Guerre froide

Guerre froide

?L’affrontement est-ouest de 1945 aux annees 1970 (livre chap. 3) Introduction Les Etats Unis et l’URSS sont les grands vainqueurs de la seconde guerre mondial qui etaient allies mais des 1945, ils deviennent rapidement es ennemis. Les deux super puissance se livrent une competition sans affrontement militaire direct : c’est la guerre froide. Problematique : en quoi la guerre froide domine-t-elle les relations internationales de 1947 au annees 1970 ? I – Un monde a reconstruire A – La victoire des Allies 1 – La paix des vainqueurs La France est absente des pays vainqueurs.

Les membres de la Grande Alliance (Etats Unis, URSS, Angleterre) se retrouvent a Yalta (fevrier 1945) et a Potsdam (juillet – aout 1945) pour partitionner en 4 l’Allemagne, l’Autriche, Berlin et Vienne. L’Allemagne pers le tiers de son territoire aux profits de la Pologne. L’URSS annexe d’immenses territoires. Au total, le tiers des frontieres de l’Europe ont ete remaniees, nouvelle geographie de l’Europe. 2 – De nouveaux equilibre Les Etats-Unis sont les grands vainqueurs car : la richesse du pays a considerablement augmenter pendant la guerre a puissance financiere a augmente (prets d’argent a l’Europe pour financer la guerre), ils possedent 2/3 de l’or mondial) ils sont les seuls a posseder

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
et a utiliser l’arme atomique ils ont subi peu de perte militaire et aucun degat sur leur sol. ils ont une image de liberateur pour l’Europe. L’URSS est aussi consideree comme un super puissance car : Elle s’est agrandie, annexe les territoires et leurs richesses L’armee rouge jouit d’un grand prestige car ils ont liberes une grande partie de l’Europe. En 1945, ils sont consideres comme les liberateurs avant meme les Etats-Unis.

Avant la guerre, il y avait huit grandes puissances tandis qu’apres il n’y en a plus que deux. B – Une victoire dans la douleur 1 – Un desastre humain et materiel La guerre a fait 60 000 000 de morts (civils et militaires) soit a peu pres 6 fois plus que la premiere guerre mondiale. Pour la premiere fois, plus de civil ont ete tues que de militaires. Les pertes civiles sont expliquees par les bombardements qui avaient pour but de viser les civils dans le but de faire peur, faire pression sur les gouvernements. Le total de civil compte plus de 6 000 000 de Juifs.

Du point de vue materiel, certaine ville ont ete presque totalement detruites (Berlin), les voies de chemin de fer detruites. Des villes on ete rasees de la carte (Hiroshima, Nagasaki). La Russie et l’Allemagne sont a reconstruire. 2 – Un traumatisme moral Les camps de concentrations et la bombe nucleaire ont contribue encore plus a un traumatisme moral. La bombe atomique est alors percue comme un moyen de s’autodetruire. C – L’espoir d’un nouvel ordre mondial fonde sur la paix et la prosperite 1 – La creation de l’ONU (1945)

L’ONU a ete creee a la conference de San Francisco qui vient apres la SDN (societe des nations). En 1945, 51 pays signent la charte. Aujourd’hui on compte plus de 200 pays. L’ONU a pour objectif de garantir la paix soit en promouvant le developpement d’un pays ou bien en envoyant une force militaire (casques bleus). Les pays vainqueurs se sont autorise le droit de Veto : cinq pays le possede (Chine, France, Etats-Unis, Royaume Unis et Russie). 2 – De nouvelles regles economiques pour le monde La conference de Breton Woods debouche sur un accord sur le nouveau systeme monetaire international (SMI).

Dans ce systeme seule le dollar est convertible en or et les autres monnaies sont definies par rapport au dollar Tout est base sur le dollar et le but est la stabilite des changes de devise. Au cours de cette conference, trois organismes sont crees : FMI : Fond Monetaire International BIRD : Banque Internationale pour la Reconstruction et le Developpement (Banque mondiale) GATT: General Agreement on Tariffs and Trade (revenue L’OMC). Le FMI vient en aide aux pays se trouvant dans une situation de crise financiere. La Banque mondiale finance des projets de developpement.

Le GATT etablit le libre echange entre les pays (diminuer les taxes d’import et d’export). Le libre echange et un moyen d’accroitre la richesse d’un pays : plus il y a d’echanges plus il y a d’activite et donc d’acheteurs. C’est une conception de base du liberalisme. Le GATT est un des piliers du phenomene de la mondialisation. 3 – Des 1945, la fin de la Grande Alliance Le conflit URSS / Etats-Unis et autre Allies commence des 1945. Les Etats-Unis, grace a la bombe A prennent conscience qu’ils n’ont plus besoin de l’armee russe pour finir la guerre.

Il y avait une Alliance de circonstance mais apres la guerre, et la menace disparue, l’Alliance ce fissure. Staline a l’intention d’installer dans les pays qu’il a liberes un gouvernement ami, communiste. L’URSS cherche a etendre sa domination sur l’Europe et les Etats-Unis sont « anti-communistes », de fortes tensions se crees. Churchill est a l’origine du « rideau de fer ». Winston Churchill, le premier ministre britannique utilise pour la 1ere fois cette expression en 1945. Churchill a deja pris conscience du probleme. Il emploie publiquement l’expression du rideau de fer a Fulton (Etats-Unis) en 1945.

Malgre la volonte de faire la paix dans le monde, on observe des tentions qui apparaissent des la fin de la guerre. Un nouveau conflit est en gestation. II – Les origines de la Guerre Froide A – Deux modeles de societe antagonistes 1 – Le model Americain Sur le plan politique c’est une democratie pluraliste et sur le plan economique c’est un pays capitaliste liberal. Cela signifie que quiconque peut se presenter aux elections et creer un parti politique. Dans le capitalisme, les moyens de productions sont prives. La valeur sur laquelle repose ce model est la liberte.

Cette societe est basee sur l’espoir de s’enrichir avoir acces a beaucoup de biens, un reve materialiste. Pour beaucoup de gens, ce pays est un model. 2 – Le model sovietique L’URSS n’a qu’un seul et unique parti : le parti communiste. Il y a des elections mais seulement au sein du parti ce qui s’oppose au pluralisme americain. Sur le plan economique, communisme s’impose : on met en commun les biens de productions. Les Kolkhozes et l’Etat sont les deux exemples de mise en commun. Chez les communistes, on pense que la propriete privee peut engendrer des differences. La valeur de ce model est l’egalite.

L’URSS est une dictature totalitaire, exercee par le parti communiste. Il existe une realite de tres grandes inegalites sociales. Il existe une classe qui possede certains privileges : la Nomenklatura. Certains privileges comme une datch : residence secondaire, voiture, des magasins reserves, meilleur salaire. Cette nomenclature sert a conserver le systeme : on offre des privileges aux membres les plus fideles. Malgre ces inegalites, le peuple sovietique a un travail, un logement, des equipements sportifs et culturels pour tous mais le niveau de vie est relativement faible.

Le fait que l’URSS ait reussi a ce developpe rapidement attire une partie des populations europeenne. Pour des raisons differentes, ces deux systemes sont attractifs B- 1947, la rupture 1 – La doctrine Truman Harry Truman veut aider les pays et les peuples dans le monde qui font face au communisme : c’est une politique d’endiguement du communisme. Le plan Marshall est une aide financiere proposee a tous les pays d’Europe pour les aider a se reconstruire. Cette aide est proposee a tous les pays excepte l’Espagne. L’URSS et les pays de l’est refusent tous l’aide des Etats-Unis.

Creation de la CIA en 1947 dont les principales missions sont axees sur la lute contre le communisme. 2 – La doctrine Jdanov C’est le responsable de l’ideologie communiste. Il qualifie les Etats-Unis de pays imperialiste. Il propose de creer un organisme Kominform (= le bureau d’informations communiste) et qui coordonne l’action de tous les partis communistes du monde. Les partis communistes obeissent a Moscou et leur objectif est de mettre en place le communiste dans de nouveaux pays. C – De la rivalite URSS/ Etats-Unis a la constitution de deux blocs : occidental et communiste – Le bloc communiste Il est constitue des democraties populaires : la RDA, la Pologne, la Tchecoslovaquie, la Hongrie, la Roumanie, la Bulgarie et l’Albanie l’URSS, la Mongolie et la Chine. Il existe des alliances entre tous les pays. Le pacte de Varsovie entre l’URSS et les democraties populaires. Le CAEM (Conseil d’Assistance Economique Mutuel) ou COMCON en 1949. C’est deux organismes sont en reponses aux organismes occidentaux. 2 – Le bloc occidental L’OECE (Organisation Europeenne de Cooperation Economique en 1948) dont le but est de repartir les credits du plan Marshal en Europe.

Sur le plan militaire, le bloc occidental met en place l’OTAN (Organisation des Traites de l’Atlantique Nord en 1949) qui offre une protection militaire des Etats-Unis. Dans le monde, de nombreux accords sont signes (Japon Australie …) avec l’objectif d’encercler l’URSS. Le monde devient bipolaire. A part quelques pays neutres, tous les pays du monde appartiennent a un bloc. III – 1949 1962 : un periode de vives tensions entre les Etats-Unis et l’URSS A – La crise de Berlin et la naissance de la RDA et de la RFA (1948 1949) Les occidentaux et l’URSS n’ont pas le meme projet sur l’avenir de l’Allemagne.

Pour les sovietiques l’Allemagne doit etre militairement affaiblie alors que pour les occidentaux, il faut favoriser la prosperite de l’Allemagne pour contrer la progression du communisme. Les occidentaux decident de reunifier leurs trois zones d’occupation et de creer une monnaie commune : le Deutsch Mark. C’est une violation des accords de Potsdam en scrapant l’Allemagne en deux. Aucun des deux blocs ne veut abandonner son « bout d’Allemagne ». De la cote occidentale, l’Allemagne possede une constitution pro-occidentale. Staline reagit par le blocus de la ville de Berlin : il s’agit de couper les liaisons terrestres jusqu’a Berlin.

Les occidentaux reagissent en creant un pont aerien. Mais l’URSS ne peut pas declencher de guerre car elle ne possede pas l’arme atomique. Staline lever le blocus en mai 1949. C’est le seul echec sovietique pour la communisation de l’est de l’Europe. Staline esperait que les occidentaux lachent leur emprise sur l’Allemagne. Berlin se transforme alors en symbole de la guerre froide : celui qui abandonnera sa partie aura alors perdu. Cette premiere crise a une grande importance car les deux blocs prennent conscience qu’il faut separer l’Allemagne en deux. En mais 1949 est creee la RFA : Republique Federale Allemande (ouest).

Puis en octobre 1949 est creee la RDA : Republique Democratique Allemande (est). Il y a eue une crise, mais pas de guerre. Les deux blocs arrangent la crise pour eviter la guerre, c’est le principe de la guerre froide. B – La guerre de Coree (1950 – 1953) Depuis les accords de Potsdam, la Coree est separee en deux : nord la Coree est occupee par les communistes depuis que les Japonais sont partis. Au sud du 38em parallele, la zone est occupee par les Etats-Unis. Les Coreens du nord veulent reunifier la Coree : pour cela les Coreens du nord attaquent la Coree du sud en 1950.

Les Etats-Unis obtiennent une resolution de l’ONU pour contre attaquer. Les Russes ne s’opposent pas a cette mesure car ils appliquent la politique du siege vide : ils protestent contre le fait que a Chine puissent rentrer a l’ONU et avoir le droit de Veto. Les Coreens du nord sont aides par les Chinois et les sovietiques, qui restent discrets. Environ 800 000 « volontaires » Chinois aident la Corees. Se sont en realite des militaire de l’armee Chinoise. La guerre fait au total 1 000 000 de mort dont 30 000 soldats americains. Les forces des deux camps s’equilibre et la frontiere reste sur le 38em parallele.

Cette guerre reaffirme l’egalite des puissances entre les deux blocs mais les occidentaux reussissent quand meme a contre le communisme. Le general MC Arthur propose d’utiliser l’arme nucleaire mais il est immediatement releve de ces fonctions. La peur d’une 3em guerre mondiale a cree de fortes tensions. C – Apres la mort de Staline, le temps du degel et de la coexistence pacifique (1953) Staline meurt en 1953 et c’est Nikita Kroutchev qui le remplace a la tete du parti communiste. Il devient l’homme le plus fort de l’URSS. Kroutchev est a l’origine de la periode de degel et de coexistence.

Au moment du XXem congres du parti, Kroutchev propose un plan pour une nouvelle politique interieure et exterieur. A l’interieure Kroutchev denonce les crimes de Staline et ils proposent la coexistence pacifique dans les relations avec les Etats-Unis. Il veut renoncer a la violence comme moyen de propager la revolution pour eviter une guerre destructrice. Cette rivalite doit se porter sur d’autre plan comme l’ideologie. L’URSS acquiert la bombe A en 1949 et la bombe H en 1953. Il y a desormais un equilibre des forces militaires : « l’equilibre de la terreur ». L’URSS est le 1er pays a envoye une satellite dans l’espace : Spoutnik (en 1957).

Grace a cette technologie, l’URSS est un adversaire qui compte et cela pousse les Etats-Unis a adopter cette coexistence. « Paix impossible, guerre improbable » (Raymond Aron). D – Une coexistence pacifique qui n’empeche pas les crises Avec le degel, les relations entre les Etats-Unis et l’URSS s’ameliorent. En 1959, Eisenhower rend visite a Kroutchev. Solidarite entre les Etats-Unis et l’URSS a propos du canal de Suez contre les Anglais et les Francais. Les Etats-Unis installent des missiles nucleaires en Europe en 1958 et 1961 qui visent directement l’URSS pour se proteger.

Le mur de Berlin est cree en une seule nuit (1961) pour mettre fin a l’exil des Allemands de l’est vers l’Allemagne de l’ouest. Sur le moment, le mur est quasi passe inapercu. Ce n’est qu’en 1963 que JFK exploite politiquement le mur « Ich bine in Berliner ». En 1959, revolution de guerrier a Cuba de Fidel Castro et d’Ernesto « Che » Guevara. Ils ne sont pas communistes, ils veulent l’independance de Cuba. Ils renversent le dictateur Fulgencio Batista. Ils commencent par faire une reforme agraire pour mieux repartir les terres. Pour cela ils exproprient les investisseurs Etasuniens.

Les Etats-Unis decident de renverser Fidel Castro. 1961 : expedition de la baie des cochons qui se transforme en boucherie. C’est une victoire pour le regime de Castro. Fidel Castro se sent menace et fait appel a l’URSS pour sa propre defense. En 1962 l’URSS envoie des militaires et des missiles nucleaires a Cuba pour se proteger des attaques americaine. Un avion espion decouvre la menace, ouvrant la crise des missiles. Les deux blocs se preparent militairement pour la guerre (man? uvre militaire, deploiement de navires…) Toute la Terre craint une nouvelle guerre mais cette fois ci nucleaire.

Finalement les deux pays s’entendent : les deux pays retirent leur missiles respectifs. Kroutchev obtient aussi la promesse de ne pas envahir Cuba. IV – La detente (1962 – 1975) A – L’entente entre les deux Grands A partir de la fin de la crise des missiles, il y a une periode de detente, c’est une consequence directe de la cirse des missiles. Le telephone rouge (1963) permet une liaisons permanente entre Moscou et Washington pour eviter les crises graves : c’est le symbole de la periode de detente. L’URSS et les Etats-Unis vont se voir dans le cadre de la signature du traite nucleaire : traite de Moscou (1963).

Il concerne 3 pays : URSS, Etats-Unis et Royaume Uni et il interdit les essais nucleaires atmospheriques. Ce traite veut eviter la proliferation des armes nucleaires pour que les trois pays gardent la metropole. La France ne signe pas le traite car elle doit encore faire des essais. Un autre traite, le TNP : Traite de Non Proliferation des armes atomiques (1968) avec les memes pays. Ce traite dit qu’un pays qui possede l’arme atomique ne peut pas la transferer a un autre pays. De plus, les autres pays qui ne sont pas des puissances nucleaires doivent renoncer a posseder l’arme nucleaire.

La Coree du Nord c’est retiree du TNP et l’Inde, l’Israel et le Pakistan n’ont pas signe le TNP. Grace aux accords SALT 1, les Etats-Unis et l’URSS signent un accord dans lequel aucune des deux parties ne peut attaquer l’autre. SATL1 : Strategie Arms Limitation Talks. C’est un accord de limitation des armes nucleaires entre les deux pays. Chaque pays devra limiter sa quantite d’arme. Richard Nixon se rend en URSS durant la guerre froide en 1972. L’annee d’apres, Leonid Bregnev se rend a Washington. SALT1 met fin a la course aux armements qui coute extremement cher aux deux pays.

Il y a donc un equilibre des forces entre l’URSS et les Etats-Unis. Les puissances nucleaires veulent eviter la proliferation des armes atomiques pour garder le monopole des armes. Les deux rands acceptent et organisent un monde bipolaire pour que les deux poles se valent. L’appel de Stockholm (1950) veut interdire completement l’arme atomique. B – La detente en Europe 1 – Willy Brandt et l’Ostpolitik Willy Brandt est un membre du parti socialiste democrate Allemand et devient Chancelier de l’Allemagne en 1969 apres la victoire du SPD aux elections.

Il decide un changement de cap complet sur la politique exterieur. Il reconnait les nouvelles frontieres avec la Pologne et les frontieres avec l’autre Allemagne, la RDA en 1970. Il reconnait deux etats Allemands. Il souhaite ameliorer les relations entre la RFA, la RDA et la Pologne. Il se rend a Varsovie en 1971 et par son geste symbolique permet la reconsiliation entre la RFA et la Pologne. Il pressente des excuses officielles pour l’invasion de la Pologne. En 1972, la RFA et la RDA se reconnaissent mutuellement et en 1973, la RDA et la RFA entrent a l’ONU.

Il obtient qu’il y ait moins d’entraves entre Berlin est et la RFA, ainsi que des droits de visite pour les familles. Un esprit de detente souffle sur l’Europe. 2 – Les accords d’Helsinki (1975) Les accords d’Helsinki sont le sommet des annees de detente. Cette conference pour la securite et la cooperation en Europe s’ouvre a Helsinki en 1972 et debouche sur les accords d’Helsinki en 1975. Trente cinq etats signent cet accord : les pays europeens plus les Etats-Unis et le Canada. Ils reconnaissent la souverainete des autres pays signataires. Un pays ne peut pas s’immiscer dans les affaires d’un autre pays.

Toutes les frontieres sont reconnues par tous les pays. Cet accord a pour but d’instaurer la paix en Europe. C’est un symbole de la detente, les pays europeens font des choses ensembles. Il aura fallu trente ans pour que les etats Europeens acceptent d’enteriner l’ordre europeen issu de la seconde guerre mondiale. L’apogee de la detende sont les annees 1972 – 1975. C – Des conflits « peripheriques » malgre la detente 1 – L’extension de la guerre froide aux pays du Tiers monde Pendant la detente, l’quilibre URSS/ Etats-Unis est trouve (quilibre de la terreur). En Europe, les positions sont figees (accors d’Helsinki).

Mais de nombreux pays accedent a l’independance, les pays du Tiers monde.. C’est la fin des pays colonisateurs. L’URSS et les Etats-Unis veulent reprendre le controle de ces pays. En amerique latine, les Etats-Unis empechent la mise en place de gouvernements socialistes ou sovietiques. Pour les Etats-Unis, ce sont leurs territoires. Exemple au Chili ou Salvador Allende est renverse par Augusto Pinochet avec l’aide de la CIA. Ernesto « Che » Guevara est assassine en Bolivie en 1967 par un soldat bolivien, l’ordre venant de la CIA, qui elle meme la recue du president Lyndon Johnson.

Les guerres peripheriques se developpent en Asie, en Afrique, au Vietnam, au Congo, en Angola, en Iran… 2 – Exemple de la guerre du Vietnam (1960 – 1975) C’est une ancienne colonie francaise. L’Indochine devient independante rn 1954 avec les accods de Geneve qui divise l’Indochine en quatre : Laos, Cambodge, Vietnam du Nord et Vietnam du Sud. Le Vietnam du Nord, dirige par Ho Chi Minh est communiste alors que le Sud est soutenu par les Etats-Unis. Les vietnamien du nord ne veulent pas de deux pays, ils veulent reunifier le pays et entament un guerre contre le sud en 1960.

Le nord recoit l’aide de l’URSS et de la Chine. Le nord recoit l’aide des Etats-Unis qui n’entrent officielement en guerre qu’en 1965. Malgre les renfords, les Etats-Unis s’enlisent au Vietnam. Richard Nixon decide en 1968 la Vietnamisation : il retire les trouvpes de GI du Vietnam mais en echange, les Etats-Unis forment et equipent les vietnamiens du sud. Ils perdent beaucoup d’hommes et l’opinio publique aux Etats-Unis devient de plus en plus contre cette guerre. Ils acceptent leur echec pour ne pas aller a l’affrontement direct contre l’URSS et signent les accords de paix a Paris.

Ils doivent se retirer du Vietnam alors que la guerre continue. Mais les Vietnamiens doivent abandonner la guerre en 1975, sans aucune aide des Etats-Unis. Les communistes gagnent et le Vietnam est reunifie. La guerre a fait 60 000 victimes aux Etats-Unis. 3 – Malgres les conflits peripheriques, les Etats-Unis et l’URSS evitent de s’affronter directement L’exemple du Vietnam montre que ni les Etats-Unis, ni l’URSS se souhaitaient une guerre directe. Les deux pays n’engagent pas toute leur force, c’est une autolmitation strategique. L’essentiel de cette entative de domination du tiers monde se fait a partir d’espionage, d’envoi de materiel. L’URSS et les Etats-Unis se sont pas pres a s’affronter pour des pays de moindre enjeu. V – La fin de la guerre froide (1975 – 1991) A – La guerre fraiche (1975 – 1985) 1 – Le nouvel expansionnisme sovietique dans le monde A partir de 1978, l’URSS etend son influence dans le monde a travers l’apparition de regimes scocialistes et communistes dans un certain nombre de pays du tiers monde : Vietnam, Angola, Nicaragua, Etiopie (etc.. ). Expansion du communisme dans le monde dans les annees 1970.

Exemple : en 1978 en Afganistan, le gouvernement communisme est menace par une rebelion musulmane donc en 1979, l’URSS intervient pour soutenir le regime. Au Nicaragua, le dictateur Samoza est renverse par des revolutionnaires Sandinistes communistes en 1979. La relative position de force de l’URSS est explicable par la position de la faiblesse des Etats-Unis suite a la guerre du Vietnam, ainsi que des crises economiques et petrolieres. L’economie des Etats-Unis progresse a une rythme beaucoup plus lent qu’auparavant ainsi qu’une stagnation du PIB et une inflation.

L’economie est touchee par la stagflation. De sorte qu’en 1971, les Etats-Unis font une devaluation du dollard : le systeme de Bretton Woods est termine Les Etats-Unis sont touchees par un choc petrolier : les prix du petrole sont multiplies pas quatre La facture energetiques des Etats-Unis s’alourdit. La politique unterieur les destabilise aussi en 1974 : l’affaire du Watergate. Il s’agit de l’immeuble du parti democrate de Nixon. Des agents secrets posent des micros dans l’immeuble tout entier pour espionner. L’affaire est revelee par les journalistes.

Nixon avoue avoir menti devan la commision d’enquete pour ne pas perdre son porte de president. Gerald Ford prend sa place. Il commence par gracier Nixon. Le pouvoir est affaiblit au plus haut niveau. L’URSS en profite pour gagner des territoires dans le tiers monde. 2 – De nouvelles tensions entre l’URSS et les Etats-Unis Gerald Ford ne reagit pas immediatement face a l’expension du communisme dans les pays du tiers monde. Il est reporoche a Jimmy Carter ses hesitations face a lURSS, om n’a pas pris de mesures pour contrer le communisme. Il boycotte les JO de Moscou (1980).

Il augmente le budget militaure, comme en URSS : nouvelle cours aux armements. On sort de la detente pour une periode de tensions. C’est a cause de son manque de reaction fermes face a l »URSS qu’il pers les electione en 1980 contre Ronald Regan. 3 – Ronald Regan: « America is back” Il entend etre bzaucoup plus ferme avec l’URSS. Il qualifie l’URSS « d’empire du mal ». Il accentue considerablement le budget de l’armee et lance le projet guerre des etoiles (IDS : initiative de defense strategiquz) Ronald Reggan fait tout pour renverser le regime socialiste de Daniell Ortega au Nicaragua.

Il finance les « contras » (ceux qui sont contres) qui vivent dans les pays limitrophes. La CIA forme les militaires de cette armee de contras. En 1984 : le congres decide de ne plus financer la guerre. Le congres est democrate alors que le president est republicaine. Les Etats-Unis, pour contourner le congres vendent secretement des armes a l’Iran (illegalemnt). L’Iran est en guerre contre l’Irak. Officielement les Etats-Unis sont avec les Irakiens. L’argent gagner sert a financer les contras. Pour luter contre l’URSS, il installe des missiles perchiste en 1983 hep Europe pointes vers l’URSS.

Il repond a ce qu’avait fait l’URSS en 1977 en Europe de l’est avec des missiles pointes sur le reste de l’Europe. La tension monte : crise des euromissiles, c’est la principale crise de la guerre fraiche. En 1985, Gorbatchev arrive au pouvoir en URSS. B – L’affrontement du bloc communiste (1985 – 1991) 1 – L’affaire perestroika de Mikhail Gorbatchev C’est la politique qu’il mene en URSS. C’est un revolution il remet en cause le model sovietique. Il critique le systeme communiste tel qu’il existait jusqu’en 1985. Il lance un reforme profonde du systeme : la perestroika (restructuration).

Le but est le progres social, economique et aussi la domotique tout en restant dans un systeme socialiste. 2 – Une nouvelle conception des relations internationales Gorbatchev remet en cause la course aux armements a laquelle se lance Ronald Reggan. Il remet aussi en cause l’imperialiste aux Etats-Unis mais aussi en URSS. C’est le debut d’une nouvelle detende qui se manifeste par la signature d’un traite en 1987 : un traite de desarmement. Tous les missiles de courte et moyenne portee sont detruits en Europe (dont les perchiste et les SS2). En 1988, l’URSS decide de ne plus soutenir les regimes communistes de la pause du tiers monde.

En 1988, l’URSS retire son aide militaire et economique a Cuba, au Vietnam. L’URSS retire l’armee rouge d’Afghanistan en 1989. Un symbole de la guerre froide : Andrei Sakharov (pere de la bombe H sovietique) qui militait en faveur de la democratisation de l’URSS et des Droits de l’Homme fut place en maison surveille mais il est relache. L’initiative de cette nouvelle detente revient a Mikhail Gorbatchev. L’URSS n’a plus les moyens de suivre les Etats-Unis dans le domaine militaire. Ce nouveau climat de detente permet aux democraties de l’est de se liberer de l’emprise de l’URSS. – De l’ouverture du rideau de fer a l’eclatement de l’URSS En juin 1989, en Hongrie, les reformateurs au sein du PC hongrois prennent le pouvoir. Ils veulent une veritable democratie et commencer par installer le pluralisme politique en vue d’une election prevue en 1990. Ces memes reformateurs ouvrent le rideau de fer en Autriche en septembre 1989. C’est une breche dans le rideau de fer. Immediatement, beaucoup d’Allemands de l’est passent par la Hongrie pour rejoindre l’Allemagne de l’ouest en s’engouffrant dans la breche. Gorbatchev dit publiquement ne pas vouloir utiliser la force.

Les Allemands de l’ouest manifestent jusqu’a obtenir la destruction du mur de Berlin le 9 novembre 1989. Le symbole de la guerre froide est tombe. Tous les communistes sont evinces du pouvoir dans les democraties populaires. Des 1990, il y a des elections libres dans les democratie populaires. Le 3 octobre 1990, les deux Allemagnes se reunifient. Les trois republiques baltes prononcent leur independance en 1990. Elles ont tres mal vecu la parisettes l’emprise sovietique. Pour le reste de l’URSS, Gorbatchev instaure le pluralisme politique en 1990, avec les premieres elections en 1991.

En Russie, Boris Eltsine est elu president de la republique de Russie en 1991. C’est un reformateur et le grand rival de Gorbatchev. Il pense a l’eclatement de l’URSS. En decembre 1991, l’URSS : il n’a pas reussit a maitriser ce qu’il a impulser au pat. Il est prix noble de la paix en 1991. Le communisme perdure encore dans certains pays Conclusion : La guerre froide de 1947 a 1991 a ete un element essentiel des relations internationales dans le monde. Le monde est devenu bipolaire. La fin de la guerre froide et la disparition du communisme en Europe furent un succes pour les Etats-Unis.