Guerre

Guerre

Mondialisation & interdependances La mondialisation est la mise en relation generalisee des differentes parties du monde. C’est un systeme de plus en plus ouvert, ou les reglementations s’effacent et la mise en concurrence des territoires s’accelere. Comment se manifeste la mondialisation ? La mondialisation repose sur une mobilite sans precedent des hommes, des marchandises, des services, des informations et du capital dans l’espace. Quels sont les acteurs de la mondialisation ? La mondialisation est promue dans un contexte liberal par les Etats les plus puissants (appuyes sur l’OMC, le FMI, la Banque mondiale…).

Les entreprises sont les agents principaux de l’economie mondiale : elles deviennent des transnationales (1/3 des echanges mondiaux). Quels sont les lieux de la mondialisation ? La mondialisation apparait comme un processus d’integration croissante, surtout autour des grands poles capitalistes. Les grandes metropoles concentrent les fonctions de commandement et d’impulsion. I- L’explosion des flux mondiaux A) Les hommes n’ont jamais ete aussi mobiles Universite et diversite de l’espace mondial I- Les signes de l’uniformisation de l’espace mondial a.

Intensification et acceleration des echanges et des migrations > diffusion d’une « culture universelle » + mise en place de moyens de communication ou telecommunication rapides (Internet…) b. Modele de societe marchand s’etend (par firmes transnationales) ; flux economiques

Désolé, mais les essais complets ne sont disponibles que pour les utilisateurs enregistrés

Choisissez un plan d'adhésion
explosent, multipliant les interdependances. c. Organisations internationales (ONU, FMI…) ou regionales (UE, Alena…) reduit particularismes, multiplie echanges. d. Fin de la bipolarisation > extension su monde democratique et Etats-Unis devient le seul « gendarme » du monde.

II- Monde encore fragmente a. Grandes aires culturelles aux caracteres distincts b. Etats en nombre croissant et se differenciant de multiples facons (etendue, population, organisation interne…) c. Inegalites economiques grandissantes III- Multiplication des formes de resistance et de concurrence a. Etats restent a l’ecart de la mondialisation et du modele general b. Affirmation des identites culturelles et regain de nationalisme a l’origine de nombreux conflits ethniques ou religieux. c. Regroupements regionaux attisent concurrence

Echanges se sont developpes a l’echelle du monde depuis la fin du XXe siecle. I- Mondialisation : explosion des echanges a l’echelle du monde a. Echanges en continu b. Production des biens et les marches financiers de plus en plus nationalises c. Grande mobilite des hommes II- Processus mene par acteurs puissants et varies a. Contexte favorable i. Devel du multilateralisme : GATT, OMC ii. Deregulation des marches financiers iii. Revolutions des transports (conteneurs) b. acteurs transnationaux i. Agents privilegies : FTN ii.

Choix territoriaux decisif (investissements, delocalisation…) iii. Autres reseaux actifs : diasporas, mafias… c. Etats, roles importants i. Regionalisation croissante du monde (UE, Alena) ii. Competitivite accrue des territoires iii. Poids des etats les plus puissants dans les organisations internationales III- Processus largement inacheve a. Mondialisation tres selective i. Flux tres polarises ii. Inegalites Nord/Sud iii. Marginalisation de l’Afrique : PMA en marge iv. Espace de plus en plus fragmente : archipel des grandes metropoles . civilisations toujours presentes i. specificites des marches nationaux n’ont pas disparu ii. importance du culturel et religieux dans les societes c. societe-monde n’existe pas encore i. faiblesse des regulations par les organismes internationaux ii. ONG : force de mobilisation, pas de decision Mondialisation apparait comme le processus majeur de structuration du monde, mais n’uniformise pas le monde : elle cree de nouvelles differenciations et suscite des reactions d’opposition.