Guerre d’Algérie

Guerre d’Algérie

Création du code de l’indignent en 1881 qui est destiné suggérer les indigènes en les soumettant les indigènes vis-à-vis des colons, en matière de droit. Algériens. En 1939, ces partis sont dissous et leurs dirigeants sont arrêtés. Suite à l’enracinement du Régime de Vichy en 1940, les décrets crémeux sont annulés. En 1943, le Manifeste du Peuple Algérien est présenté à la France et réclame l’égalité entre les communautés musulmanes et européennes. En 1945, de nombreuses émeutes ont lieu et entraînent de violents combats causant des dizaines de milliers de morts.

Le Comité Révolutionnaire d’Unité et d’Action est créé en 1954 avant de devenir le Front de Libération Nationale et de déclencher la révolution algérienne. Il ? Situation des Algériens Au sexe siècle, la population musulmane vit essentiellement dans des tribus et est très hétérogène : cabales (Berbères), Arabes, Pieds-Noirs… Depuis l’arrivée des colons, la population algérienne est divisée. L’algérien compte deux millions d’électeur dont quatre cent mille colons français.

L’éducation est réservée aux Pieds-Noirs (les cabales et les Arabes n’en profitent que dans 14% des cas). Les musulmans ne peuvent accéder à la citoyenneté et bénéficier des droits fondamentaux qua l’accompagnent à cause de la pratique de la religion

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
musulmane (la religion étant pourtant une affaire rivée). Tous ne bénéficient pas de même droits : les E es Juifs sont privilégiés certains qui ont choisi de demander la naturalisation). A l’Assemblée Algérienne, neuf cent mille européens élisent soixante représentants et neuf millions d’indigènes élisent autant de représentants.

Les inégalités sont aussi présentes dans ces domaines : impôts, justice pénale, service militaire, accès à la fonction publique, rémunération dans la fonction publique, accès à l’éducation. Les terres des indigènes leur ont souvent été confisquées pour les offrir aux colons pour les aider à s’intégrer. Les indigènes sont suggérés. Huit millions d’algériens sont dominés politiquement et économiquement par un million de français, c’est une inégalité de plus.

En 1874, suite à des incendies forestiers, la France prévoit des sanctions particulière et exceptionnelles pour les indigènes. Cette loi mentionne une liste de vingt-sept infractions dites « spéciales » est adressée spécialement aux indigènes. Par exemple, les indigènes ne peuvent pas se réunir sans autorisation, sont punis pour des actes respectueux, la liberté de circulation est supprimée Les indigènes sont soumis aux lois rancisse, mais il leur est ajouté un régime d’exception qui comprend notamment des peines pénales particulières (séquestration, internement… Et plus lourdes (amende bien supérieures à la normale etc.). Depuis le code de l’indignent de 1881 (et qui n’est abrogé qu’en 1944), la France distingue les droits des colons et les droits des indigènes, considérés comme des êtres 3 France distingue les droits des colons et les droits des indigènes, considérés comme des êtres inférieurs. D’après ce même code, l’indigène est sujet et n’est pas un citoyen français, même s’il soude la nationalité française (prendre la nationalité française est mal vu par les indigènes).