moscou. Cette rencontre donne lieu a un debat televise au cours duquel le Premier Secretaire compare les avancees technologiques sovietiques et etats-unniennes (dans tous les domaines meme ceux des arts menagers).

Pour lui, l’URSS est en train de rattraper rapidement son rival et lui montrera bientot la route a suivre. A voir cette extrait video qui peut sembler surrealiste dans le conteste de la guerre froide, quant on songe aux evenements a venir comme l’affaire des fusees de Cuba (voir ci-dessus). Le mur de Berlin Autre symbole fort de la guerre froide, le mur de Berlin, qui materialisa durant 3 decennies le « rideau de fer » (1961-1989). A voir la documentation fournie par le memorial de Caen ainsi que cette video des archives de l’INA sur la construction du mur tiree de l’emission « 5 colonnes a la une » (1961).

La construction du mur de Berlin Au sujet de la place des murs dans la geopolitique actuelle, a feuilleter le livre tres bien documente d’A. Novosseloff et de F. Neisse, Des murs entre les hommes, dans la Documentation francaise, Paris, 2007. Vous y retrouverez une presentation des differents murs de separations modernes qui font echos a des questions historique (frontiere entre le Nord et le Sud de la Coree) mais aussi geographique et economique (frontiere entre le Mexique et les Etats-Unis).